Publications de toure namidja edouard (25)

PLUS JAMAIS CA

 Après la tempête c'est le beau temps comme le dit l'adage. La guerre est terminée et les ivoiriens réapprennent à vivre ensemble. Une chose est sûre c'est que même si certains n'en n'ont pas envie ils sont obligés. Nous revenons de loin nous avons frôlé la mort certains de nos amis y sont restés.

Alors plus jamais ça

Lire la suite...
J’ai lu votre article en réponse à monsieur Béchir ben Yahmed. En soutien a l’ex chef d’état ivoirien Laurent Gbagbo.Avec tout le respect que je vous dois, en tant que mon aîné comme nous l’enseigne nos traditions africaines. Je me permets en tant que citoyen ivoirien, témoin directe de la crise ivoirienne de me prononcer sur votre position.Permettez moi de garder l’anonymat afin d’échapper aux tueurs encagoulés de Laurent Gbagbo qui sèment la tristesse dans les familles.A dire vrai madame Calyxte Beyala je n’avais jamais entendu parler de vous jusqu’à votre intervention dans la crise ivoirienne. J’ai même demandé autour de moi mais personne ne vous connaissait auparavant. Mais bon. Venons-en aux faits.Vous ne croyez pas que Monsieur Alassane Dramane Ouattara soit le président élu de la république de Côte d’Ivoire parce que le conseil constitutionnel n’a pas proclamé sa victoire.Sachez que le conseil constitutionnel n’a pas dit le droit. Selon le code électoral en son article 64, le conseil constitutionnel aurait dû annuler les résultats du scrutin s’il juge graves les irrégularités constatées de nature à entacher la sincérité du scrutin. Ensuite il donne 45 jours à la Commission Electorale Indépendante pour organiser un nouveau scrutin après adoption de la date fixée par décret en conseil des ministres. Mais au lieu de cela, le conseil constitutionnel a purement et simplement annuler les résultats de plus d’un demi million d’électeurs favorables à monsieur Alassane Ouattara en proclamant Laurent Gbagbo vainqueur.Le conseil constitutionnel auquel monsieur GBAGBO et ses sbires s’accrochent tant comme un rocher au milieu d’un marigot a le pouvoir de proclamer les résultats tels que lui ont été transmis par la Commission Electorale Indépendante, et à défaut, d’annuler globalement lesdits résultats, appelant de ce fait à une reprise des élections.La certification voulue par les acteurs politiques et le choix du certificateur en la qualité de Monsieur Young Yin CHOI, représentant spécial du secrétaire des nations unies a été fait par Laurent Gbagbo.Et la méthode de certification consistant au décompte des 20 000 procès verbaux donnent monsieur Alassane Dramane Ouattara vainqueur et même en n’en supprimant les résultats de 7 départements comme voulu par le conseil constitutionnel donne toujours monsieur Alassane Ouattara vainqueur. Selon monsieur Young Yin Choi.Alors soit vous avez un problème particulier avec les ivoiriens ou que vous en avez avec la vérité.Et la vérité est toute simple Laurent Gbagbo a perdu les élections et il refuse de partir.Voilà le problème. C’est tout.Vous croyez que l’ONU est un groupe de pays riches. En parlant de l’ONU, sachez que l’ONU a financé entièrement ses élections afin de permettre aux ivoiriens de s’exprimer. D’ailleurs on parle des élections les plus chères du monde.Les africains doivent arrêter d’être complexés, de toujours croire que la source de leurs malheurs vient des autres, de l’occident. L’Afrique doit se mettre au travail et les africains doivent avoir le don de soi.Vous croyez également que le président Alassane Ouattara est, pour les occidentaux, l’homme de confiance. Pour lui revêtir le costume de président, ils sont prêts à tout.En vous lisant je ne crois pas que vous maîtrisiez les contours de la crise ivoirienne, que vous en connaissiez les tenants et les aboutissants. Je ne crois pas que vous ayez suivi le processus électoral de bout en bout depuis cinq ans. Quand bien même vous soyez une figure de la littérature africaine. Et que vous soyez tombez sous le charme des montages grossiers de notre très chère Radiodiffusion Télévision Ivoirienne que les ivoiriennes appellent désormais (télé Moscou ou télé GBAGBO ou encore radio milles collines……) dans lesquels ils distillent la haine, la xénophobie, le racisme, le tribalisme. Avez-vous lu le livre du premier ministre du gouvernement Monsieur SORO K. GUILLAUME POURQUOI JE SUIS DEVENU UN REBELLE si non, lisez-le. Si vous l’avez déjà lu alors relisez-le, avec objectivité.Vous soutenez un dictateur chère Calyxte, voilà ce que je crois.
Lire la suite...

