Publications de konan tanoh auguste aristide (43)

Trier par
L'histoire est connue de tous. Une Afrique en perpétuelle conflit : des soldats étrangers venus en pompiers nous aider pour ne plus qu'on se fasse la peau comme des chiffonniers. Jusqu'ici il n'ya rien rien a redire c'est une mission conventionnel de maintien de l'ordre. Mais des mois et voire des saisons passerons quand surgit cette bombe. Il parait que au nom de la paix ces soldats valeureux faisaient ça aux enfants. Oui oui vous avez bien entendu et bien lu ils abusaient de nos gosses leur offrant quelques miettes au passage. On appelle ça pedophilie et la loi n'est pas tendre avec ceux qui font ce genre de choses. Même s'ils sont là ou étaient là pour éteindre notre feu ce n'est pas un motif pour " blesser" nos enfants avec toutes les jolies filles qui pullullent dans notre coin là franchement...
Lire la suite...
Retour sur des évènements racistes et xénophobes qui ont souillés la terre de MadiBa. Le pauvre il a dû se retourner dans sa sépulture. Sa terre arc en ciel ; l'Afrique du sud est devenue la vitrine immonde de l'intolérance et de la haine. Ces petits enfants n'ont aujourd'hui que faire de sa philosophie non violente. Ces pauvres frères africains partis cueillir un peu de mieux être qui n'arrivent hélas pas à recueillir dans leur propre pays sont aujourd'hui les victimes expiatoires que di-je de la viande facile pour des sud-africains racistes et criminels qui tuent et qui cassent du noir.L'étranger ce tout autre que l'on montre du doigt pour masquer les lacunes de ses propres insuffisances; c'est insensé rageant et anachronique en plein 21 ème siècle se comporter comme des animaux.
Lire la suite...

Les primes de la discorde

La coupe d'Afrique des nations de football est terminée depuis le 8 février dernier avec le sacre des éléphants ivoiriens. Ce fut un moment d'hystérie collectif noyant la côte d'Ivoire dans une fiesta grandeur nature. Cependant trois mois après cette compétition; une scabreuse et nébuleuse affaire de primes impayées a surgi de nul part et défraie la chronique en ce moment. En effet les primes,des joueurs n'ont pas été totalement restituées: en quart en demi puis en finale. Certes les footballeurs, sont loin d'être des nécessiteux mais par principe et pour tous les efforts consentis on leur doit reconnaissance.Ni le ministère, ni la fédération en charge du football n'arrivent à justifier la disparition de près de 700 millions de CFA : se balançant la culpabilité. En effet ces deux institutions ce sont des relations de je t'aime moi non plus. Les autorités comme de coutume ont décidé de tirer cette affaire au clair qui ne fait vraiment pas honneur au pays. Par ces temps de crise où l'argent se fait rare ce type d'inconduite sabote les desseins d'un pays qui se veut locomotive de la sous région et selon le concept en vogue" émergent" .
Lire la suite...

Envers et contre Tous

L'histoire récente nous a simplement enseigné que on ne peut ruser avec les aspirations profondes du peuple.En effet certains présidents; plus soucieux de leurs intérêts personnels s'évertuent à charcuter la constitution pour s'arc-bouter au pouvoir.Non ce n'est pas les marches et les protestations de l'opposition ni les injonctions de la communauté internationale qui les feront fléchir. Ils sont dans leur bulle et ont une théorie particulière de la démocratie : le pouvoir permanent.
Lire la suite...

Éléphants sur le toit de l'Afrique.

Dimanche 8 février de l'an de grâce 2015; une Date à inscrire dans le livre d'or de notre histoire moderne. En effet ;les habituels loosers les éternels favoris ont inversé tous les pronostics les plus pessimistes pour s'adjuger leur seconde sacre continental. Au terme d'un suspense haletant à ne pas conseiller aux cardiaques les éléphants de côte d'Ivoire 23 ans enfin etaient de nouveau roi en terre d'Afrique ;au diable ces années de pleurs et de douleurs. Oui on a jubilé oui on dansé oui on est fier de nos garçons avec un état d'esprit différent et une cohésion jusqu'ici insoupçonnés. Le football et le sport en général est facteur d'union et de cohésion ici on ne parle pas de parti politique ; ni de riches ou de pauvre ni chrétiens ou de musulmans mais des fils et des filles d'une même nation plongés dans l'hystérie collective mise par cette victoire. Mention special au coach Renard qui a apporté la gagne et l'esprit de sacrifice ; ce don de soi qui nous faisait tant défaut et à Copa Barry qui comme on dit a fait le job. Bravo à toute l'équipe et merci merci pour cet overdose de bonheur dans notre corps on en redemande.
Lire la suite...

