Et si seulement notre chère ministre de la culture, Christine albanel, avait, "anéfé", décidé de retourner sa veste, de s'encanailler avec le peuple, pour le soutenir corps et âme dans sa lutte contre la surveillance étatique. Une embuscade à elle toute seule en quelque sorte. Et bien c'est ce que nous avons imaginé cette semaine dans l'atelier des médias, attention c'est un trucage.

Ecoutez Alba---tor le Pirate(44 sec.)




Alors je sais, cette forme de détournement n'est pas tout à fait neuve, on attribue souvent à tort la paternité de cet exercice aux français de Polémix & la Voix Off qui officient désormais pour le site du quotidien Libération, mais il faut rendre hommage à ce combo déjanté qu'est Casetteboy, issu d'un obscur label anglais appelé Barry's Bootlegs, qui dès 2002 commence à déformer tous les discours qui leur tombent sous la main, avec une affection toute particulière pour ceux de Tony Blair et de son parti le New Labour :

Ecoutez Polémix et la Voix off "Roseline pète un cable"

Ecoutez CassetteBoy "that's your Attitude"

Bon je vous l'ai dit leur label s'apelle Barry's Bootleg, mais un bootleg qu'est-ce que c'est ? Je tape dans wikipedia et j'apprends alors que cette "jambe de botte"(traduction littérale) est un terme qui désigne les individus qui cachaient de l'alcool dans la partie montante de leurs bottes pendant la prohibition, voilà qui est fort sympathique mais qui à défaut de rendre clair mon propos me permettra de briller en société, mais la je m'éloigne...Un bootleg, c'est une chanson qui est composée du mélange de plusieurs chansons existantes, à différencier du remix qui en est une réinterprétation. Toute personne s'amusant à créer un bootleg, se retrouve très vite confrontée à un problème, celui des droits d'auteurs, si vous mélangez les Beatles avec le rappeur Jay Z, au delà du risque de perdre vos amis mélomanes, vous vous embarquez dans une procédure légale d'obtention des droits qui risquerait de ne pas être réglée par votre descendance. Ainsi, avec "the Grey Album" sorti en 2004, le producteur américain Danger Mouse a mélangé le "White album" des Beatles avec le "Black album" du rappeur Jay Z. Cet hommage à été diffusé gratuitement sur le web via le site illegal Art, puiscensuré par la maison de disque EMI. Il a été censuré à nouveau par EMI pour son dernier disque " Dark Night of the Soul" qui sortira finalement dans le commerce sous forme d'un CD vierge pret à etre gravé après téléchargement.

Ecoutez Danger Mouse "Public service announcement"


Voici qui m'amène à vous parler du copyleft, une pratique issue directement du monde informatique, qui est la stricte opposition du "copyright" parcequ'il tend à libérer l'accès de la connaissance et son utilisation. On parle de licence GNU pour les logiciels (à l'origine des freewares et de Linux par exemple), mais on parle également de Creative Commons en ce qui concerne les images, la musique et la vidéo. Ces pratiques ont leur temple, sourceforge.net et archive.org. Un des plus fervents défenseur du copyleft, et inventeur du creative commons, s'apelle Lawrence Lessig, ce professeur de droit à l'université de Stanford affirme très clairement que la trop grande protection des idées empêche la créativité.
Pour finir, et pour les plus anglophones d'entre vous, voici l'homme à la croisé de tous ces chemins, Gregg Gillis connu sous le nom de Girltalk, un jeune canadien qui a composé un album à partir de plus de 300 samples (échantillons musicaux). Un documentaire vient de sortir "Rip a remix Manifesto", une sorte de plaidoyer pour la libération de la créativité. Ce documentaire est bien sûr libre d'accès sur internet, et vous y êtes même invités à le remixer. Et la boucle se boucle et se re-boucle et c'est tant mieux !
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Réalisateur de l'émission l'Atelier des médias, j'aime aussi prendre le temps de parler des choses qui me tiennent à coeur.
Vous pouvez me suivre sur Twitter @cuisineanxious
L'ensemble de mes écrits et de mes illustrations sont en creative commons, vous pouvez les partager, les reprendre ou les remixer si vous me citez.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Sympa ^^
    C'est celle de Mme Bachelot qui m'a fait rire le plus XD
    Bonne continuation.
  • cool le poste,
    joli travail !
    ça mérite un remixage pour NOVA et bientôt un blog, bravo :)
  • Merci Malik !
  • Excellent billet! Merci pour cette synthèse...et Mme Albanel, c'est du tout bon!
    MaB
This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...