UN PANEL POUR QUOI FAIRE ?

Après le sommet de l’Union Africaine (UA) à Addis -Abeba qui s’est tenu du 30 au 31 Janvier 2011. Les chefs d’états de l’UA ont décidé de confier la résolution de la crise postélectorale à un panel qui sera composé de cinq chefs d’Etats (Mauritanie, Burkina Faso, Tanzanie, Afrique du Sud, Tchad) . Ce panel sera présidé par le chef d’Etat mauritanien.Face à cette initiative, sommes- nous en droit de nous interroger sur la capacité des Institutions Africaines à résoudre les conflits en Afrique.Une chose est claire, c’est que les chefs d’Etats africains sont trop préoccupés par la protection de leurs intérêts personnels et égoïstes. Ils apprécient et jugent sans objectivité au risque de piétiner la démocratie en Afrique.La Côte d’ivoire qui a été au centre de ce sommet s’est donc vu confier son destin à cinq chefs d’Etats. Qui pour certains ne maîtrisent pas véritablement les tenants et les aboutissants de cette crise ivoirienne. Là où quatorze chefs d’Etats ont échoué je ne vois pas là réussir cinq chefs d’Etats.J’entends à maintes reprises les chefs d’Etats africains parler de « souveraineté ». Mais où est cette souveraineté lorsque les africains sont incapables de régler un conflit ou de restaurer la démocratie. Une fois de plus Alassane Ouattara a été reconnu comme le président élu de Côte d’Ivoire par l’UA mais depuis deux mois il est retranché au Golf Hôtel, empêché d’exercer entièrement ses pouvoirs. Nous sommes aujourd’hui à près de 271 morts. Des assassinats commis par les forces armées ivoiriennes pro Gbagbo infiltrées par des mercenaires étrangers. Comme le disait la méga star ivoirienne Alpha Blondy « Les ennemis de l’Afrique, ce sont les africains ».Ce panel de circonstance est déjà biaisé d’avance tant et si bien que les chefs d’Etats prétendent imposer les résolutions de ce panel aux belligérants.Ce panel accouchera d’une souris. Après un mois de souffrance que l’UA aura infligé de plus aux ivoiriens et piétiné la démocratie en Côte d’Ivoire.Malgré la main tendue de Nicolas Sarkozy à ce sommet aux chefs d’Etats africains de pouvoir entrer dans l’arène politique internationale à travers le conseil de sécurité de l’ONU, les chefs d’Etats africains eux préfèrent rester dans la bassesse.L’UA un tonneau vide.Namidja toure
Lire la suite...

Nous sommes à 4 jours du début de la campagne électorale ivoirienne et déjà tous les QG de campagne sont en mouvement. De celui du Docteur Alassane Dramane Ouattara à celui du président Henri Konan Bédié en passant par le 100% candidat et 100% président Laurent Gbagbo tous veulent gagner ces élections et affirmer sa majorité. Une chose en tout cas se dessine c'est que tout semble réuni pour aller à ces élections maintes fois reportées.

Pour ma part je vous écrierai des billets sur l'évolution de la campagne électorale. Mais avant et déjà en début de semaine vous pourrez lire des billet sur les 3 principaux candidats , leurs chances réelles, leurs atouts mais aussi leurs faiblesses.

Alors rendez vous donc cette semaine sur mon blog.

Lire la suite...

AKWABA CARTE D'IDENTITE

Afficher l'image en taille réelle

Enfin les ivoiriens auront des papiers. Quand on sait que la crise que vit le pays est une crise identitaire alors il ya de quoi ravir plus d'un. En effet le cargo en provenance de l'europe a atteri hier à 16 h sur le tamarc de l'aéroport Félix Houphouet Boigny d'Abidjan. Ces cartes d'identité et cartes d'électeurs seront ensuite transportées dans tout le pays afin d'être distribuées au ayant droit. Rappelons que c'est l'un des engagements essentiels que le premier ministre avait pris lorsqu'on lui avait demandé la raison de cette rebellion qu' il a dirigé.

Lire la suite...