Nous vivons des moments troubles et terribles ces jours ci dans notre belle cote d'ivoire. En effet des hordes d'assassins non identifiés ont jetés leur dévolu sur nos enfants.La psychose s'est installée dans tout le pays; des enfants sont enlevés dans les écoles puis on les retrouve mutilés ; et depourvus de leurs organes il faut faire quelque chose pour freiner ceux qui endeuillent les familles des pauvres petits qui ont eu l'infortune de croiser le chemin de ces criminels.C'est une vingtaine d'enfants qui ont deja perdu la vie au cours de ces dernières semaines et si rien n'est fait le cycle infernal risque de partir crescendo.On se perd en conjectures sur les auteurs et surtour sur les commanditaires à qui profitent tous ces crimes et rituels sataniques.Toujours est il que le problème existe: que le mal est bien réel; aux parents de redoubler de vigilance en portant plus d'attention aux enfants; et à l'Etat de cote d'ivoire( selon la terminologie consacrée) garant des biens et des personnes de prendre toutes les dispositions pour traquer et mettre hors d'état de nuire  tous ces criminels sataniques qui engendrent tristesse et pleurs.

Lire la suite...

30ans de passion 30 ans d'action

C'est la somme d'expérience résumée dans le livre du journaliste Thomas Makaya l'un des dinosaures de la communication ici en Côte D'Ivoire.En effet le journaliste est passé à la postérité avec un célèbre slogan 'Bonjour" si particulier en introduction de son journal.C'est ce terme bonjour qui inspira son ouvrage "Un bonjour de légende" parue aux Éditions Saint Sauveur.Dans une préface de l'ambassadeur Jean Vincent Zinsou ce coffret de jouvence relate les 30 ans d'activités professionnelles de Radio Côte D'Ivoireen passant par radio nostalgie et la mairie de cocody et la radio des nations unies. l'homme par des histoires simples vécues et de croustillantes anecdotes dépeint la pratique l'art journalistique mais également c'est l'histoire de sa vie; il y prodigue des conseils à l'actuelle génération et aux éventuelles personnes qui seraient tentées par le noble métier de journaliste. A lire Et à se le procurer absolument.Vous m'en direz des nouvelles ,je rappelle qu'il est paru aux Éditions Saint Sauveur et pour ceux qui résident à Abidjan vous pouvez vous le procurer à la librairie aleph c'est au plateau non loin de l'école pigier. Bonne lecture.
Lire la suite...

