2013, l'année européenne des citoyens.

Le Buzz européen de Maria Afonso

La nouvelle est un peu passée inaperçue, mais 2013 est l'année européenne des citoyens. Une citoyenneté qui existe, au moins sur le papier, depuis 20 ans.

Si 2013 est l'année européenne des citoyens, c'est aussi le 20ème anniversaire du Traité de Maastricht. Et c’est ce traité qui a introduit la notion de citoyenneté européenne. Elle vient compléter la citoyenneté nationale. Ainsi toute personne ayant la nationalité d’un Etat membre est automatiquement reconnue citoyen de l’Union européenne.

Des Européens qui, bien souvent, ne se retrouvent pas dans le labyrinthe des trop nombreuses réglementations et ne connaissent pas bien leurs droits. Antigoni Papadopoulou, députée chypriote,  membre du Groupe de l'Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement européen, sait que beaucoup de gens en Europe se plaignent de ne pas savoir comment les décisions qui les touchent dans leur vie quotidienne sont prises.

« S'assurer que les 500 millions d'Européens sachent en quoi consiste cette citoyenneté européenne. »

Les traités européens attribuent un certain nombre de droits à chaque citoyen européen. lesquels ?

Le plus connu est le droit de se déplacer et de résider librement dans chaque Etat membre. Le citoyen européen a le droit de voter et de se porter candidat aux élections européennes et municipales dans son pays de résidence, aux mêmes conditions que les nationaux. Il bénéficie également de la protection des autorités diplomatiques et consulaires de n'importe quel Etat membre dans un pays hors Union européenne, dans lequel son propre pays n'est pas représenté, aux mêmes conditions que les nationaux. Enfin, il a le droit de présenter une pétition au Parlement européen, de recourir au Médiateur européen et de contacter les institutions de l'Union européenne.

Sans compter toute une série de droits dans des domaines, comme notamment, la libre circulation des biens et services, la protection des consommateurs et la santé publique, l'égalité des chances et l'égalité de traitement, ainsi que l'accès à l'emploi et à la protection sociale.

Dotée d'un budget d'un million d'euros, cette année des citoyens à une vocation pédagogique. Son autre objectif est d’encourager le débat. La Commission européenne souhaite, d’une part, aider les citoyens à comprendre comment ils peuvent bénéficier directement de leurs droits et, d’autre part, être à l’écoute de leurs points de vue sur l’avenir de l’Europe.

A travers différents évènements, la commission encourage les citoyens à prendre part aux prochaines étapes de la construction européenne. Le rapport sur la Citoyenneté de l’Union européenne publié en mai dernier, propose également des recommandations issues des alliances de la société civile. Brigitte Degen, travaille à la Commission et fait partie de l’équipe en charge de l’année européenne, elle aborde les effets positifs des engagements des européens.

La Commission renforcera également la visibilité des portails multilingues "Europe Direct" et "L’Europe est à vous". Le portail L'Europe est à vous , par exemple, est un site qui regroupe l'ensemble des droits du citoyen de l'Union, par thématiques comme : travail et retraite, famille, voyage, santé, éducation et jeunesse.

 

 

 

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Articles mis en avant

Récemment sur l'atelier

mapote gaye posted blog posts
4 févr.
Mélissa Barra posted a blog post
La Côte d’Ivoire veut s’attaquer aux dysfonctionnements que connaît l’enseignement supérieur public…
18 janv.
Plus...