Vos questions sur le projet O3b d'accès bon marché à internet par satellite


[Les commentaires sont maintenant fermés. L'interview a été enregistrée et elle est disponible sur cette page]

Aujourd'hui, près de 3 milliards d'individus sur la planète n'ont pas de possibilité d'accéder à internet faute d'infrastructures adaptées dans les régions où ils vivent (électricité, téléphone, etc). C'est la moitié de la population mondiale qui se trouve ainsi de l'autre côté du fossé numérique.
C'est pour ces trois milliards de personnes (other 3 billions) que le projet O3b vient de voir le jour. Il s'agit de fournir aux pays émergents la possibilité d'accéder au web via satellite. Le projet a été initié par Greg Wyler qui a plusieurs années d'expérience en Afrique et notamment au Rwanda où, à la tête de Terracom, il a transformé le pays en véritable plaque tournante des réseaux africains en déployant des centaines de kilomètres de fibre optique.

Fort de cette expérience, Greg Wyler assure: "Les habitants de ces pays ont soif d'accès à internet. La demande est là, c'est un problème de coût." O3b ambitione donc de fournir des accès à faible coût dans les pays émergents notamment en Afrique.

Pour financer son projet, l'entrepreneur a réuni un tour de table prestigieux: Google, la banque HSBC et le cablo-opérateur Liberty Global. Montant de l'investissement: 500 millions d'euros.

Il s'agit de financer une constellation de 16 satellites dont la production a déjà commencé et qui a été confiée au constructeur franco-italien Thalès Alenia Space.

Olivier Badard, directeur commercial du département satellite de télécommunication de Thalès Alenia Space a accepté de répondre à mes questions. L'interview sera enregistrée lundi prochain.

Vous pouvez lui adresser vos questions dans les commentaires de ce billet.

A consulter également: l'enquête participative d'Anne-Laure Marie avec les membres de l'Atelier des médias "Afrique: pourquoi internet est si cher?"

Vues : 78

Les commentaires ne sont pas permis sur ce billet

Commentaire de SIDIBE le 25 septembre 2008 à 15:27
Oui on met sur orbite les satelites! d'accord mais il faut aussi penser à une nouvelle génération de machine avec plaque solaire incorporée (ou quelque chose de ce genre) pour solutionner au problème d'énergie! Après il faut aussi penser à rendre l'outil informatique accessible à tout le monde, former...... Voilà la tache n'est pas facile mais il faut reconnaitre que le projet peut être une vraie solution à la fracture numérique!
Bonne chance
Commentaire de Philippe le 25 septembre 2008 à 15:31
Bonjour,
Sans savoir quelles seront les conditions financières d'accès à ce type de service, il ne faut pas oublier les paramètres suivants :
- En Afrique subsaharienne (la zone que je connais le mieux), nombre de villages ne sont pas équipés en électricité
- Lorsqu'ils le sont, le reseau n'est pas stable et soumis à de grandes amplitudes ou pannes ce qui détériore tres vite les terminaux de reception.
- En supposant que la reception et le matériel soit ok, l'appropriation du contenu suppose un niveau d'éducation et de e-litteracy qui fait souvent défaut en dehors des grandes villes
- Enfin et surtout, un acces qui ne serait pas accompagné par des développement de contenus correspondant à des besoins locaux est, pour moi, une nouvelle forme de colonisation.
En résumé : l'acces ne resoudra pas tout, loin s'en faut. Une priorité : l'éducation
Commentaire de Dominique Dutilloy le 25 septembre 2008 à 15:35
Tout cela est très bien...

Mais, n'y aurait-il pas d'autres solutions envisageables, par exemple les faisceaux hertziens disséminés un peu partout ?

D'autre part, il est à espérer que ce projet contribuera à défendre la Langue française dans le Monde !
: la question, a-t-elle été abordée ?
Commentaire de Philippe Couve le 25 septembre 2008 à 15:41
@ Dominique

Le rapport entre langue française et accès à internet ne paraît pas évident. Pouvez-vous préciser votre question? Merci
Commentaire de Luc Missidimbazi le 25 septembre 2008 à 15:43
Une bonne initiative, qui n'est pas suffisante pour permettre aux 3 Milliards d'individus qui se sont très souvent dans des pays où les infrastructures ne permettent pas d'accéder facilement au réseau mondial. Les investisseurs doivent investir dans l’infrastructure, la formation et les équipements d'usagers. De plus il doivent apporter des solutions aux problèmes génériques de ces pays, à savoir le problème d'énergie.
Commentaire de Franck KITENGE le 25 septembre 2008 à 15:48
Bravo !
Le projet est très encourageant mais , il faudrait très bien étudier la question parce que les personnes ciblées ne sont pas forcément en manque d'argent . De fois les conditions d'accès au courant électrique est un grand handicap .

