Le début de la semaine du 21 juin prochain s’annonce très mouvementé à Abidjan, ou du moins si nous nous en tenons aux déclarations du président du réseau national pour la défense des droits des victimes des déchets toxiques de Côte d’Ivoire (Renadvidet-ci), Charles Koffi.

Pour protester contre une décision de justice du 1er président de la cour d’appel du tribunal d’Abidjan, Yao kouamé Akhurst, prise le 20 mai empêchant du coup la Société Générale de Banque en Côte D’ivoire (SGBCI) de procéder à l’indemnisation de 25.000 victimes membre duRenadvidet-ci sur 29.624 concernées par 22 milliards 500 millions de francs Cfa d’indemnisation.

L’itinéraire de la marche, qui aura lieu le mercredi 22 juin 2010 prochain, a été défini en exclusivité comme suite :

Mairie d’Adjamé-le Centre de Commerce et de l’Industrie d’Abidjan (CCIA)-le palais de justice du plateau

Ou un sit-in suivi de meeting y est prévu.

Charles Koffi, ex membre de la toute puissante fédération estudiantine et scolaire de côte d’Ivoire (FESCI) en tant que garde rapproché de Blé Goudé Charles, l’actuel président du Congrès Panafricain des Jeunes Patriotes (COGEP) et de « Bogota » de son nom de fesciste, l’actuel 1erministre Soro Guillaume, s’illustre aujourd’hui depuis l’avènement des déchets toxiques en côte d’ivoire comme le défenseur le plus acharné des victimes de cette tragédie aux conséquences électorale imprévisibles qui embarrasse encore les dirigeants politiques ivoiriens.

Cette fois-ci, l’élève de l’Ecole National D’administration d’Abidjan (ENA), lutte pour que plus de 18 milliard 750millions, obtenu au procès du 17 mai 2010 sur les 22,5 milliard par un conseil d’avocat ivoirien des victimes dirigé par maitre Sounkalo Coulibaly, soit remis à leur ayant droit.

Pour éclairé la lanterne des hommes des medias une conférence de presse serra organisé à cet effet ce lundi 21 Juin 2010 à Adjamé.

Le ministère de l’intérieur, le conseil économique et social, l’assemble national de côte d’ivoire, les ambassades de France et des usa, la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme (Lidho), Amnesty international pour ne cité que ceux là ont tous été informé selon Koffi Charles.

Ce qui nous croire que la manifestation qui va se dérouler dans quelques jours à un caché solennelle et officiel.

Stéphane Goué
Reporter-photographe indépendant
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

This reply was deleted.

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...