A l'école, la gratuité profite surtout aux élèves riches
Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

Commentaires

  • Bien sûr que oui. D'après les statistiques, on a constaté que les enfants des campagnes ont moins bien assimilé les cours que ceux des villes. Tenez, en 2010, au classement des écoles de la province au concours national, l'école primaire de la province Ngozi II s'est classée première avec plus de 50% de réussite tandis que l'école primaire Bweranka située très loin dans la campagne, est arrivée dernière avec 10,2%.

    De même, au test communale d'évaluation, la direction de Kanyami en ville est première avec 69,5% alors que celle de Mbaba située loin dans les collines est dernière avec 41,9%.

    cela est dû par les cours du soir que les parents compensent en plus de la formation insuffisante reçue à l'école, ce qui n'est pas possible dans les campagnes faute des moyennes.

  • MANIRAKIZA , as-tu vraiment des arguments pour soutenir votre hypothèse?
This reply was deleted.