Marcel Legré, machiniste à l’imprimerie de ‘La Refondation Sa’ a été assassiné le 28 Février dans l’après-midi à Koumassi, qui a connu des affrontements armés ce jour-là.

Après avoir travaillé toute la nuit du 27 au 28 Février, Marcel Legré a regagné, dans la journée, son domicile de Koumassi, quartier Port-Bouët 2, carrefour 3 Ampoules, où il habite depuis une vingtaine d’années. C’est en ce lieu qu’une horde d’individus surexcités, manifestants pour le compte du RHDP, munis de machettes et de couteaux, est venue l’extraire de force, apprend-on dans l’édition n°3819 de ‘Notre Voie’ paru le 01 Mars 2011.

Après l’avoir frappé, les assaillants le traînent quelques mètres plus loin, jusqu’ aux environs de la pharmacie Kahira, où ils lui assènent des coups de machette à la tête et sur le reste du corps. Leur assassinat commis, ils abandonnent le corps dans des restes de braises de pneus enflammés sur du bitume.


Selon le quotidien ‘Notre Voie’, le tort de Marcel Legré est d’être agent de ‘La Refondation Sa’, la société éditrice du journal créé par Laurent Gbagbo

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...