Kenfack Dirane posted a status
30 déc. 2018
"LA TRAGÉDIE DU GOLFE"
De Kenfack Dirane, pour le premier forum de Paris sur la paix,12-13 novembre 2018.www.forumdeparissurlapaix2018.com
Le Yémen ,la seconde guerre chaude du Proche-Orient après la Syrie et cachée par les médias de l'OTAN.Cc'est aussi l'oeuvre des américains,saoudiens et du Brésil(comprendre que les BRICS ne sont pas une réalité géopolitique distribuant les bombes).Ici aussi américanisme,atlantisme et wahhabisme main dans la main
Après l'Égypte et la Libye,
Inscrit dans le projet américain du "Grand Moyen-Orient", le Yémen est un régime (agonisant) issu du nationalisme arabe (type nasserien) qui est remplacé par un système politique prôné par les USA dans le cadre de leur projet dit du "Grand Moyen-Orient": l'association des militaires pro occidentaux (verrouillant le système) et d'un parlement sous contrôle ouvert aux islamistes radicaux,le but étant de dissocier l'aile parlementarisme des islamistes( frères musulmans salafistes) de sa base radiicale.
Le Yémen dans une situation chaotique
Le pays est profondément divisé entre:
-Tout d'abord comme en Allemagne, existaient deux Yémen, dont la RPDY république populaire démocratique du Yémen(1970-1990) ayant pour capitale Aden,soutenue par Nasser,Etat marxiste arabe qui avait les liens étroits avec l'URSS(la disparition de l'URSS ayant été évidemment suivie de celle de la RDPY).la réunification s'est faite définitivement par la force en 1994,avec une guerre civile sanglante imposée par Sanaa
-nationalistes arabes(partisans du président sortant Saleh) assassiné qui a capitulé en échange d'une immunité et du maintien de ses partisans dans l'armée et l'appareil d'État et de son congrès général du peuple, l'ex parti dirigeant
-fondamentalistes soutenus par les USA et le Qatar
-minorités houties ,la forme chiite au Yémen avec ses milices et un puissant leadership clanique charismatique,disposant d'un soutien discret et puissant de Téhéran,le mouvement houti né en 2004 qui a proclamé une république autonome dans le nord du Yémen qui es un quasi État houti de facto
-Djihadistes d'al-qaida qui contrôlent plusieurs villes et mènent une guérilla islamiste radicale puissante sur le modèle afghan.
À lire "Le balai Citoyen et la révolution manquée au Burkina-Faso".
Le blocus maritime imposé au Yémen par l'Arabie Saoudite notamment sur le port de Hodeida à poussé les autorités yéménites à délocaliser les symboles de l'Etat à Aden, capitale économique et principale ville du sud
Sources:
- Press TV
-Panafricom
-Sputnik news
-Fars news
-Eode TV
-English new desk
-Le journal hebdomadaire de la voix de la Russie.

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias