POINTE NOIRE AOUT 2012 HOTEL AEROPORT

Dernier jour du voyage, en attendant l'heure je m’imprègne des odeurs à emporter.
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Ah ! ah Obambé ! je ne relèverais pas la vile pique sur le broutage, et je te laisse reposer tes pauvres yeux.

  • Trop de lumière afin que mes pauvres vieux yeux puissent apprécier à sa juste valeur cette photo.

    Mais au moins, cet adage se vérifie: "Femme broute l'herbe là où elle est attachée"...

    Obambé

This reply was deleted.