La 7ème réunion du Cadre Permanent de Concertation (CPC) s’est tenue, le mardi 21 septmbre 2010, au Palais présidentiel de Ouagadougou, en présence de tous les membres du CPC. Ci-dessous l’intégralité du communiqué final.

COMMUNIQUE FINAL
7ème REUNION DU CADRE PERMANENT DE CONCERTATION (CPC)

1. A l’invitation de Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Burkina Faso, Facilitateur du Dialogue direct inter ivoirien, la Septième Réunion du Cadre Permanent de Concertation (CPC) de l’Accord Politique de Ouagadougou (APO) s’est tenue à Ouagadougou, le mardi 21 septembre 2010.

2. Ont participé à cette rencontre, outre le Facilitateur, tous les membres du CPC, à savoir :
- Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, Président de la République de Côte d’Ivoire ;
- Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Premier Ministre ;
- Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA ;
- Monsieur Alassane Dramane OUATTARA, Président du RDR.

3. La réunion a été ouverte par une cérémonie officielle à laquelle ont pris part les membres de toutes les délégations, suivie par les travaux à huis-clos des membres du CPC.

4. Au cours de la cérémonie d’ouverture, le Facilitateur a souhaité la bienvenue aux membres du CPC et s’est réjoui des récents progrès réalisés dans le processus de paix en Côte d’Ivoire, notamment avec la validation de la liste électorale et la fixation de la date du premier tour de l’élection présidentielle au 31 octobre 2010. Il a adressé ses félicitations aux acteurs ivoiriens pour les avancées importantes enregistrées dans l’exécution des différents programmes de sortie de crise. Le Facilitateur a, en outre, encouragé tous les acteurs à poursuivre leurs efforts dans le dialogue et dans un esprit consensuel, afin de réaliser les dernières étapes du processus électoral devant aboutir à l’organisation du premier tour de l’élection présidentielle. Considérant que la présente réunion se tient à un moment crucial du processus de paix en Côte d’Ivoire, il a souhaité qu’elle soit axée sur la mise en œuvre du chronogramme électoral et sur la réalisation des tâches ultimes en vue de la réunification du pays. Enfin, il a souhaité que cette réunion du CPC soit un moment propice pour un sursaut collectif dans le processus de paix en Côte d’Ivoire.
5. Les échanges entre les membres du CPC se sont déroulés dans une atmosphère de fraternité et de franche collaboration et ont porté sur l’évaluation de la mise en œuvre de l’Accord politique de Ouagadougou et de ses accords complémentaires, le déroulement du chronogramme des opérations électorales et les conditions à réunir pour l’organisation d’élections libres, transparentes et démocratiques en Côte d’Ivoire.
6. A cet effet, les membres du CPC ont suivi la présentation du rapport sur l’évaluation globale de la mise en œuvre de l’Accord Politique de Ouagadougou et du Quatrième Accord Complémentaire faite par le Premier Ministre, Monsieur Guillaume SORO. Ils ont également entendu l’exposé du Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), Monsieur Youssouf BAKAYOKO, sur les dernières avancées du processus électoral, notamment les résultats du contentieux de l’inscription sur la liste électorale qui ont abouti à la consolidation et à la validation de la liste électorale définitive avec 5 725 720 inscrits et sur les différentes étapes du chronogramme.

7. A la lumière des différents exposés, les membres du CPC se sont félicités des importants acquis enregistrés par le processus électoral et ont pris acte des décisions suivantes déjà entérinées par les acteurs politiques ivoiriens, à savoir :

• La fixation par le Gouvernement, sur proposition de la CEI, de la date du premier tour de l’élection présidentielle au 31 octobre 2010 ;
• L’adoption par la CEI du chronogramme des étapes clés du processus électoral ;
• La validation de la liste électorale définitive par la CEI et la signature par le Président de la République du décret autorisant la délivrance de la carte nationale d’identité aux 5 725 720 personnes inscrites sur ladite liste.

8. Au regard des défis restant à relever avant la tenue du scrutin présidentiel, les membres du CPC ont lancé un appel pressant au Gouvernement, à la CEI et à tous les acteurs concernés afin que soient réalisées dans les meilleures conditions et dans les délais requis toutes les étapes clés du chronogramme électoral, notamment la publication de la cartographie électorale, l’affichage de la liste électorale, la production et la distribution des cartes nationales d’identité et des cartes d’électeur, le transport et la répartition du matériel et des documents électoraux, le recrutement et la formation des agents électoraux, la sensibilisation et l’éducation civique de la population avec la contribution de la société civile, la sécurisation du scrutin par le Centre de Commandement Intégré (CCI) avec l’appui, en cas de besoin, des Forces impartiales.