De manière pragmatique, que comptent-ils faire exactement pour pallier à ce problème ?
Commentaire de Dominique Dutilloy le 25 septembre 2008 à 15:48
Effectivement, Philippe Couve, sur Internet, il y a trop de messages en Anglais... Lorsqu'on envoie un message courriel avec une adresse courriel erronée, bien souvent on reçoit un message d'erreur rédigé en langue anglaise...
De plus, sur l'Atelier des Médias, lorsqu'on veut vérifier si on a un message, on tombe sur l'enveloppe et sur "view message"...

Je sais qu'Internet est une invention américaine : cependant, ne pourraient-ils pas faire un effort en ce sens, ce, afin que notre langue soit respectée ?


Je parle et écris couramment l'Anglais... Cependant, je n'admets pas qu'on m'impose l'utilisation d'une langue...


Amicalement,

Dominique Dutilloy
Commentaire de mohamed le 25 septembre 2008 à 16:01
Bonjour a toutes et a tous.
Un projet comme celui la est sans doute aura un impact sur le pourcentage ds gens ayant accés a internet
. Ma question est la suivante:quand est-ce que le projet sera réalisé ,quelle est la durée des travaux et comme garantir une couverture assz large srtout dans les zones isolées ,moi par exemple je ne peux pas accéder au réseau sans fil a la campagne quoique le village se trouve a prés de 150 métres?
Bonne journée.
Mohamed. Tétouan. Maroc.
Commentaire de Conectafrica le 25 septembre 2008 à 16:02
Bonjour,

Mais c'est tout simplement génial!
Je viens d'arriver sur cet "Atelier" et je suis agréablement surpris par tant de bonnes nouvelles, entre ce projet incroyable et l'article "Pourquoi internet est si cher en Afrique?", j'ai rempli mon quotat d'info du jour.

Une question tout de même pour Mr Badard: est-ce qu'on se dirige vers un "consortium" o "holding" des telecoms, avec un mega opérateur Internet qui commercialise (et controle) un réseau global par satelite? Ou est-ce que nous continuerons avec notre bonne vieille pseudo-concurrence arrangée entre opérateurs locaux?
Ni l'un ni l'autre ne me convient tout à fait, à vrai dire, donc si Thalès Alenia Space ou Google ont une autre solution à nous proposer ça m'intéresse, merci beaucoup.

En tout cas je pense que c'est une grande nouvelle pour le monde en voie de développement, pour les 3b, pour l'Afrique, et du coup pour mon projet perso de développement des réseaux de du Tourisme Solidaire 2.0. Ecotourisme + Agriculture + Culture + Internet + Formation, c'est un bon début pour parler de développement des zones rurales et marginales, non? En attendant que Renault ou Siemens viennent s'installer à la campagne, c'est un bon moyen de lutter contre l'éxode rural, antichambre des bidonvilles et de l'émigration clandestine.

Donc j'attends avec impatience l'interview et les évolutions du projet, de loin ce que j'ai entendu de plus intéressant en matière de TI depuis... Internet.
Merci pour l'info et à bientot.
Stef
www.conectafrica.ning.com
Commentaire de Mandiaye Pety Badji le 25 septembre 2008 à 16:18
Je ne ferais que saluer un projet aussi révolutionnaire, car connecter le monde, même pour ceux qui sont au fin fond des villages, serais extraordinaire. Cependant on se penchera peu être plus sur les faisabilités. Mais toujours est il que, certaines régions peuvent présenter quelques léger problèmes. Par contre ici au Sénégal le RESON (réseau pour la solidarité numérique) a conçu un projet similaire avec étude de faisabilité. Est il possible de le présenter à l'Américain Greg Wyler pour une expérience au Sénégal Philippe Couve ?

Écoutez !

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

Discussion publiée par Ibrahima sory camara

EBOLA: Crise Africaine ou Internationale?

