Et voilà, ça recommence en Helvétie: 1 parti politique - l'UDC (cf. les billets précédents sur ce sujet)- instrumentalise la démocratie semie-directe et usurpe le terme "démocratique". L'initiative populaire proposée en votation au peuple suisse le 1er juin intitulée "pour des naturalisations démocratiques" [vise à ] combat[tre] les naturalisations en masse et accroît[tre] la sécurité. Cette initiative rétablit la liberté des citoyennes et des citoyens de décider définitivement des naturalisations. Le peuple suisse doit pouvoir décider lui-même qui a le droit de devenir citoyen suisse.(www.naturalisations.ch. spin-off du site officiel de l'UDC)Je suppose qu'à l'étranger, cela doit paraître aberrant qu'un parti politique participant au gouvernement, censé donc avoir confiance et être garant des institutions en place, propose une telle loi et pis encore que cette initiative rejetée par l'ensemble du champs politique puisse être acceptée par le peuple souverain. Et pourtant, d'après les sondages fin avril, l'initiative avait les faveurs de l'opinion. Le dernier sondage cependant montre une érosion des avis favorables et l'initiative serait rejetée par une majorité de citoyen suisse. Mais les sondeurs restent prudents quant à l'issue du vote le 1er juin. (source:www.swissinfo.org/fre/)Hélas, ce revirement de l'opinion publique semble plus être une conséquence des conflits internes de l'UDC que de l'ineptie, de l'arbitraire et de la xénophobie que cette initiative porte aux nues du populisme.Il serait de bon ton qu'un parti politique propose une initiative populaire pour établir dans le programme scolaire un cours d'initiation aux Droits fondamentaux dans la démocratie: ainsi le bon peuple souverain saurait que même s'il acceptait une telle initiative, elle serait inapplicable car consacrerait l'inégalité de traitement et le déni du droit au recours, tous deux des droits fondamentaux qui s'appliquent à tout un chacun et protègent tous les individus sans discrimination, les Suisses également qui ne sont pas à l'abri de dérives, surtout s'ils continuent à donner leur voix à ce parti démago-nationaliste.Pour le plaisir des yeux, avec leur litanie xénophobe et sécuritaire, ils ont ressorti une de leur affiche dont ils ont le secret...du moins au 21ème siècle, car dans la première moitié du siècle passé ce genre faisait florès.MaB

Photo: ma soeur (merci :-)
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Message du haut de la Cathédrale St Pierre (protestante) de Genève.

    Photo: solidaritéS
This reply was deleted.

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted a blog post
Les récentes législatives et l’état de santé du président Ali Bongo Ondimba ont ravivé certaines pr…
4 févr. 2019
mapote gaye posted a blog post
Ceci après avoir publié par «erreur» l’information selon laquelle la présidente du Sénat,  Lucie Mi…
4 févr. 2019
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv. 2019
Plus...