Publications de Mahmoud Ag (10)

Juste un match de foot

Le foot voilà un sujet qui ne m'intéresse pas beaucoup, et mon lectorat le savent bien. Mais depuis que le sujet est devenu un sujet politique plus que jamais, j'ai décidé d'y tremper la plume. Tandis que certains parlent d'un affaire de corruption, moi j'y vois juste un match de foot entre les cowboys et, les pétrodollars, et chacun joue ce match à ce manière.

En réalité depuis que la FIFA a attribué l'organisation de coupes mondiaux 2018, et 2022 successivement à la Russie et, au Qatar, depuis lors les anglo-saxons ont les têtes dans les nuages, il ne se passe un jour sans qu'on entend de nouvelles révélation dans la presse britannique, et américaine, des révélations sur la corruption, le favoritisme... au sein de la FIFA, comme si la corruption est née avec cette évènement (l’attribution des ces coupes à la Russie et, au Qatar). Mais souvenez-vous de ce qui s'est passé il y a juste quelques mois lorsque les cowboys ont décidé  d'envoyer leurs forces militaires pour combattre le virus   Ebola. Et aujourd'hui ils utilisent leur point fort à savoir les services de renseignement pour déstabiliser le camp de leurs adversaires :) Ce qui fait que depuis quelque mois le ballon se trouve dans le camp de FIFA, et le Qatar, et ils ont du mal à renvoyer le ballon de le camp des cowboys. Sachant que les pétrodollars qataris ont utilisé leur moyens financiers pour réaliser beaucoup de projet comme le financement de certains tendances islamistes afin de déstabiliser certains pays: La Syrie, la Libye... et la liste est longue. Mais comme dans ce cas-là les pétrodollars mènent le jeu des cowboys, on a du mal à voir ces derniers (les cowboys) mettent en action leurs services de renseignement pour faire barrage à la politique de pétrodollars. Et si demain les cowboys décident d'envoyer leurs parachutistes pour arrêter les responsables de la FIFA ne soyez étonner, puisqu'il s'agit de leur intérêt qui est en jeu. Quant à la position africaine, elle restera toujours au coté de corrompus, puisque la corruption est le meilleur plat africain, ce qui explique peut-être leurs (les africains) au Blater. Je pense que ce soutient peut servir au cowboy comme un début de preuve comme disent les juristes .

à lire aussi sur: http://toumast.mondoblog.org/

Lire la suite...

L’Afrique d’un putschite à un dictateur!

Il y a qui vont dire que c’est un bon choix , et d’autres ils vont dire le contraire. Quoi qu’il en soit ce qui est intéressant pour l’Afrique, et pour les africains, c’est un bon dirigeant qui peut leur assurer la stabilité et, la sécurité avec la moindre de prospérité. Le fait que ce dirigeant soit un putschiste ou un dictateur n’est pas une chose primordiale, car les simples citoyens sont de plus en plus préoccupés par ce qui leur manque à savoir une stabilité politique et économique.

Ainsi se dessine le trajectoire  du continent africain qui a fait le choix de dictateur Robert Mugabe après le putschiste Mohamed Ould Abdel Aziz, le président mauritanien. Alors merci  encore aux africains  de nous avoir pas déçu car ce choix s’inscrit dans le cadre logique des africains qui accorde plus d’importance aux dirigeants  qu’à leurs actes! Et plus d’importance à leurs  frontières (l’intangibilité de frontières) qu’à leurs citoyens! Et souvent plus d’importance à leur politique étrangère qu’à leur politique intérieure, et cela malgré leur faiblesse sur la seine internationale. Mais heureusement qu’on est si habitué de ces paradoxes que ça ne nous choque plus.

Et le plus important étant de savoir que un bon putschiste ou un bon dictateur vaut mieux  l’anarchie ou encore un mauvais démocrate,  car ils sont beaucoup sur le continent les putschistes et, les dictateurs qui gèrent leurs pays plus efficacement que d’autres qui sont élus démocratiquement, et qui finissent souvent par mettre leurs pays sur le chemin de la dictature.

Il ne faut jamais céder aux chantages de la démocratie, puisque la chute de Kadhafi en Libye et de Zeine El-Abidine en Tunisie nous a appris   une bonne leçon sur la psychologie de peuples arabes qui pourrait être pareille à celle de tous les autres peuples africains. Nous avons tendance à dire que nos peuples malheureusement  ne sont pas encore mûrs pour pratiquer la démocratie. Si certains ont dit que la démocratie est une degré de noblesse, il ne faut pas que ces mots soit mal interprété par certains de nous, les africains, puisque ça, c’est une réalité, et personne ne peut l’ignorer sauf ceux qui ne veulent pas parler de leurs problèmes et, fuissent les solutions.

Nous pouvons le dire franchement la démocratie va mal partout en Afrique, si on exclu le Sénégal et, l’Afrique du sud on peut dire avec certitude que la démocratie n’est qu’un décor derrière lequel se cache l’anarchie la corruption et la  mal gouvernance; et les exemple sont très beaucoup: l’Algérie, le Niger, le Mali…

Et si un putschiste ou un dictateur peut tenir son pays sur le rail, assurer la minimum de sécurité, et de prospérité à son peuple, bien entendu la sécurité et, la prospérité ne peuvent être au détriment de liberté individuelle. Où est le problème de lui confier la responsabilité de son état ou encore de son continent. Sans oubliez qu’en Afrique et, dans le monde arabe les groupes qui s’installent à la place de dictateurs, eux aussi ne respectent pas les liberté individuelles non plus. Au contraire ces groupes impose une dictature plus brutale en plus de l’anarchie qu’ils sèment.

Lire la suite...

Le blog de 2015: L'aventure Mondoblog!

Tout d'abord je salue tous les mondoblogueurs et, mondoblogueuses, et je leur souhaite une année pleine de réussite et, pleine de bonnes choses. Soyons heureux et travaillons à la beauté de choses pour que notre plateforme mondoblog soit à la hauteur.

Pour moi qui a passé quatre (année), à bloguer sur mon blog kel-tamasheq, l'année 2015 me porte une très bonne nouvelle qui est le fait d'être mondoblogueur! Eh! être mondoblogueur c'est une réussite considérable pour un blogueur francophone. Avant sur mon blog kel-tamasheq je ne traite que la question touarègue, et maintenant avec ce nouveau blog  je pense qu'il est temps d'élargir la vision, toucher d'autres sujets, pour ne pas nuire à mon lectorat. Et pour jeter la lumière sur d'autres points sensibles dans le monde. Mon lectorat peut aussi constater que jusque là je ne parle que de la géopolitique, mais dans un proche avenir je vais m’intéresser à mon environnement, pour vous parler de ce qui m'entoure c'est-à-dire la vie quotidienne à Nouakchott.

Alors pour moi l'année 2015 est l'année de mondoblog, et ce n'est que le début. Et il y aura beaucoup à dire, et beaucoup à faire afin de plaire à mes visiteurs et, aux internautes qui font le tour du web à la recherche de quoi à lire. Mais pas du n'importe quoi! La raison pour laquelle j'essaie de ne pas évoquer que des choses importantes, mais le problème ce que l'importance elle-même est une chose très partielle.

A l’occasion de cette nouvelle année je vous souhaite mes vœux de bonheur et, de prospérité. Très bonne nouvelle année.

A lire aussi sur :  http://toumast.mondoblog.org/

Lire la suite...

Juste un concurrence en extrémisme!

Certains y voient un message aux occidentaux,  d’autres y voient un message aux régimes locaux, en réalité ce message qui est la décapitation n’est qu’un message interne, cela veut dire un message destiné aux autres groupes jihadistes surtout pour dire aux courants les plus extrémistes voici le mouvement qui représente l’islam salafiste traditionnel. Ainsi l’EIIL ou Daaeshe fait ça propagande pour gagner plus de voix auprès des fous d’Allah! Et le mouvement à bien réussi dans sa stratégie, puisque c’est le mouvement jihadiste qui est en pleine expansion, il a même réussi à éradiquer son principal conquérant  (Al-Qaïda) qui était connu auparavant par son extrémisme et, sa violence. Et  s’il nous faut démontrer l’échéance de ce qui fut appelé en 2011 « le printemps arabe » , je pense que la monté en puissance de ce groupes extrémistes est en est la meilleur preuve.

Mais ce qu’il faut souligner c’est le fait que ces groupes extrémistes font l’intérêt de tous les pays de la sous région et, même ailleurs. Ce qui explique leur monté en puissance, et le dessus qu’ils ont pris sur l’opposition en Surie et, en Irak.

Nous pouvons dire que l’argent, les armes, et les hommes ne sont pas tombés du ciel pour ces mouvements extrémistes, mais il y a bien de pays qui ont contribué d’une manière ou de l’autre à cette anarchie que traverse la sous-région, et qui menace la sécurité mondiale. Concernant cette contribution on peut situer au premier plan les pays de la sous-région:

-Syrie: En Surie le régime en place fait tout pour discréditer ses opposants, et les manifestations populaire qui règnent dans son pays est la monté de ces extrémistes lui permet de dire à la communauté internationale qu’il ne s’agit pas d’une révolution populaire, mais d’un terrorisme mondial.