GUINÉE: Depuis presque dix (10) mois le virus EBOLA est apparue en Guinée dans la région forestière. Au fil du temps il s'est répandu sur plusieurs Préfectures du Pays bloquant ainsi le recensement biométrique des fonctionnaires de l'Etat. Vu…Plus
il y a 3 heures
Billet de Gaspard-Hubert Lonsi Koko

RD Congo : un véritable casse-tête référendaire

En République Démocratique du Congo, l’éventualité de la révision…Plus
il y a 4 heures
Billet de Mamadou Coulibaly

Le Virus EBOLA

La maladie à virus Ebola chez l’homme est due au virus du même nom et son taux de létalité peut atteindre 90%.Le virus est apparu pour la première fois en 1976, lors de deux flambées simultanées à Nzara (Soudan) et à Yambuku (République démocratique…Plus
il y a 4 heures
Discussion publiée par avuds

NOEL AVEC LES ENFANTS /STAGE/SOUTIEN SCOLAIRE/ECHNAGE CULTUREL

Bonjour à vous tous les volontaires.Vous êtes étudiants, lycéens, scouts, éducateur ou infirmier et vous avez longtemps nourri le désir de vous rendre utile en Afrique, précisément au Togo de contribuer à une œuvre humanitaire et de solidarité…Plus
il y a 5 heures
Billet de Schékinah Rodney NDALA

Cacophonie en centrafricaine

Où va la  Centrafricaine?         Plus
il y a 5 heures
Discussion publiée par lorougnon Jean-Jacques Prévert

CÔTE D’IVOIRE : "VOICI POURQUOI BLE GOUDE A PERDU FACE A GUILLAUME SORO".

Ils étaient pourtant des amis inséparables et se comportaient comme des frères d’une même famille. Mais ce qui ne les rapprochait pas, c’est qu’ils n’avaient pas les mêmes visions de la vie politique et du vivre ensemble qui il faut le dire, ne doit…Plus
il y a 8 heures
GANDJONON Ghislain a promu le blog Alternance au Bénin : Eric Houndété et Abdoulaye Bio Tchané au Pouvoir en 2016 : voici pourquoi et comment de GANDJONON Ghislain
il y a 9 heures
Billet de GANDJONON Ghislain

Alternance au Bénin : Eric Houndété et Abdoulaye Bio Tchané au Pouvoir en 2016 : voici pourquoi et comment

Eric Houndété, président de la république ! Abdoulaye Bio Tchané, premier…Plus
il y a 9 heures
Billet de kaptue florian

Décoiffons les hommes saints

SI Marie Madeleine était la soupirante du CHRIST et Amparali, la courtisane de BOUDDHA?Plus
il y a 14 heures
Billet de Nestor Nga Etoga

Un Camerounais remporte « l'Oscar d'Or de l'homme des situations de la décennie 2004-2014 »

Le prix a été décerné au Dr clément PETSOKO, Président Directeur Général des laboratoires Morgan and Wilfried et précurseur de la formule minceur 3Z /H ; pour sa capacité à se sortir de nombreuses difficultés et situations auxquelles il a été…Plus
hier
Billet de Ahmed Ould Bettar

Primature : Gens de l’Est favoris !

Le Président de la République Ould Abdel Aziz est l’unique à connaître de quelle recette politique  se fera demain son prochain gouvernement et qui sera nommé…Plus
hier
Billets de Tounkara Ousmane
hier
Billet de REGNIER Andre Leopold
hier
Billet de konan tanoh auguste aristide

Connection du tiers monde

Certains sont passés à la 4G,ici comme à l'habitude on est encore à la ramasse.En effet les usagers, de l'internet en afrique sont tres mal lotis. le debit s'écoule à pas de tortue, occasionnant plus de migraines que de plaisir de naviguer ; pour un…Plus
hier
Billet de Serge ULESKI

La Crim' de Lyon fait une descente... pour une page Facebook

              "... Ce matin du 7 août dernier, Hassan M. venait à peine de glisser dans les bras de Morphée, après une nuit de travail. Soudain, un bruit violent résonna dans son appartement ; il provenait de la porte d'entrée ; les coups se faisant…Plus
hier
Denis Maguet a promu le blog Dérives du journal Forum de la Semaine au Togo de KOGOE Bertrand
hier

Membres

Les billets à la Une

Abonnez-vous par mail :

Photos

Chargement en cours…

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation