ALgerien : Les Novembristes de Berlin !

Cette année 2009 qui touche à sa fin a connu une grande effervescence en matière d activités culturelles et artistiques de la petite communaute algérienne installée dans la capitale fédérale allemande.Si les quelques musiciens algériens devenus populaires et qui ont pignon sur rue ont déjà fait connaitre au public berlinois les diverses facettes de la musique algérienne de toutes les régions de leur pays ,et font toujours danser "leurs fans" sur les airs de la musique Rai,Chaabi ,Amazigh ou Arabo-andalou,les organisateurs volontaires et bénévoles n ont pas manqués d inscrire dans leur agenda , tout au long de cette année, d autres thèmes qui ont toujours drainés non seulement les algériens mais surtout les amis étrangers de l Algérie !Que ce soit la poésie engagée,la projection du film documentaire "Le Réve Algérien" de J.P.LLeodo qui a suscité un riche débat ,la belle soirée constantinoise avec la musique Malouf ou les rencontres champètres familiales autour du gril dans des parcs,ces rendez vous conviviales,faut il le souligner, ont rehaussé ,tant soit peu,l image de marque de l Algérie longtemps ternie lors de ces dernières années dans ce pays , qui n a pas hésité. á recevoir malheureusement ,des centaines de fanatiques et d intégristes.On ne peut aussi oublier la grande fète du 55ème anniversaire du déclenchement de la révolution algérienne ,célébrée avec éclats et émotions ,et qui a lieu le 31 Octobre 09 au "Café Gallerie ISOTOP" ,dans le quartier alternatif de "Shonöberg" ,à proximité de la célèbre "Postdamerplatz".Toujours dans une ambiance familiale et amicale,le dynamique et membre de l organisation , Malik Berkati a situé cet important évenement historique dans son contexte , qui a abouti à l indépendance de l Algérie aprés de lourds sacrifices du peuple algérien ,servant aussi à propulser les mouvements de libération nationale du Continent africain à recouvrer leurs libertés et leurs émancipations.Profitant de cet anniversaire et saisissant l occasion ,l orateur a aussi relaté le 20 ème anniversaire de la chute du mur de Berlin qui coincide avec la journée du 9 Novembre ,et qui a mis fin à la guerre froide et a réuni des familles entières longtemps séparées et disloquées.Il a aussi rappelé à l auditoire ,la présence des murs encore existants qui font la honte de l Humanité et qui séparent encore des peuples :les murs entre les deux Corées,Chypre,Le Sahara Occidental,les USA et le Mexique,le Pakistan et l Inde,les barbelés entre Mélila et Ceuta au Maroc et le mur de la honte en Palestine ,sans oublier hélas, les murs bien ancrés dans le comportement et les esprits des hommes.Notant aussi que cette soirée a été agrémenté par des poèmes lus par un intervenant qui a distribué des roses aux charmantes femmes présentes dans la salle.En langue algérienne,amazigh,francaise et allemande ,il a rendu hommage aux chouhada de Novembre 54 mais aussi à Si Mohand U Mohand et à Bertolt Brecht .Avec un poème de la regrettée artiste allemande Christiane Müller qui était toujours présente avec la communauté algérienne,une pensée pleine d émotions a été évoquée à tous les ami(e)s que nous avons rencontrés dans ce pays et qui nous ont adoptés.en citant ,bien entendu ,la défunte Mme Chris Zouaoui ! La fète qui s est achevée tard dans la soirée a été rehaussé par les incontournables groupes de "El Andarab" de Lamine Belaala et du groupe moderne de Mokhtar Mechai qui ont fait déhanché le public sur les musiques mélodieuses et rythmées de la chanson algérienne Alors que les musiciens Miloud,Said et Cheikh Ahmed qui ne sont plus à présenter ,la chanteuse Farida et le pianiste Romane ont fait vibrer la salle ,en reprenant les classiques "Kantara" et "Die Gedanken Sind Frei "(Les pensées libres).Et si les invités ont apprécié le couscous qui leur a éte proposé ,des gateaux et des sucreries algérois ont été gracieusement offerts par le musicien et patissier Cheikh Ahmed.Ce mois de novembre riche en évenements a été aussi une occasion de vivre l iténéraire passionnant et sensationnel de l équipe algérienne de foot ball "Les Fennecs" qui a été qualifié aussi bien pour la Coupe d Afrique des Nations en Angola que pour la Coupe du Monde dans la patrie de Nelson Mandela ! La communauté algérienne a célébré avec fiereté cette victoire,non pas avec chauvinisme ou arrogance ,mais tout simplement pour perpétrer le message du Chahid ,comme l a bien souligné le résistant Henry Alleg : "Aimer sa patrie pour construire une Algérie Libre,Démocratique et Fraternelle !" Les "One,Two,Three ,Viva l Algérie et les "you you" de ces supporteurs en terre étrangère ,drapés de fanions et de drapeaux nationaux ont fait vibrer la "Pohlstass" devant la curiosité des passants et les voisins de ce quartier .Où qu il soit l algérien percoit toujours son identité,il lui appartient de la "fouiller" pour mieux la connaitre .Et comme dit le proverbe :"Si tu ne sais pas où tu vas,saches d où tu viens!".L étincelle de l espoir n est pas éteinte,malgré la médiocrité , l immobilisme , l incompétence et l archaisme de nos gouvernants et aussi de nos erreurs et nos échecs! Et malgré les insultes , les diatribes et l "algerianophobie" de nos "grands frères arabes egyptiens" qui ont porté atteinte à notre histoire et à nos martyrs ,nous répondons :"Algériens nous fumes,Algériens nous sommes et Algériens nous resterons "! Et de nouveau, le Sphynx au bord du Nil , a perdu encore une fois son "Nif" (le nez) sur un shoot magnifique et de toute beauté de Antar Yahia ! YES ! ALGERIA CAN !!!!Un grand Bravo à toutes et à tous ainsi qu à tous les ami(e)s anonymes et bénévoles qui ont été toujours présents et disponibles pour la réussite de ces rencontres ! BONNE ANNEE à vous TOUTES et à vous TOUS !!Boumediene Missoum,Berlin (Allemagne) !
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • C ést dans mes recherches que j´ai trouvé ce billet.Je suis fier de cette petite communauté algérienne de Berlin qui n oublie pas ses origines .Avec des volontaires vous faites mieux que l Etat algérien qui ne pense ni à l histoire et ni à la culture de notre pays .Vous devez demandé l´aide à la Mairie de Berlin et je suis sur que l ambassade algérienne en Allemagne ne vous aide pas. C´est l Algérie des clans et du piston .Ici à Mostaganem ,notre association des arts plastiques ne recoit jamais de l aide de la wilaya .
    Est ce que les artistes que vous citez ,sont ils des beurs ou des immigrés ? je suis content que vous avez supporté les "fenneks" parcequ ils ont apporté le bonhuer aux algériens qui continuent ici en Algérie de souffrir de la corruption et de la misère à tous les nivaux. One Two Three ,Viva Algérie .

    Boukerzaza Mohamed ,enfant de chahid et artiste peintre,Mostaganem.
  • Petite précision à ce dense résumé des activités algériennes à Berlin ces derniers mois: lors de la commémoration du 1er novembre 1954, notre "liseur" de poèmes n'était autre que le co-organisateur de la soirée et l'auteur de ce billet, notre ami Boumediene Missoum, qui outre son aisance oratoire légendaire nous a fait découvrir une autre facette de son talent: déclamer des poèmes dans des langues étrangères. Si sa prestation en langue amazigh en a ému et étonné plus d'un par sa justesse, on ne peut pas dire que la langue de Goethe soit la tasse de thé de notre ami: les Allemands n'ont compris qu'à la fin du poème qu'il était dit en allemand...;-)
    Bravo et merci à toi sans qui cette soirée n'aurait pas pu avoir lieu puisque personne d'autre que toi peut mener les Algériens à la baguette comme tu le fais, que ce soit à la couscoussière ou sur scène!
    MaB
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...