L'âge de raison pour l'atelier des médias

L'Atelier tel qu'il était  le 17 octobre 2007 (Wayback Machine)


Voila sept ans que l'Atelier des médias (l'émission) chronique les évolutions de la production et de la diffusion de l'information. Et sept ans aussi que l'atelier des médias (le site) expérimente les possibles du participatif sur le web, tout en mettant un pied à l’étriller aux personnes qui découvrent Internet. Sept ans âge de raison?


Une émission, un site, une plateforme de blogueurs (Mondoblog), puis deux (Libyablog), puis trois (Arablog), des conférences, des expérimentations et un prix (Radio 2.0)...Voila ce qui a pu émerger du travail des nombreuses personnes qui ont, un jour, franchi la porte de notre bureau. Toi membre de la communauté, toi mondoblogueur, je ne t'oublie pas. C'est d'ailleurs autour de toi que se sont formés tous ces projets. En 2007 (deux ans après la naissance du concept 2.0), ils nous semblait essentiel de mettre à profit la possibilité donnée à chacun de s'exprimer, d'être en contact direct avec celles et ceux qui nous écoutent, de nous remettre en cause et de créer une "intelligence connectée et globale".

2.0 et après...

C'est pourquoi à l'époque il nous est apparu évident qu'il fallait permettre à la communauté en train de s’agréger autour de notre projet de pouvoir s'emparer des différents modes d'expression possibles à l'heure actuelle : Forum, blogs, envoie de photos et de vidéos. Nous l'avons fait sans censure (si ce n'est celle de faire respecter la loi) en nous disant que de la liberté éditoriale pouvait émerger une sorte de vérité plus complète du monde. Puisque vous, membres, étiez sur place à des endroits où ne pouvions être.

Les contenus "amateurs" sont à mon sens une richesse, de par la diversité de la parole, de par l'expertise de certains, la fraicheur d'autres…Ces contenus viennent compléter, enrichir l'information dite “professionnelle”. Mais produire de l'information nécessite une rigueur, des règles, un encadrement pour ne pas transformer l'information en communication et éviter de colporter des rumeurs. Faisons donc des contenus générés par les utilisateurs (UGC) un moyen supplémentaire d'élever le débat démocratique là où les journalistes ne peuvent le faire, faute de temps ,de moyens ou d’imagination.

Le projet Mondoblog est né d'une maturation du concept 2.0, celle "d'encadrer" la communauté dans le but de lui permettre de produire des contenus de meilleure qualité. C'est ce qu'on appelle la capacitation, une doctrine que Confucius (si, si) enseignait bien avant l'arrivée du minitel :

« Quand un homme a faim,
mieux vaut lui apprendre à pêcher
que de lui donner un poisson. »

Mea Culpa

Nous ne sommes pas les premiers à faire des déclarations sur une nouvelle façon d'envisager les contenus générés par les utilisateurs, mais peu importe la course à la modernité tant qu'on est en phase avec son audience et ses convictions. Nous savions à l'époque combien l'accès à Internet est inégal dans le Monde et notamment chez nos auditeurs, nous avons préféré retardé ce moment d'évolution, de remise en cause.

Notre plateforme, malgré ses liftings, reste un peu vieillotte dans son arrière boutique et ne nous a jamais vraiment permis de proposer une expérience agréable sur mobile. C'est bien un comble pour une initiative s'adressant aux pays du sud, prenez cela comme un Mea culpa. Voila donc une étape, le mobile, qui ne pourra être franchie dans l'immédiat, d'autant plus que les autres projets nous demandent beaucoup d'énergie.

Reculer pour mieux sauter

Après avoir réfléchi et en avoir discuté en privé avec certains d'entre vous, nous voyons un peu mieux quelle direction nous voulons et pouvons emprunter. Tout d'abord, rassurez-vous, nous avons trop de respect pour la communauté qui s'est agrégée autour de ce projet pour la dissoudre du jour au lendemain. Ce que nous pouvons faire en revanche, c'est la mettre mieux en valeur. Voila comment nous envisageons de procéder, rien n'est totalement définitif et comme toujours cette discussion est ouverte à commentaires.

Pour mettre en valeur l'autre, il faut parfois s'effacer

Cela fait longtemps que nous voulions le faire et ce sera un des projets de l'année. La communauté que vous avez formée autour de nous s'est très tôt orientée vers la prise de parole environnementale, sociale, culturelle… Assez loin finalement de la thématique de notre émission, dédiée au journalisme et aux médias en général. Dans le soucis d'avoir une ligne claire (sur la page d'accueil), longtemps seuls les contenus professionnels (ceux de l'équipe) ont eu le droit de citer, puis les vôtres lorsqu'ils avaient un rapport avec les médias. Nous voulons donc sortir nos productions de l'atelier pour laisser la place aux vôtres.

Nos contenus à venir devraient donc disparaitre de cette plateforme, mais nous serons bien présent, peut-être plus. Ces années d'expérience décrites plus haut nous ont montré qu'on ne s'improvise pas si facilement producteur de contenu, tout dépend de son niveau d'instruction, de sa culture personnelle. Plus important encore est l'intention. L'idée de ce site est au fond l'échange d'idées, d'expériences et n'a jamais eu vocation à être un énième espace de publication pour communicants qu’ils soient professionnels, politiques ou associatif. C'est pourquoi nous allons durcir les règles de modération, pas de tolérance zéro bien sûr, nous continuerons comme auparavant à engager la discussion avec les auteurs d'articles ou de discussions. Ceux qui ne joueront pas le jeux de l'échange intellectuel avec les modérateurs et administrateurs seront écartés.