-Irak: Le régime irakien qui est un régime chiite, lui aussi, il utilise ces extrémistes pour discréditer les manifestations des sunnites dans l’ouest de son pays, et pour gagner le soutien de la communauté internationale.

-Iran: L’Iran qui est le principal allié de ces deux régimes (syrien, et irakien), avec la monté de ces extrémistes il trouve une terrain favorable pour concrétiser ses interventions, dans les pays de la sous-région ce qui lui permettra de réaliser son rêve sans l’arme nucléaire: devenir un grande puissance régionale.

-Turquie: La Turquie est considéré comme le pont par lequel les extrémiste vont et, viennent, avec le soutien de son régime islamiste qui est en place, et qui rêve d’instaurer un sort d’empire Ottoman. Mais aussi comme une couverture diplomatique à ces extrémistes.

-Qatar: Ce petit émirat arabe est derrière les extrémistes partout dans le monde, et il fait cela en utilisant ses moyens médiatique (Al-Jazeera), et ses bonnes relations avec les occidentaux et, surtout ses relations avec les américains qui ont des bases militaires sur son territoire.

-Arabie-Saoudite :  Ce pays fait tout pour contrer l’Iran son principal adversaire dans la région, mais aussi pour empêcher l’expansion de frères musulmans qu’elle considère comme des ennemis idéologique.

-Conclusion : Alors on peut dire que les extrémistes ont trouvé une terre fertile, pour y mener leurs activités, et qu’ils jouent sur les différences entre les pays de la sous-région pour étendre leur influence, ce qui veut dire que la solution ne peut être jamais militaire, et les américains le savent bien plus que nous

Lire la suite...

Le FAMA de cantonnement au "cartonement"!

Malgré sa faiblesse le gouvernement malien peine à reconnaitre sa défaite et, son incapacité sur tous les plans: Militaire, politique, économique et social. Si les responsables maliens continuent toujours de parler d'une armée malienne c'est juste pour orner leurs discours; car cette armée n'a de caractères d'une armée que le nom ou encore l'uniforme. La seule chose que font les soldatesques malienne c'est massacrer les innocents touaregs et, saccager leurs maison, ajoutons que ces soldatesque n'ont jamais gagner une bataille face aux rebelles depuis la création du Mali jusqu'à nos jours. En ce qui concerne la situation politique du Mali disons tout simplement qu'il est catastrophique car le Mali n'aurais pas pu organiser des élections sans intervention pour ne pas dire la manipulation française qui permis de relancer la vie politique malienne qu'était au point mort depuis le putsh de 21 Mars 2012. Et sur le plan économique le Mali est un pays qui vive grâce aux aides, surtout grâce aux aides de sa créatrice qui est la France. Quant au nord (l'Azawad) il a été négligé et, marginalisé par le gouvernement central de Bamako, en plus de ses problèmes naturels: enclavement, sécheresse... Et sur le plan social les deux communautés sont déjà très différentes, et les exactions perpétrées par l'armée malienne en Azawad ne font qu’aggraver cette situation d’intolérance, ce qui rend la cohabitation entre les deux peuple très difficile pour ne pas dire impossible.

CONCLUSION: Alors pour tous ces raisons l'armée malienne n'a aucune espoir les rêves de l'état malien à endiguer le courant nationaliste en Azawad. D'où les autorités maliennes ne peuvent dicter les conditions aux groupes armée du nord, car la réalité sur le terrain prouve que Mali est incapable de gérer la situation militaire ou encore administrative ce qui rend l'indépendance de cette région une option inévitable.

Lire la suite...

Le sentiment nationaliste en Azawad.

Aucune arme n'est plus efficace  que le sentiment d'un peuple qui cherche

les moyens protéger sa culture pour maintenir son existence sur sa terre

ancestrale ce qui est le cas du peuple du peuple touareg en Azawad et,

ailleurs. Ces sont ces objectifs nobles qui éclaire son chemin détermine

les principes de sa démarche vers la libération totale de son  territoire.

Une chsose est désormais sûre la propagande malienne n'a plus sa place

en Azawad et les mensonges de réconciliation ne gagne plus les coeurs

des azawadiens.

