Une lettre anonyme fait état d'une grave affaire de faut et usage de faut à la police urbaine de Rufisque Dans cette lettre l'auteur anonyme de cette fameuse lettre met à l'index le Brigadier chef du répondant au nom de Malick Guèye qui selon toujours cette source utiliserait de faux carnets de contravention et gagnerait des millions de Fr CFA sur le dos du trésor publique publique. Le commissaire, dit la même lettre, serait au courant et même protégerait le mis en cause. Seulement celui qui se cache derrière cette lettre ne donne aucune précision sur ces fausses contraventions et accuse gravement des hommes de tenus en service. Tout porte à croire qu'il y a bien une intention de nuire à autrui comme l'a d'ailleurs bien dit le commissaire Gadiaga que nous avons joint au téléphone ce mardi 22 Janvier 2013 à 13H 19 mn pour donner sa version des faits. Il a justement réfuté ces allégations avant de renseigner que même une inspection a été menée par l'inspecteur Malick Gaye et rien n'a été révélé d'illégale dans le service dudit brigadier en chef. Selon le chef de SCE comme l'appelle aussi l'auteur de la lettre anonyme et qui le juge, je le site: "on a l'impression que le commissaire Gadiaga le chef de la SCE est trop laxiste ou complaisant..." fait de citation. Ce dénonciateur dit avoir interpelé de surcroit les directeurs de la police sénégalaise à qui il demande de prendre leur responsabilité avant qu'il ne soit trop tard. Une affaire qui risque de faire scandale si jamais elle s'avérait vraie; mais pour l'instant c'est un anonyme qui accuse et un commissaire qui dément, même si, dit encore la lettre incriminant est à la disposition de Mr Codé Mbengue, Pathé Seck, le préfet de Rufisque et le ministre de l'intérieur le G Pathé Seck. Mouss Jaraaf

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...