9. Réitérant la recommandation adoptée lors de la 6è Réunion du CPC et relative à la situation des pétitionnaires concernés par les erreurs matérielles consécutives à leur enrôlement, les membres du CPC recommandent que les pétitionnaires, au nombre de 55 000 environ, ajournés de la liste électorale définitive suite à l’opération de vérification par l’état civil de la liste électorale provisoire, puissent faire l’objet, après l’élection présidentielle, d’un examen minutieux de leur statut par un Comité technique ad hoc en même temps que tous les cas de doublons et autres catégories d’erreurs.

10. Concernant la distribution des cartes nationales d’identité et des cartes d’électeur, les membres du CPC ont reconnu la nécessité du couplage de cette opération et recommandé au Premier Ministre de prendre toutes les dispositions utiles en y associant toutes les structures compétentes, à savoir la CEI , la CNSI, l’INS, la SAGEM et l’ONI qui devront collaborer en bonne synergie pour la réussite de l’opération.

11. Soucieux du bon déroulement de l’élection présidentielle le 31 octobre 2010, les membres du CPC invitent les partis politiques et les candidats au strict respect du Code de bonne conduite signé le 24 avril 2008. Ils les engagent à mener une campagne électorale dans un climat apaisé. Ils ont particulièrement insisté sur la nécessité pour la CEI de veiller au respect de l’équité et de l’égalité d’accès de tous les candidats aux médias d’Etat pendant la période de précampagne et de campagne électorale. Par ailleurs, ils en appellent au sens patriotique et à l’esprit de fair-play des candidats, et de leurs partisans pour le respect par tous du verdict des urnes à l’issue du scrutin.

12. Examinant les questions liées à la réunification de la Côte d’Ivoire, les membres du CPC ont noté avec satisfaction le bon déroulement, depuis le 15 juin 2010, des opérations d’encasernement des 5000 éléments FAFN volontaires pour l’armée nouvelle (VAN) au sein de quatre groupements d’instruction (GI) installés à cet effet, dans les localités de Korhogo, Séguéla, Bouaké et Man. Ils ont, par ailleurs, salué les progrès majeurs accomplis dans le rétablissement de l’unicité de caisse de l’Etat en zone CNO avec l’installation effective de brigades mixtes de douanes notamment à Pogo, Ouangolodougou, Ferkessédougou, Korhogo, Bouaké, Man. Ils exhortent les parties signataires à parachever les mesures prévues par le Quatrième accord complémentaire à l’APO afin de consolider davantage la réunification de la Côte d’Ivoire.

13. Les membres du CPC ont loué les efforts respectifs de l’Etat de Côte d’Ivoire et des partenaires extérieurs qui ont permis la mobilisation des ressources financières nécessaires à l’exécution des différentes opérations, et en particulier du processus électoral. Ils les encouragent à maintenir la même dynamique et à déployer les ultimes efforts attendus pour le financement des dernières opérations du processus.

14. Au terme de leurs travaux, les membres du CPC ont rendu un hommage appuyé à Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Burkina Faso, Facilitateur du Dialogue direct inter ivoirien, pour l’action constante, efficace et déterminante qu’il n’a de cesse de mener dans le cadre de son mandat en vue d’une sortie de crise réussie en Côte d’Ivoire, à travers l’organisation d’élections justes, libres et transparentes.

15. Le CPC a décidé de tenir sa prochaine réunion après l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire pour faire le bilan du processus de sortie de crise.

Lire la suite...

GUINNEE: ATTENTION AU SYMDROME IVOIRIEN

Enfin une élection présidentielle démocratique après 58 ans.

Tout le monde y croit. A la démocratie. Sauf que nous som-

mes au premier tour. Et le deuxième tour tarde à venir comme

ces élections en Côte d'Ivoire. Bizarre les deux pays font frontière.

Un deuxième tour qui ne finit pas d'être reporté. Celà fait 3 mois

que les Guinnéens attendent ce second tour. Nous sommes à un

deuxième report. Il n'ya pas deux sans trois. Ainsi va la vie et

la démocratie en Afrique

Lire la suite...

