Akwaci, la Côte d'ivoire au bout du clic


Comme annoncé dans ce précédent billet, le Hackathon Abidjan initialement prévu pour réunir de façon réelle la communauté de technophiles ivoiriens s'est finalement déroulé entièrement en ligne pour des raisons de sécurité, mais a connu un franc succès.
Le Hackathon a donc débuté en ligne via l'application de travail à distance titanpad, qui a rapidement montré son inadéquation à un tel évènement car il offrait la possibilité à tous de modifier les écrits des uns et des autres, et même de les effacer entièrement. Ce que certains utilisateurs ont pris le vilain plaisir de faire. Nous avons donc basculer finalement sur coverit live que nous avons installé sur le blog du Hackathon Abidjan. Coverit offrait la modération des interventions. La séance de travail initialement prévue pour 9h00 n'a réellement débuté qu’à 9h30 GMT avec une vingtaine d’internautes. Nous sommes entrés directement dans le vif du sujet en abordant les sujets tels que les besoins identités, objectifs de application, fonctionnalités et autres.L’évènement a pris fin à 23h GMT, soit 13h30 de travail en ligne.
  • Besoins identifiés :
Mr/Mme X aimerait savoir les personnes à contacter pour un jumelage avec un village ivoirien.
Mr/Mme X aimerait vérifier les informations sur les projets réalisés dans une commune de Côte d’iviore.
Très peu d’informations sur nos divisions territoriales en ligne.
  • Objectifs de l’application
Mettre en place un outil qui va permette d’avoir des informations sur les subdivisions territoriales de la Côte d’ivoire. Ces informations concernent :
  • les élus
  • les institutions
  • les populations (ethnies, peuples, langues, démographie, )
  • des éléments de géographie ( coordonnées gps, superficie, climat, …)
  • élément d’histoire et dates clés
  • les ressources( café, cacao,noix de cajou, coton,huile de palme, minerais,pétrole,…….)
  • les services (banques, assurances, hôtels, restaurants,parking, hôpitaux, pharmacies,mosquées, églises, sanctuaires,synagogues,temples…
  • les projets de développement...

  • Entités traitées par l’application
La cote d’ivoire est structurée comme suit : [ 1.Districts - 2.Régions - 3.Départements - 4.Sous/préfectures - 5.Communes - 6.villages ]
1. District : nom du gouverneur [nom, bio parcours], nombre d’habitants, superficie, érigé depuis quand?
2. Régions : nom chef de région district [nom, bio parcours], population, superficie, langue, ethnie majoritaire, ville phare
3. Département: nom, région, chef du département [nom, bio parcours], population, superficie, érigée en département depuis quand?,
4. Sous-préfecture : nom, département, sous préfet[nom, bio parcours], population, superficie, érigée en région depuis quand?, langue, autochtones images
5.Communes: nom, maire[nom, bio parcours], sous-préfecture, population, superficie
6. Villages : nom, chef de village [nom, bio parcours], population, images, autochtones
  • Sources de données
Banque mondiale : http://donnees.banquemondiale.org/
Gouvernement ivoirien : http://www.gouv.ci
Global Gazetteer : http://www.fallingrain.com/world/IV/index.html
Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9partements_ivoiriens
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9gions_ivoiriennes
  • Les travaux réalisés
Au terme de la journée du 04 décembre 2010 voici les travaux qui ont été réalisés :
  • Le choix du nom de l’application : Akwaci qui veut dire Akwaba (bienvenue) en Côte d’ivoire. Le nom nous a été proposé par l’internaute Roger Kpakoté depuis Lomé. Le nom de domaine www.akwaci.com a donc automatiquement été reservé pour héberger l’application.
  • Le logo de l’application de l’application retenu par la majorité des participants et des internautes est le suivant http://odabidjan.googlecode.com/files/akwaci4af.png. Il nous a été fourni par l’une des seules filles qui a participé activement au Hackathon, j’ai nommé Anouchka Wayoro.
  • L’interface nous été designé par Jean Luc Houédanou et modifié par Mohamed Diaby. Voici la version modifiée http://odabidjan.googlecode.com/files/index.jpg
  • En ce qui concerne le développement, PHP a été choisi comme langage de développement car il est populaire et plus utilisé par les développeurs ivoiriens. Enusite pour aller vite, une framework de développement nommée cakephp a été choisie http://www.cakephp-fr.org/
  • Au niveau du développement, le manque de développeurs a ralenti le travail et donc seuls les différents modèles,contrôleurs et les fonctionnalités de base telle que ajouter/modifier/supprimer/lister ont été codés.

Il faut noter que cet évènement, premier du genre en Côte d'ivoire, qui a duré exactement 13h30 (de 9h30 à 23h00), a attiré plus de 800 internautes, 236 intervenants et 1784 commentaires.

Une fois encore, vive le Web africain.


M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • C'était un très bon moment. Sans nous voir et sans forcement se connaitre nous avons bien travaillé ensemble. Vivement que ces initiatives se répète pour l'évolution des technologies en Afrique. Peace and love
  • akendewa rolling ! merci à tous ceux qui ont participé.
  • Bro! great et bonne continuation à vous.
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Machine Learning, Deep Learning, Informatique Cognitive, réseau de neurones,…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Une galaxie de "refuzniks" appellent à contrer l'hégémonie…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Au-delà du classique feuillet, quels formats pour l'info sur le web ? BBC Research…

Plus...