A couvert, il y a un livre dehors

Une opinion qui met Yaoundé sous pression


C’est peut-être un peu exagéré comme titre, mais c’est l’attitude de la sphère politique depuis la publication du livre Le Cameroun de Paul Biya, il y a quelques semaines par la journaliste française Fanny Pigeaud.

Ce qu’il faut lire en ce mi-août au Cameroun est un livre, un essai politique publié par Fanny Pigeaud, journaliste française, ancienne correspondante de Libération et de l’agence France Presse (AFP) au Cameroun. L’existence du livre a été dévoilée au grand public camerounais par le quotidien Le Jour. Mais déjà sur la toile, le site d’information sur le Cameroun Ka-media.info avait accordé une interview à l’auteur de l’ouvrage le 02 août dernier. Dans ce livre dont je n’ai lu pour l’instant que des extraits de-ci, de-là, le Cameroun est présenté comme l’enfer sur terre. Le gouvernement de quelques-uns qui n’obéissent qu’à des intérêts égoïstes. La corruption et l’inertie sont décrites avec minutie. Fanny Pigeaud y parle aussi de tribalisme, d’ésotérisme et de sorcellerie jusqu’au sommet de l’Etat.

Les manifestations de la pression

Le Cameroun de Biya s’inscrit dans la lignée de la pression internationale que les médias internationaux et nationaux, les gouvernements occidentaux et les Camerounais de la diaspora exercent sur Paul Biya depuis le début de l’année. Cet essai, pour moi, dépasse le stade de simples dénonciations. Il y a déjà plein de livres qui ont peint le régime de Yaoundé sous toutes les couleurs. Je pense qu’il s’agit d’une campagne d’opinion qui vise à déstabiliser le pouvoir de Yaoundé au moment où le système Biya investit des sommes colossales dans les campagnes de publicité dans les médias internationaux. Une autre chose intrigante encore, c’est que Radio France International qui passe pour une radio progressiste n’a fait aucun commentaire sur ce livre qui ne laisse pas les Camerounais de Paris indifférents.

Peu importe cependant la stratégie globale qui se dissimule derrière ce livre, on ne peut pas nier le constat accablant que décrit ce livre et que les Camerounais vivent chaque jour.


Pour lire l’article de Le Jour : http://www.quotidienlejour.com/pointe-du-jour-/7444-au-cameroun-de-paul-biya-le-livre-qui-derange

Pour lire l’article de Ka-media : http://ka-media.info/

Pour acquérir le livre : http://www.karthala.com/terrains-du-siecle-les/2454-au-cameroun-de-paul-biya-9782811105266.html

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Récemment sur l'atelier