IL YA 8 ans se declenchait la crise ivoirienne

19 semptembre 2002, des hommes en treillis attaquent simultanément des bases militaires à Bouaké et à

Abidjan. C'est le début de la crise identitaire. Nous avons pris les armes pour donner des cartes d' identité

aux ivoiriens s'exprimait ainsi le leader des attaques sur les ondes de RFI. Des dizaines de morts et des

blessés. Parmi les morts, le général Robert Guéi et le ministre de l'intérieur Emile Boga Doudou. Il s'en suit

une guerre militaire entre les forces nouvelles avec à sa tête un certain SORO Guillaume ex etudiant de la

FESCI qui réclame le départ de Laurent Gbagbo, repliées à Bouaké après l'échec de leurs offensives sur les

forces gouvernementales aidées en celà par un appui en munitions et en logistique du 43ème BIMA de l'armée

francaise installé à Abidjan. Trois mois après un cessez le feu est obtenu. La suite on la connait un

interminable ballet diplomatique, des accords seront signés puis resignés pour combler leurs insuffisances les

uns après les autres; Accra 1, Accra 2, Pretoria, Lomé 1, Lomé 2, Marcoussis, Ouagadougou. Les armes ont

ainsi laissé la place à la politique. Cependant, le dialogue entre politiques semble être un dialogue de sourd

puisqu'ils n'arrivent pas à des compromis. Huit ans après, le déclenchement de la crise, après les tensions

sociales, des incompromis et tractations politiques les ivoiriens veulent y croire car avec le dernier accord,

celui de Ouagadougou signé en 2004 entre le chef de l'état et les forces nouvelles qualifié de dialogue directe

par le chef de l'état lui même, l' horizon semble s'éclaircir avec des élections qui se dessinent peu à peu fixées

au 31 Octobre 2010. Une chose est sûr; c'est que les ivoiriens veulent croire en ces élections afin qu'un jour nouveau se lève sur la Côte d'Ivoire.

Lire la suite...

Il y'a quelques jours la Commission Electorale Indépendante structure en charge des élections en Côte d'Ivoire a arrêté son chronogramme comme suit:

27 AOUT au 02 SEPTEMBRE 2010: Finalisation du traitement de la liste électorale definitive et sa validation.

09 au 25 SEMTEMBRE 2010 : L'édition des listes électorales definitives et la production des cartes d'électeurs.

26 SEPTEMBRE au 02 OCTOBRE 2010 : Conditionnement des lites électorales definitives et des cartes d'électeurs.

03 au 09 OCTOBRE 2010 : Le dispatching des listes électorales definitives et des cartes d'électeurs.

10 au 12 OCTOBRE 2010 : L'affichage des listes électorales.

07 SEPTEMBRE au 03 OCTOBRE 2010 : Recrutement et formation des agents temporaires de distribution des cartes d'électeurs.

09 au 15 OCTOBRE 2010 : Distribution des cartes d'électeurs.

Lire la suite...

LE RDR PEAUFINE SES STRATEGIES

Qui veut aller loin ménage sa monture. Comme le dit l'adage. Et celà la Direction Nationale de Campagne du Docteur Alassane Dramane Ouattara semble l'avoir compris si bien qu'elle a organisé un séminaire de formation ce Dimanche 12 Septembre 2010 à HETEC dans la commune d'Abobo. Objectif réféchir sur les stratégies afin d'assurer la victoire de son mentor aux échéances électorales du 31 Octobre 2010. Monsieur élection du parti du Rassemblement Des Républicains, SANOGO Mamadou a exposé sur ses méthodes de travail et techniques de sécurisation des résultats. Exposé apprécié à sa juste valeur. Notons que ce séminaire qui adébuté à 9 heures a pris fin à 17 heures avec la présence effective du docteur Alassane Dramane Ouattara. Prenant la parole, il exhorté ses lieutenants au travail et a affirmé:"je suis sûr de gagner les élections". Il n'a pas aussi manqué dans son intervention de remercier le premier minitre Soro K Guillaume pour le travail abattu afin d'obtenir des élections présidentielles.
Lire la suite...

Aujourd'hui les dignitaires de l'église catholique ivoirienne ont célébré les 20 ans de la basilique notre dame de la paix de yamoussoukro.

E
La Basilique a Youmoussoukro
SOURCES:

Et celà en présence du chef de l'état LAURENT Gbagbo. Cet édiffice, joyau architecturale a été sanctifié et inauguré en Septembre 1990 par le pape feu JEAN PAUL 2. Construit par le feu président FELIX Houphouet Boigny, il avait suscité la polémique à cause de la somme investi à sa réalisation. 130 milliards d'EUROS. Aujourd'hui la basilique est dans un état peu satisfaisant car il n'est pas entretenu par l'état. Trop cher selon les autorités actuelles. Vivement que cet chef d'oeuvre soit restauré car il est une vitrine touristique pour la Côte d'Ivoire. Soulignons qu'elle est la plus grande du monde, plus grande que celle de ROME.

Lire la suite...

LE PROCES DU CHOCOLAT REPORTE

Le procès tant attendu des présumés coupables de la filière café cacao qui était prévu pour ce mercredi 08 septembre 2010 au tribunal du plteau a été reporté contre toute attente en novembre 2010. C'est à dire après les élections présidentielles. Certainement que le camp présidentiel veut étouffer certaines vérités vu que nous sommes au tournant décisif des élections avec les campagnes électorales qui s"annoncent. La raison évoquée pour ce report par le président du tribunal est que la salle ne rempli les conditions pour tenir un tel procès à la grande stupéfaction de toutes les personnes venues assister à ce procès de tous les dangers. Mais aussi au grand dam des parents des mis en cause qui demandent que la vérité éclate afin que leurs parents recouvrent la liberté. Quand au batonnier KONE Mamadou avocat de la défense, il jugé que ces confrères et lui n'avaient eu suffisamment connaissance du dossier alors il était aussi important de reporter ce procès. En attendant que les ivoiriens sachent la lumière sur cette affaire du café cacao, les ex barons de ce secteur sont retournés dans les géoles de la Maca dans un mini car de la gendarmerie nationale. vivement que la lumière soit faites.
Lire la suite...

BONNE FETE DE RAMADAN

Les musulmans de Côte d'Ivoire ont fêté hier la fin du mois de ramadan ou l"Aid el fitr. Des prières et bénédictions ont été faites pour la paix au pays et surtout la tenue d'élections à la date indiquée du 31 Octobre 2010. amine
Lire la suite...

TOUS D'ACCORD SUR LA LISTE ELECTORALE

C'est un ouf de soulagement que les ivoiriens poussent en ce moment et pour cause les 4 signataires des accords de Ouagadougou ont accordé leurs violons sur la liste électorale définitive. Chose qui a été la pomme de discorde pendant plusieurs mois entre le camp présidentiel et l'opposition. Selon le premier ministre, cette liste définitive sera disponible à compter de la semaine prochaine. Alors toujours selon le premier ministre plus rien ne bloque la tenue de ces élections qui semblent oubliées aux calendes ivoiriennes. Car le camp présidentiel avait jetté des soupçons sur la liste provisoire car elle contiendrait des étrangers. Alors, il n'avait hésité à parler de désinfester la liste électorale.
Lire la suite...

LA NUIT DU DESTIN c'était hier

Les musulmans ont célébré hier la nuit du destin. La nuit du destin est célébrée 3 jours avant la fin du mois de ramadan. Selon les erudits musulmans cette nuit vaut à elle seule mille mois d'adoration car c'est au cours de cette nuit qu'est descendu le coran au prophète mohamed(saw).
Lire la suite...

Auteur de "Au nom du christ" étalon d'or du FESPACO. Aujourd'hui, retranché dans sa ville natale de grand bassam où il a desormais le statut de notable pour lui le cinéma ivoirien n'a pas encore 50 ans car le premier film ivoirien est sorti en 1968. Le cinéma ivoirien a connu ses heures de gloire mais c'est tius les secteurs du cinéma qui sont en panne aujourd'hui. De 72 salles de cinéma que comptait le pays nous en sommes descendus à 2 seulement. Alors il propose comme il y'a 30 ans que l'état prenne en charge le cinéma pour que survive le cinéma.

Lire la suite...

L'ENCASERNEMENT DES EX REBELLES A DEBUTE

Le ministre de la défense AMANI N'guessan Michel a procédé le vendredi 20 Aout 2010 à l'encasernement des 200 ex rebelles dans la ville de Seguéla. C'est conforme aux accords de Ouagadougou signés en 2006. Un signe avant coureur de la tenue des élections présidentielles prévues le 31 Octobre 2010. Cependant, un détail assez crucial reste à réaliser à savoir le paiement des primes de démobilisation en principe après l'étape de l'encasernement. Le ministre a lancé aux démobilisés que ces primes seront payées par le nouveau président élu. Attendons de voir.....
Lire la suite...

Le coupé décalé a vu le jour sur les bords de la seine en 2002. Quelques mois après il fait irruption en Côte d’Ivoire qui est en pleine crise militaro-politique. Avec la caution des médias d’état, le coupé décalé connait une ascension fulgurante. La cible est essentiellement jeune surtout les adolescents. Caractérisé par une tenue vestimentaire hors normes ; prêts du corps, vêtements courts, trop serrés. Des tenues vestimentaires de grande marque (Gucci, Armani etc.…) et pour la plus part de contrefaçon. Selon son créateur DOUG SAGA le coupé décalé c’est aller de l’autre côté chercher et revenir au pays. C’est aller en hexagone faire fortune et revenir au pays pour faire la fête. Et ce quelque soit la façon de faire fortune. L’hexagone est pour ces jeunes en général déscolarisés le nouvel eldorado. Où une fois en France l’on fait fortune facilement. Effet de miroir parce qu’une fois arrivé la réalité c’est tout autre chose alors ces jeunes immigrés sont prêts à tout pour avoir quelques poignées d’Euros.

Après une semaine de « djossi »dure labeur, en passant des heures et des heures à faire des petits boulots pour les plus courageux ou faire le pickpocket pour les plus audacieux. Ils se retrouvent dans des coins chauds des nuits parisiennes pour absorber de grandes gorgées de bières ou même de champagne aux sons et danses de leurs pays d’origine. De ces nuits chaudes et endiablées aux musiques africaines est né un sentiment de fierté et d’orgueil chez ces africains en général et ivoiriens en particulier au point qu’ils se lançaient des défis. Juste dans le but de s’affirmer et de démontrer aux autres que l’on gagne au mieux sa vie en hexagone. Et que l’on a la meilleure situation sociale à l’étranger malgré les difficultés administratives. Les réels obstacles à une insertion véritable et effective dans la société européenne.

La philosophie du coupé décalé

A contrario des musiques telles que le reggae ou le rap ou encore le Jazz, il est difficile d’attribuer une philosophie exacte au coupé décalé. A l’origine son créateur évoque le « travaillement ». C’est le fait de jeter des billets de banque sur un disk jockey (dj) qui fait nos éloges. Ou même sur des clients comme vous pour montre sa suprématie financière sur celle des autres. Durant toutes ces tournées et shows télé il connaîtra un succès rapide car son concept le travaillement est plutôt et inhabituel. En cette période de vache maigre où la guerre fait rage avec des milliers de déplacés. Où la pauvreté est grandissante et le traumatisme de la population est réel. Il serait hasardeux que de donner une philosophie au coupé décalé en tous cas pas celle de son créateur car elle semble avoir disparu pour laisser place à plusieurs concepts qui se succèdent et même s’entremêlent en fonction des inspirations des discs jockey. En tout état de cause le coupé décalé apparaît comme une musique essentiellement de joie et de danses. En témoigne les lieux de sa naissance. Au fil des ans le plusieurs concepts voient le jour, et rivalisent avec le travaillement au pont qu’ils l’éteindront. Certains concepts connaitront un succès mondial au point que ces auteurs feront le tour du monde engrangeant gloire, argent et célébrité. Nous citerons les plus grands succès « le sentiment môkô » avec dj CALOUDJI, « la grippe aviaire » avec dj LEWIS impressionnant avec ses prestations dignes d’une gymnastique d’un singe en furie. Avec le coupé décalé pas besoin de conscientiser, il faut juste amuser les gens, les faire danser quand bien même elles vivent dans des conditions exécrables.

Le dj (disc jockey) propulseur du coupé décalé

Faite uniquement avec la technologie moderne, elle est la résultante d’un assemblage de mélodies prises ça et là et en général sans l’autorisation de leurs auteurs. Une fois ces mélodies assemblées le disc jockey (dj) n’a plus qu’à son tour à y poser sa voix avec des phrases qui pour la plus part sont totalement dépourvues de sens au risque d’abrutir par son incongruité. Au pire elles sont vulgaires et portent atteinte à la pudeur. Mais cela semble être l’un des atouts de cette musique. Il serait difficile de parler de coupé décalé sans dj car cette musique a permis de faire connaître et surtout de donner du succès à ces gens de l’ombre qui ne se limitaient qu’aux animations festives publiques. Sollicité pour sa discothèque, le dj est devenu aujourd’hui une figure incontournable dans la réalisation d’une chanson au rythme coupé décalé. Soit pour la confection des mélodies mais surtout et en général pour faire prouesse de ses talents de chanteur. Il chante souvent pour d’autres personnes sans qu’il ne soit l’auteur de la chanson. Il y’a là une dépersonnalisation de la chanson. Voire une profanation du métier de chanteur. Un fait majeur qui caractérise le dj. En général, et dans 98%, les chansons écoutées dans les endroits festifs ne figurent sur aucun album. Alors inutile de chercher dans les bacs à cassettes ou à CD car vous ne trouverez nulle part des albums de vos chansons ou artistes préférés du coupé décalé.

Coupé décalé et piraterie musicale

Si les NTIC ont contribué à la propension de la piraterie musicale, le coupé décalé s’est constitué en véritable canal de cette propension en Côte d’Ivoire. Le disc jockey fin manipulateur des platines utilise des CD (compact disc) gravés pour distiller la musique dans les espaces de joie. Avec le développement des NTIC le DJ va voir sa tâcha considérablement allégée. Ainsi, il va utiliser des ordinateurs et des clés USB capables de contenir des centaines jusqu’à des milliers de chansons. Du coup sans autorisation de leurs auteurs, des chansons sont téléchargées ou transférées sur des milliers de clés USB ou sur des ordinateurs pour être diffusées dans des lieux publics. De tous les artistes chanteurs ivoiriens, les DJ sont ceux qui ne jouent pas d’un instrument musical. Au contraire des autres artistes chanteurs, les DJ ne produisent pas d’album. Ils produisent juste une chanson. Alors le seul moyen dans ce cas d’obtenir la chanson d’un DJ préféré c’est de la pirater. Dans le cas de plusieurs chansons on se voit obliger de faire une gravure.

L’impact du Coupé décalé sur l’attitude vestimentaire des jeunes ivoiriens

Un fait incontestable est que l’attitude des jeunes ivoiriens et abidjanais surtouts a considérablement changée dans ces dix dernières années. Du jeans de taille moyenne et des tee-shirts, aujourd’hui les jeunes adolescents ont opté pour une mode assez osée allant parfois à l’extrême. Avec l’avènement du coupé décalé et son corollaire de concepts, un genre vestimentaire s’est dégagé. Les vêtements sont en général serrés, trop serrés même. Tee-shirt près du corps et court et pantalon court et serrés surtout au niveau de la hanche pour les hommes. Quand aux femmes pantalon court et très très serrés des jambes jusqu’aux hanches et body très décolletés. Difficile de trouver un adolescent ivoirien qui ne s’habille pas au style coupé décalé, parfois même certains jeunes-adultes en sont adeptes. Mais il n’ya pas que les vêtements il y’a aussi les coiffures. Là aussi les adeptes de coupé décalé ne manquent pas d’ingéniosité. Des gigantesques aux extraordinaires (tektonik, 2 tons). Parfois, pour plus de créativité ou de succès, les DJ n’hésitent pas à plagier les titres et les acteurs des séries et téléfilms ivoiriens. Ainsi, ils copient le comportement vestimentaire des ces stars télé puis, ils sont à leur tour copiés par les fans.

L’impact du coupé décalé sur le comportement des jeunes ivoiriens

La crise armée que connait la Côte d’Ivoire avec son corollaire de difficultés a peut être amené la jeunesse ivoirienne à se tourner vers la facilité mais le coupé décalé y est fortement impliqué. Les jeunes s'adonnent aux rapports sexuels dès leurs premiers signes de la puberté. L'âge moyen des premiers rapports en Côte d'Ivoire tourne autour de 12 ans. Les plus audacieuses deviennent des prostituées. Les jeunes garçons eux deviennent des déscolarisés pour s'adonner à la musique du coupé décalé en devenant des danseurs de maquis.

Lire la suite...

RAMADAN C'EST AUJOURD'HUI

Aujourd'hui les musulmans de France, de Côte d'Ivoire, les pays musulmans pour la plus part ont entamé le mois de ramadan. Troisième pilier de l'islam et obligatoire pour tout musulman majeur. Ils vont s'abstenir de toute consommation alimentaire et même de fumer du lever du soleil au coucher du soleil. Et celà durant 30 jours.

ASSALAM ALEIKOUM

Lire la suite...