Lettre ouverte à mes consoeurs à mes confrères pour faire cesser la censure en Tunisie

Mes Chères Consoeurs, mes Chers Confrères,


Il faut combattre la censure en Tunisie : le journal en ligne « come4news », ainsi que les sites tunisiens installés en France et en Tunisie restent toujours interdits !

Grâce aux 12000 utilisateurs de Facebook, qui ont, en masse, vivement protesté contre la censure qui frappait leur site, le pouvoir tunisien a, sur instructions directes du Président Zine Abedine Ben Ali, procédé à la réouverture de Facebook...

En rédigeant ma « Lettre ouverte à Son Excellence, Monsieur Zine Abedine Ben Ali, Président de la République Tunisienne », j'ai, pour objectif, de faire lever la censure qui frappe « come4news », ainsi que tous les sites tunisiens installés en France et en Tunisie...

Vos commentaires de protestation, vos votes sont les bienvenus, mais, dans la modération, la politesse, la tolérance : ils doivent être nombreux, et, dépasser le nombre des 12000 utilisateurs de Facebook pour permettre à Fabien Bardoux, Président Fondateurs du journal en ligne « come4news, et, par ailleurs, Membre de l'Atelier des Médias, d'agir auprès des autorités tunisiennes !
Je compte sur vous !


Mais, pour cela, il faut, au préalable, que vous lisiez ma « Lettre ouverte à Monsieur Zine Abedine Ben Ali, Président de la République tunisienne », en vous rendant sur ce lien :
http://www.come4news.com/index.php?option=com_content&task=view&id=20832

D’avance, mes Chères Consoeurs, mes Chers Confrères, je vous remercie

Dominique Dutilloy,
Journaliste
Site Web : http://www.come4news.com/mon-profil/userprofile-519.html

Vues : 70

Commenter

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Rejoindre Atelier des médias

Podcasts

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

khouibaba abderrahim et Ahmed Ould Bettar sont désormais ami(e)s
il y a 14 minutes
Billets de IBRAHIM HOUMED
il y a 2 heures
Un billet de Mella Manon a été présenté en exclusivité

Crimes contre les journalistes : l’impunité reste la norme

John Stanmeyer, 26 février 2013, Djibouti (Prix World Press Photo 2014)Depuis 1992,…Plus
il y a 2 heures
Un billet de Marie-Catherine Beuth a été présenté en exclusivité

Ma journée dans un monde sans infos...

Cette semaine j'ai essayé d'imaginer une journée type dans un monde sans infos.Voilà ce que cela a donné.7h. je me réveille. J’allume la radio.…Plus
il y a 2 heures
Billet de Marie-Catherine Beuth

Ma journée dans un monde sans infos...

Cette semaine j'ai essayé d'imaginer une journée type dans un monde sans infos.Voilà ce que cela a donné.7h. je me réveille. J’allume la radio.…Plus
il y a 3 heures
Un billet de Francis Pisani a été présenté en exclusivité

Il faut craindre un monde avec trop d'infos

Crédit: http://innovergo.over-blog.com/Il m'a été demandé de réfléchir à ce que serait un…Plus
il y a 4 heures
Billets de kaptue florian
il y a 4 heures
Billets de Les accros de l'âme
il y a 6 heures
Robert-Hugues a publié un statut
"Afrique : Ouf, le cas de Compaoré est réglé, à qui le tour http://j.mp/1voeUg3"
il y a 6 heures
pabloemma est désormais ami(e) avec JIBRIKI ABDOUL RAZAK, Yannick Ngalli et Angelo pascal
il y a 6 heures
Mohamed Ould Chighali a partagé son billet sur Facebook
il y a 8 heures
Billet de Francis Pisani

Il faut craindre un monde avec trop d'infos

Crédit: http://innovergo.over-blog.com/Il m'a été demandé de réfléchir à ce que serait un…Plus
il y a 9 heures
Billet de Mella Manon

Crimes contre les journalistes : l’impunité reste la norme

John Stanmeyer, 26 février 2013, Djibouti (Prix World Press Photo 2014)Depuis 1992,…Plus
il y a 9 heures
Icône de profilMadsen Chaffanjon et Les accros de l'âme se sont joints à Atelier des médias
il y a 11 heures
Les accros de l'âme a partagé son billet sur Facebook
hier
Simon DECREUZE a partagé le billet de EBONGUE DANIA sur Facebook
hier

Photos

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Tout voir

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation