Afrique du Sud: reportage sur les traces de Steve Biko

Je vous propose un reportage audio qui n'a pas grand chose à voir avec la thématique générale de l'Atelier des médias. C'est un reportage que j'ai réalisé à l'occasion de mon voyage en Afrique du Sud pour la conférence Highway Africa dont j'ai longuement parlé au mois de septembre dernier.

En marge de cette conférence, j'ai accompagné Pierre Haski (le président-fondateur du site d'infos en ligne Rue89) dans la ville de Steve Biko, le leader noir assassiné par la police de l'apartheid en 1977.

Pierre Haski était à l'époque correspondant de l'Agence France presse (AFP) en Afrique du Sud et il a conservé des souvenirs très forts de cette période et notamment des funérailles de Steve Biko à King William's town.

Je l'ai accompagné dans ce "pélerinage" journalistique et personnel à la recherche de traces d'hier dans l'Afrique du Sud d'aujourd'hui. Pierre a lui même raconté cette expérience sur Rue89.

[Photos: Philippe Couve / RFI]

Ecoutez le reportage (19 min. et 30 sec.) / Réalisation: Marc Minatel

Pierre Haski avec Jongi Hoza de la fondation Steve Biko

Pour ce reportage, il existe des photos que j'ai prises (d'autres que Pierre Haski a faites) ainsi que des images d'archives. Si quelqu'un veut se lancer dans une exploitation multimédia [son + images] pour la création d'un daiporama ou autre, je tiens les élements à disposition.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • x
    Dans la vie si tu as bien vu ,tu peux mourir en paix.Martin Luther King ,Steve Biko , Obama ont vu juste,et bien vu .et s ils ne sont plus ,comme les autres,au moins ils ont bien vecu.
    ELIE PHANZU , North Caroline ,USA
    PH
  • La lutte des peuples noirs.


    Voici un rêve devenu Presque réalité.

    L histoire prend sa source à Montgomery dans un bus public où une femme noire victime de la couleur de sa peau devrait céder sa place à une personne blanche privilégiée de la couleur de sa peau.


    La femme noire ayant protesté à transgressé une loi ségrégationnisme devant être sanctionnée par une peine. Un mouvement noir de protestation sans violence est né et est dirigé par le Pasteur noir Martin Luther King, un partisan de la non violence.


    Ce mouvement fut une lutte de classe et a entrainé une vague de protestation à travers tous les Etats Unis, ce qui à d’ailleurs interpellé le Président des Etats Unis à la personne de John Kennedy. Le Président Kennedy a apporté un geste très sensé en jetant un regard sur des modifications ou abolitions de toutes lois sur toutes discriminations raciales.

    Pendant la lutte, le Pasteur King a fait un grand discours (I have dream)</</u>b> qui à attiré l’attention de tout le monde à travers le monde. Ce discours fait cas d’un rêve lointain, où un jour, des enfants noirs, blancs et jaunes allaient être ensembles mains dans les mains, dans le rire sans tenir compte de la couleur de la peau.

    Quelques années plutard, une cinquantaine; le rêve est en train de se concrétiser. L’arrivée de Barrack Obama dans la politique Américaine, en tant que Sénateur, et dû à la pertinence aux combats sociaux menés de tous les jours; alors le rêve suit sa route.


    Barack Obama, fils d’un immigré Kenyan de l’Afrique noire et d’une Blanche des Etats Unis, a promis de changer la vie et la vision Américaine, pendant sa campagne présidentielle : We can. Le peuple Américain dans son bon sens et sa grandeur, a élu le Sénateur Illinois à la magistrature suprême. Un acte symbolique, un geste salutaire et bien noble : We do it.

    COMPAORE Abdramane.
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines pr…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie Mi…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...