Plus de pouvoir à la communauté

Voila pour ce qui est d'avoir des échanges plus sincères, mais pour cela nous allons avoir besoin de vous. Pendant ces sept années, plusieurs d'entre vous ont eu des droits de modérateurs et je les en remercie, même si ces derniers temps les attaques de spammeur ne nous avaient pas permis de vous conserver ce rôle au sein de la communauté, ce sera bientôt rétablit. D'ailleurs, n'hésitez pas à proposer votre candidature dans les commentaires (pas en message privé pour la transparence).

Depuis longtemps également, vous étiez quelques uns à souhaiter pouvoir créer des groupes à l'intérieur des membres. Groupes géographiques ou groupes d'interêts culturels, cette fonction existe, mais nous avons préféré ne pas diviser le groupe tant qu'il était peu important, peut-être est-ce l'occasion de les mettre en place, à vous de nous dire.

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Réalisateur de l'émission l'Atelier des médias, j'aime aussi prendre le temps de parler des choses qui me tiennent à coeur.
Vous pouvez me suivre sur Twitter @cuisineanxious
L'ensemble de mes écrits et de mes illustrations sont en creative commons, vous pouvez les partager, les reprendre ou les remixer si vous me citez.
Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0 International License.

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Merci d'exister Simon DECREUSE. Très bel espace pour le partage et l'émancipation de nos idées.
  • Chapeau! Ce nouveau départ est une nécessité. Bien partant pour la modération.

  • +1000 @Malik
    C'est exactement ça !
    @Serge je prends note quand même du côté pas très explicite de ma formulation

  • @Serge Katembera: cela veut dire que si un modérateur intervient il le fait en essayant d'expliquer son intervention et que son interlocuteur doit tenir compte de cette intervention et des explications ou de sa demande de communication avec le membre.

    Si tu ne fais que podcaster, je ne pense pas que tu aies jamais à entrer en communication avec un modérateur ou administrateur si ce n'est en cas de problème technique qui t'empêcherait de podcaster :-)

    MaB

  • Suis d'accord avec Malik, mieux vaut permettre aux gens de parler de tous les sujets, mais être plus strict sur la modération...C'est vraiment un des grands enseignements de sept années.

    @Sinatou cela ne veux pas dire que les contenus médias des membres de l'atelier ne seront pas mis en avant, et d'ailleurs rien ne t'empêchera de venir publier à l'endroit ou l'équipe de l'atelier publiera...

  • Pour moi c'est une bonne chose de faire ce bilan et d'explorer de nouvelles pistes

  • En tous les cas merci @Simon pour toute ll'énergie et les compétences que tu mets dans l'Atelier.

    Pour répondre à ta question: pour ma part -et selon mon expérience- il est plus facile de modérer à travers des règles et une charte claires que de limiter les sujets abordés (l'un va expliquer que tel article touche selon lui à un sujet environnemental et l'autre que non c'est militant, par exemple). Par contre si vous restructurez le forum ou les groupes en catégorie dédiées, il faut être strict et coordonné entre modérateurs pour reclasser les hors sujets/hors catégories. 

    MaB

  • @Simon, pour ce qui me concerne, non, l'atelier devrait conserver sa ligne éditoriale actuelle, débattre et discuter de l'évolution des médias. ça ne va certainement pas être facile de rester sur une seule thématique et entretenir une communauté mais c'est aussi ce que le site offre de nouveau.

  • @Ousmane @Sonia Merci pour le soutien !

    @Malik Je te rassure, l'idée n'est pas d'arrêter les contenus liés à l'émission, c'est de les mettre autre part, pour s'effacer et laisser la place aux membres, mais aussi d'en faire de meilleurs (les possibilités de mise en page étant limitées ici).
    Concernant le participatif, deux raisons (qui ne sont pas des excuses, hein), d'abord le fait que les participations marchaient moins bien au bout d'un moment. La seconde est que Mondoblog nous a pris beaucoup d’énergie et de temps. Peut-être pourrions-nous, maintenant que nous sommes épaulés sur Mondoblog, remettre en place un dispositif plus participatif.
    Jusqu'ici les groupes n'avaient que été testés, d'ailleurs un grand merci pour ta participation active, il s'entend les groupes seront clairement mis en avant.

    @Pénélope ayant répondu à JJ sur cet aspect de ligne "éditoriale stricte" je me demande si ta réflexion prend acte de cette réponse ou que ma réponse n'est pas claire ? ;-)


    @Tout le Monde


    Pensez-vous que l'Atelier ne doit permettre de traiter que certains sujets, par exemple Culture, Société et Sports ?

    Où que les membres doivent pouvoir traiter tous les thèmes, mais sous la contrainte d'une modération plus rigoureuse, pour éviter les plagiats, les contenus dupliqués mais surtout la désinformation et la communication partisane ?

  • La décision est bonne, nous engager à changer le monde, en commençant par changer nous même!!!! 

This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

Atelier des médias via Twitter
Vous avez 💘 l'émission ? N'hésitez pas à nous le dire et à partager ! Vous pourrez bientôt la retrouver ici 🎧 http://www.rfi.fr/emission/20170325-fachosphere-sites-blogs-facebook-medias-doucet-bild-lorphelin 
hier
Manuela Bermudez via Twitter
hier
Atelier des Médias - RFI via Facebook

L'Atelier c'est maintenant sur RFI http://www.rfi.fr On y parle de cette…

Atelier des médias via Twitter
Dans 5 min, l'Atelier est sur @RFI pour parler du #livre "La fachosphère" de @Mancioday, co-écrit avec @dom_albertini #fachosphere
hier
Plus...