Abdoulaye Wade: "je suis en colère"

A l'occasion du sommet de Lyon sur la solidarité numérique, Abdoulaye Wade a fait part de son irritation et même de sa "colère" face aux lenteurs de l'initiative en faveur de la solidarité numérique qu'il a initiée en 2003. Il le dit dans une interview accordée à l'Atelier des médias et à Libération.

Un extrait de cette interview sera diffusé dans la prochaine émission

[Photo prise en 2004: World Economic Forum via Flickr]

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Le problème fndamental des programmes des politiques africains, c'est de poser les problèmes de leurs Etats en partant des Etats de l'Europe ou des Etats unis.La fracture dont souffre l'Afrique n'est pas une fracture numérique:cette fracture ne concerne qu'une infime minorité.La fracture fondamentale dont souffre l'Afrique est un fracture économique.Avant d'aller vers l'ordinateur, il faut sortir le ventre bien plein de la cuisine et bien désaltéré d'une eau potable.Nous voulons marquer les pas avec l'Europe alors que nous ne sommes pas encore à la même hauteur sur le trajet,alors que nous ne marchons pas de la même manière ni à la même vitesse ni avec le même repère.Avant un fond mondial de solidarité numérique,nous avons besoin un fond de solidarité économique, politique et social et d'abord un fonds africain.Savoir regarder et écouter et sentir les vrais problèmes et savoir les poser et les diagnostiquer est une aptitude nécessaire à tout chef d'Etat et à tout peuple.Or l'Afrique raisonne ainsi en général:c'est ce qui se fait en Europe et au Etats Unis, donc c'est ce que nousdevons faire ici.C'est une grave illusion politique.
  • Fond Mondial de solidarité numérique : activités suspendues
  • A quand un coup de colère contre les autorités africaines qui surtaxent l'exploitation des réseau numériques.
    Au Congo, il ont inventé une "caution non remboursable" de 1000 000 US pour obtenir le permis de devenir fournisseur d'accès internet.
    A quoi ça servirai d'avoir des ordinateurs si le cout de la conection est inabordable?
    l est plus important de dénoncer autorités africaines qui creusent le fossé numérique.
    Mr Wade, a quand un coup de colère utile contre vos pairs politiciens Africains, qui rackettent les populations d'Afrique et empêchent les africains de progresser.
    Pourquoi ne pas exiger une interdiction de la taxation des activité dans le numérique en Afrique?
    On pourrais alors créer des sites pour l'éducation et donner accès a l'éducation a bien plus de gens.
  • Il est important pour moi de mettre l'informatique dans les programmes scolaires en Afrique.Qu'il soit des cours théoriques valent mieux que rien.Cest une réalité que je connaisse,à bamako au mali, ou j'avais enseigner un moment, j'etais dans une école publique (Groupe sclaire) ,aucune administration n'avait un ordinateur à plus forte raison les élèves.
    Il y'a des petites choses à faire,d'un grand interet pour tous,l'idée dont je parle c'est comme la chimie ou la physique,qu'on nous enseigne sans avoir les materiels de faire des expériences.
    Il est plus simple à Wad de démander des cours théorique en informatique dans les écoles, un acte simple qui ne démande pas de financement mais de l'accord de tous les acteurs de l'ecole,que de dmander des prjets faramineux dont il n'a pas les moyens de les réaliser.Cette initiative est plus réalisable que son projet de solidarité numerque,qui ne fait que bénéficier qu'à une petite partie de la population,s'il le reussit.


    Maiga

    Mouvement Altenatif Africain
  • bonjour a tout le monde!!!
    j'aimerais seulement savoir ,monsieur le president
    s'il y a quelques innovations,je vais dire concrete car les idees africaines ont toujours ete abstraites, que vous prevoyez en matiere de reduction du prix de l'internet en afrique et aussi pour l;acces immediat aux nouvelles technologies car l'afrique est devenue une poubelle ou tous les forts de ce monde jettent leurs objets et appareils pirates et nous cachent les appareils originbaux et neufs
    merci.
  • bonjour à tout l'atelier des medias
    Mr le président Wade je crois qu'il est tant de s'arréter et de faire un petit bilan de tous ces projets que vous initiez car à chaque fois qu'un projet nous est présenté soit il ne voit jamais le jour oubien il débute certes mais ne se concrétise jamais. C'est la raison pour laquelle les populations disent qu'ils en ont marres de tous ces promesses .
  • Bonjour,
    La solidarité numérique ne passe pas que par les grands "machins" intergouvernementaux mais également par une multitude de petites associations comme les notres (pub : http://ntbf.net) qui ne bénéficient d'aucun soutien si ce n'est celui de leurs bénévoles et donateurs particuliers.
    Nous sommes plus particulièrement portés sur les usages/contenus/appropriation.
    Cependant, rien ne se fera sans les investissements sur les infrastuctures qui ressortent des états si l'on veut que les aménagements restent équitables et décorelés de la notion de profit immédiat
  • Je ma question

    Peut on parler de solidarité numérique sans les moyens numériques?
    Dépuis 2003,le projet est elaboré mais le financement pose problème,Wad l'a proposé mais il n'a pas les moyens financiers de le faire il faut que l'europe participe pour que cela se réalise.
    Donc la colère de Wad est mal saine.
    C'est un projet couteux, les etats occidentaux ont compri la politique de nos dirigéants .
    Il est important pour moi qu'il fasse le bilan du NPAD et de s'investir pour que nos frères congolais rétrouvent la paix
    L'atelier des médias n'est -ll pas une solidarité numérique ?

    Maiga


    Mouveent Alternatif Africain
  • vous savez c'est une idée ingénieuse de la part de wade mais comme toutes ses idées je ne pense pas que cela aboutisse.car tout simplement les pays développés n'accorde pas beaucoups d'importances a résoudre la faussée entre eux et nous autres pays"pauvres".si la crise alimentaire qui croisse de jours en jours en nos cieux ne leurs font pas réagir .ca ne sera pas ce gap numérique.comme pour dire qu'on n'est pas sorti de l'auberge mais l'espoir est permis.
  • Il a bien raison d'être en colère le Président Wade, mais d'après ce que j'ai pu comprendre lors de mon séjour au Sénégal, il fait lui-même un peu partie du problème... Non? Donc moi aussi je suis en colère, voilà!
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Machine Learning, Deep Learning, Informatique Cognitive, réseau de neurones,…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Une galaxie de "refuzniks" appellent à contrer l'hégémonie…

Atelier des Médias - RFI via Facebook

Au-delà du classique feuillet, quels formats pour l'info sur le web ? BBC Research…

Plus...