La Fuite du pacificateur

Le maître était en exercice depuis 27 ans. Il dirigeait son navire d'une main de fer. Il était alors impensable pour lui de songer à un éventuel départ de l'exécutif même après autant d'années à faire la pluie et le beau temps. Ce beau chef de village s'évertuait; plutôt par quelques stratagèmes à pérenniser son pouvoir, au mépris de la volonté de ses sujets. Un peuple infantilisé; un peuple qui serait resté au stade des années indépendance ; un peuple qui selon le chef du village aurait du mal à survivre sans son guide éclairé. Les temps ont bien changé: et ce qui était en 1960 n'est plus aujourd'hui en 2014 et cela le chef du village se rendra à cette vérité. En quelques heures c'est tout le système vieux de 27 ans qui s'effritera comme château de sable. Le docile peuple excédé, en a eu marre et ce qui devait arriver arriva. Gageons que ce qui vient de se dérouler dans ce village voisin puisse assagir les autres chefs des autres villages qui seraient tentés par pareilles aventures..... Les yeux du peuple sont trop ouverts .
Lire la suite...
ils sont des centaines à aller et venir dans les appartements cossus de la présidence de nos republipues. Eux ce sont les rédoutables conseillers du présidents qui à défaut d'avoir pu accrocher un lopin ministériel : se délectent de cette confortable posture que leur confèrent le statut de conseillers. Ils émargent tous aux frais du contribuables; grassement rétribués à se tourner les pouces. Si on veut s'arrêter sur le contenu , de leurs attributions ces illustres conseillers, et en à juger à la bonne tenue d'ensemble de nos états ils donnent de vraies lumières au président. Quand la population crie famine et que le l'inflation ne fait que croître ,au point de muer le panier de la ménagère en sachet. Quand les concours se marchandent aux plus offrants; quand la jeunesse éternelle fond de biscuit des politiques reste désespérée et qui,ne croit plus en rien.T out ceci pour dire que ceux qui ont le pouvoir et qui ont en charge notre destinée doivent être proches des réalités que nous vivons c'est juste une question de bon sens et d'humanité. c'est bien de vouloir récompenser ces petits copains des années de disette, cependant quand ceux ci sont bombardés conseillers ou autres fonctions il est importe que les concernés fassent avec la plus grande rigueur leur job. A bon entendeur
Lire la suite...
ils sont des centaines à aller et venir dans les appartements cossus de la présidence de nos republipues. Eux ce sont les rédoutables conseillers du présidents qui à défaut d'avoir pu accrocher un lopin ministériel : se délectent de cette confortable posture que leur confèrent le statut de conseillers. Ils émargent tous aux frais du contribuables; grassement rétribués à se tourner les pouces. Si on veut s'arrêter sur le contenu , de leurs attributions ces illustres conseillers, et en à juger à la bonne tenue d'ensemble de nos états ils donnent de vraies lumières au président. Quand la population crie famine et que le l'inflation ne fait que croître ,au point de muer le panier de la ménagère en sachet. Quand les concours se marchandent aux plus offrants; quand la jeunesse éternelle fond de biscuit des politiques reste désespérée et qui,ne croit plus en rien.T out ceci pour dire que ceux qui ont le pouvoir et qui ont en charge notre destinée doivent être proches des réalités que nous vivons c'est juste une question de bon sens et d'humanité. c'est bien de vouloir récompenser ces petits copains des années de disette, cependant quand ceux ci sont bombardés conseillers ou autres fonctions il est importe que les concernés fassent avec la plus grande rigueur leur job. A bon entendeur
Lire la suite...

et ebola s'imposa

cette année 2014 restera incontestablement marquée par l'irruption volcanique du virus ebola.En effet notre Afrique est en première ligne dans cette tragédie. Elle perd déjà un lourd tribut dans cette bataille épique avec ce virus. Cette maladie fait peur ; elle oblige nos états à fermer leurs espaces aux pays déjà infectées. Nos habitudes s'en trouvent modifiées; il est désormais interdit de se serrer les mains ; de se toucher et les mesures d'hygiènes doit être scrupuleusement respectées. La pandémie du sida du temps où elle défrayait la chronique ; n'avait pas suscité autant d'émotions. la psychose est grande et les risques de contagion sont énormes. Comment juguler ce fléau ? en fermant les frontières or pour qui connait la porosité de nos frontières il est dificile de canaliser les personnes qui s'y évaporent par des pistes détournées. Que dire de nos braves tanties restauratrices qui continuent de vendre la viande de gibier ignorant certainement les risques encourus. Ce virus est hyper nocif pour la santé et pour notre économie africaine le tourisme a pris un coup c'est terrible simplement. Gageons que la médecine puisse venir à bout de ce énième fléau qui vient encore handicaper notre beau continent qui quoiqu'on dise demeure le berceau de l'humanité.
Lire la suite...

Connection du tiers monde

Certains sont passés à la 4G,ici comme à l'habitude on est encore à la ramasse.En effet les usagers, de l'internet en afrique sont tres mal lotis. le debit s'écoule à pas de tortue, occasionnant plus de migraines que de plaisir de naviguer ; pour un service qui n'est pas à la portée de tous.

Lire la suite...