Le gouvernement malien sache bel, et bien qu'il ne peut plus contrôler

l'Azawad même avec les mensonges et, la tromperie. Aujourd'hui son seul

objectif est de gagner du temps, et développer la haine entre les populations

de l'Azawad à travers ses milices, mais les azawadiens feront barrage à

toute ses tentatives et toutes  provocations  malienne. Ces maliens qui

haussent le ton aujourd'hui et brandissent l'option de la guerre oublient

souvent que leur armée n'a jamais gagné une seule bataille dans son histoire

comme ils oublient souvent que si leurs soldatesque gardent quelques

positions en Azawad c'est grâce à la bénédiction de la France et de la

communauté internationale. Sachant que cette armée a été reconduit en

Azawad sur le dos de l'armée française durant l'opération Serval. Une chose

est sûre cette armée sera incapable de passer un seul jour en Azawad

sans la protection de l'armée française, et si la France lève la main sur cette

armée les azawadien viendront au bout de ces soldatesques qui haussent le

ton durant la paix, et prennent la poudre d'escampette pendant la guerre.

Lire la suite...

Analyse: L'Azawad et, le Mali ce qui ne marche pas!

C'est déjà connu; l'Azawad est une chose, et le Mali est une autre. Et le
mariage forcé organisé par la France a échoué et,la France échouera aussi
dans toutes ses tentatives d'unifier les deux peuple; azawadien et, malien
sous un drapeau. Cependant ce qui ne marche pas entre le deux partie
ce n'est pas seulement le fait de vivre en un seul état. Mais surtout il faut
observer que chaque partie trouve des difficultés à vivre son propre état,
ou encore sa propre situation; et les raisons peut-être son les mêmes:

-1)  En ce qui concerne le Mali: Les maliens doivent savoir que ce n'est
pas avec le changement d'un ou, de deux ministre, ou même avec le
changement d'un gouvernement qu'ils peuvent résoudre leurs problèmes,
ni les problème qui les opposent avec les touaregs. Moins encor avec les
voyages que fait leurs président d'un pays arabe l'autre; le Qatar, la
Mauritanie, l'Algérie... car dans tous ces voyages le président  malien ne
fait chercher un allié contre les touaregs, et il sait bien qu'il est très facile
de trouver cet allié chez les arabes!

-2) En ce qui concerne les touaregs ou même le peuple  azawadien 
général, ils doivent savoir que tous ces acronymes: MNLA, HCUA, MAA
ne sont que des lettres sur papier, et aucune d'entre, elles autre que le 
MNLA ne peut représenter le peuple azawadien. Mais où est le problème
de MNLA?
Personne ne peut nier que c'est un mouvement  légitime, et populaire ainsi
ses revendications. Et c'est le seul mouvement dont on peut trouver des
jeunes intellectuels, courageux et, serieux. Et pourtant malgré tout ça  ce
mouvement piloter par des ex-Ansar Al-dine (HCUA), qui détournent toute
cette légitimité, cette popularité, et l’énergie de  ces pauvres  jeunes pour
le blanchissement de leurs cousins Ansar Al-dine.

www.toumast.blogspot.com

Lire la suite...

Kel-tamasheq : 

Depuis son indépendance cette indépendance qui n'existe d'ailleurs que dans les bouches de ses responsables corrompus; la république ou plutôt la rire-publique terroristes du Mali mène une campagne extraordinaire pour exterminer le peuple touareg, et falsifier l'histoire de l'Azawad en complicité avec ses voisins de la sous région qui n'ont aucune inquiétude autre que de voire ce peuple vive en dignité et prospérité. Le Mali qui n'a pu exister auparavant que grâce à la France et qui ne peut aujourd'hui aussi conserver son existence que grâce à cette France. Et pourtant celà ne l'empêche pas d'avoir une tendance impérialiste destinée à dominer les autres alors qu'il peine même à imposer son autorité sur Bamako; et puis les responsables de ces soit disant état n’hésitent pas à nous parler de ce qu'ils appellent l'armée malienne, dont ils pensen qu'elle n'est pas présente à Kidal comme il le faut pour sécuriser cette ville. Mais la question qui se posent déjà est: Ceux qui avance cette preuve sont-ils de nous situé une ville sécurisée par cette l'armée malienne? Et en plus une armée elle même sous la protection peut-elle protéger les autres? Aujourd'hui tous savent que le Mali n'est qu'une pseudonyme derrière lequel agisse une grande puissance internationale qui se dit démocratique et protectrice de droits de l'homme. Ce qui ne l'empêche pas d'imposer sa dictature aux autres, voire même de massacrer les azawadiens par une organisation terroriste appelé "l'armée malienne". Cette puissance qui autre que la France, et qui traîne derrière elle l'armée criminelle et génocidaire du Mali doit savoir que cette armée est incapable d'amener aucune action contre les terroriste, et elle est inefficace dans ce domaine. Au contraire le gouvernement malien est entrain de renforcer ses relations déjà forte avec les terroriste Ansar Al-dine, qui ont déjà présenté leur candidature aux prochaines élections législatives après avoir intégrer les parties politiques maliennes.

www.toumast.blogspot.com

Lire la suite...