ET SI LA DONNE CHANGEAIT

J'avais fait un songe où notre afrique était prospère. c'était surréaliste, les peuples vivant sur les autres contrées de la planète s'arrachaient le precieux visa pour venir profiter d'un continent noir alors en plein boom économique.Les files d'attente devant nos chancelleries étaient terribles; On arrivait par mer ; terre ; et air. En pareille situation on déplorait des tragédies dans la mesure où il fallait réjoindre l'afrique par tous les moyens. La donne avait vraiment changé les concours pour acceder à la fonction publique se tenait dans la plus infinie clarté: l'argent n'avait plus voix au chapitre force donc revenait au merite.Pendant que sous d'autres cieux c'était le désordre organisé, des présidents qui refusaient de passer la main après avoir perdu les elections, corruption et népotisme devenus des sports nationaux.Zut je n'avais terminé ce songe quand le reveil me sortit de monde fantastique et me rappela à l'ordre oui ce n'était qu'un songe et qu'on doit mettre le bleu de chauffe pour sortir le continent de sa léthargie.

Lire la suite...

la fin du mythe des benguistes

Il ya quelques décennies la période des vacances est choisie par les benguistes " les africains résidents en Europe ou en Amérique" pour venir au pays pour en mettre plein la vue a leurs compatriotes restés au pays. En effet ils débarquaient les dernières tendances vestimentaires et étaient perçus comme des attractions. Cependant la donne a ben changé ; ce mythe a été cassé aujourd'hui . Avec la vulgarisation des nouvelles technologie internet et la télévision câblée Ce complexe d'infériorité vis a vis des benguistesest fini. En effet ce sont eux désormais qui viennent se tenir au courant des dernières tendances vestimentaires musicales et même les manières de parler pour ne pas être dépassé.
Lire la suite...

effondrement d'immeubles

La tendance désormais a babi" abidjan' ce sont les immeubles qui s'écoulent comme des châteaux de sable. Enfin dans tous les coins et recoins de la cité essaiment a une vitesse supersonique des bâtisses avec des architectures z géométrie très variable.cependant ces oeuvres sont élevées souvent dans des zones impropres a ce type d'architecture. Ce n'est donc pas une énorme surprise de voir ces constructions défiant toutes les normes du bâtiment fondre a la moindre secousse. Il ya déjà eu des drames déjà et comme on a cette fâcheuse tendance de voir les choses se gâter pour se pencher sur le problème on voit ici et là ces maisons "déposées"n'importe comment. Personne ne lèvera le moindre petit tout le monde mange dans l'affaire du ministre de tutelle en passant par la mairie au propriétaire il faut faire du fric a tous prix tant pis si on doit enjamber des victimes.
Lire la suite...

valeurs cultuelles

Aujourd'hui en Afrique si vous arpentez les rues des capitales africaines vous verrez des hommes et des femmes bien habillés ; mais sur les personnes que vous croiserez très peu seront vêtues en tenues authentique jugées trop ringards et pas très tendances. La colonisation nous a apporté son lot d'habitudes ils diront qu'ils nous ont sorti de notre brousse et nous ont apporté la civilisation. D'accord cependant il est notable de constater que nous africains n'avons plus. De repères que nous reste t il de notre culture ? .Bien au contraire on traitera de sauvage de grégaire toutes nos croyances ancestrales aujourd'hui mis dans le moule de sciences occultesCe que l'histoire n'a jamais révélé c'est que du temps de la colonisation beaucoup de choses aujourd'hui traitées de barbares ont traversé la méditerranée pour des destinations inconnues. Et a quelle fin?? Dieu seul ma foi pourquoi. Les nations asiatiques qui tiennent le haut du pavé aujourd'hui n'ont jamais renié leurs valeurs culturelles et c'est sur ce socle qu'elles ont bâti les fondations de leur développement durarable. Chez nous c'est tout le contraire on a bu et on continue d'avaler tout ce qui vient d'ailleurs sans discernement normal que nous soyons là où on se retrouve aujourd'hui.
Lire la suite...

que devient la poste ?

Depuis l'introduction de la téléphonie cellulaire dans le commun de notre quotidien force est de contester que la poste pour ce qui concerne nos tropiques a pris du plomb dans l'aile. Il ya dix ou quinze ans pour prendre des nouvelles d'un proche il fallait s'asseoir et lui écrire une lettre pour aller ensuite l'affranchir. Cependant par ces temps de nouvelles technologies il suffit d'un seul petit appel et le tout est joué. Nos habitudes ont bien changé et s'il la poste en dépit de cette nouvelle donne continue d'exister c'est qu'elle emploie des.personnes responsables de famille qui doivent vivre quand on sait que chez nous une personne en activité supporte.de. nombreuses bouches. Il faut sortir du carcan conventionnel de la poste et innover avec la technologie actuelle au risque d'être reléguée de reliques pour musées
Lire la suite...
Pour qui réside en cote d'Ivoire; et qui a l'habitude de faire des achats ou de prendre un véhicule de transport en commun ou sa propre véhicule pour s'acquitter des taches quotidiennes : il sera confronté au problème de monnaie. En effet au marché ; dans les pharmacies ; au supermarché on vous répétera le même tube " il ya monnaie" et c'est le client qui en plus de faire des achats qui doit aussi disposer de la monnaie exacte pour éviter de perdre son temps précieux. Et comme cela ne suffisait pas il faut désormais s'assurer d'avoir des pièces de monnaie non " lisses" ou des billets pas trop "sales' pour espérer faire son marché par exemple ou payer sa note de taxi sur une petite distance.
Lire la suite...

L'eau on le dira jamais assez est source de vie et indispensable à notre existence. En effet depuis quelques temps deja nous manquons d'eau dans nos quartiers à abidjan. Aussi la SODECI societé de distribution d'eau de cote d'ivoire qui a en charge la desserte du vital liquide ne communique pas sur la situation.Les autorités comme elles ne vivent pas forcement cette pénible situation sont aussi silencieuses; et la population est laissée pour compte comme d'habitude. Cependant ce qui est ridicule dans ce décor c'est que on continue de payer les factures pour une prestation dont on ne profite pas.Par ces temps d'émergence crasse si on ne dispose pas d'une chose basique comme l'eau comment voulez qu'on prenne ce train ou ce avion émergent si en plein abidjan on doit faire la queue pour acheter de l'eau  et transporter cela tous les jours.C'est surréaliste

Lire la suite...

CHRONIQUE DU MONDIAL 2

Ce dimance 13 juillet 2014 se jouera la finale de la coupe du monde de football.En effet ce tournoi s'est encore deroulé sans que nos cinq representants africains ne fassent bonne figure.Certes l'algérie et le nigéria ont atteint le stade des huitièmes de finale bien maigre consolation pour tous les nombreux sportifs qui avaient misé tant sur les performances de nos équipes. A la verité il yavait de la place pour nous au vu de la prestation d'ensemble de nos joueurs.cependant comme il est de coutume le football africain aura deçu incapable de se mettre au niveau des exigeances du très haut niveau qui ne tolère pas l'approximation et le bricolage. Le cameroun est totalement passé à la trappe englué dans des debats extra sportifs avec ce piteux spectacle de joueurs qui s'affrontant devant les yeux ahuris du monde entier quelle honte!!!!!! Et que dire de nos chers pachydermes ivoiriens une fois de plus auront joué avec le coeur des supporters masos ivoiriens qui esperaient les voir au moins au second tour . Un pénalty criminel est venu doucher nos ambitions. La dernière marche la plus importante celle qui ne fallait pas rater les éléphants l'ont baclé offrant du coup leur ticket à la grèce antique et plongeant une fois encore la nation dans la douleur. Ah le football quel cruauté!!!!!! Mention honorable au nigéria injustement sorti par nos ancetres les gaulois; un nigéria prometteur jeune et qui reviendra ragaillardi lors de futures joutes. Le ghana est resté à l'étage du premier tour devenu une équipe quelconque bien loin de la vista de 2010. Une partie héroique face aux rédoutables allemands un premier particulièrement bien negocié les fennecs d'algérie auront apporter une note de fraicheur à ce mondial tant par leur allant et leur generosité bien loin des divas d'une certaine équipe.

Lire la suite...