Publications de Mahamadou Niambélé (49)

I

Ils étaient une centaine d’élèves   a pris part à la conférence de  parlement des enfants de la régi

on de Ségou  dans l’école Bréhima Oulalé de Pélengana sud  sur les «  ER REG » Education aux risques des restes des engins de guerre lundi le 03 juin 2013 à 15h00.

Ayant conscience que le Mali sur tout le nord du pays a été le théâtre des bandits d’armé qui a créé une guerre dont les enfants sont les majeurs des victimes des engins  explosives de guerre utiliser  ou non utiliser par ces bandits. Donc le parlement  des enfants de Ségou avec l’appui de Right to Play à regrouper des enfants de dit l’école.

Initié par right to Play  dans son projet d’urgence pour les enfants de la région qui subit une partie de cette conflits en parlant de Diabaly à 85 km de Ségou ville, la conférence avait pour objet de d’informer les élèves  de l’école Bréhima Oulalé  sur les risques  des  restes des engins explosives de guerre. La soirée à commencer par une brève de parlement des enfants de Ségou  par le président Ousmane Sokona et Mahamadou NIAMBELE le chargé à la communication de l’APJEC Ségou suivi par une présentation  de  Right to Play est une organisation humanitaire internationale qui utilise le sport et lire des programmes pour améliorer la santé, développer les compétences de vie et favoriser la paix pour les enfants et les communautés dans certaines des régions les plus défavorisées du monde donc leur présence à Ségou  pour sensibiliser les enfants sur les risques des explosives de guerre.

Une présentation d’ER REG par Kassim Sokona du parlement en français et bambara par Mahamadou Niambélé pour une bonne compréhension à l’endroit des enfants qui ont eu la chance de participer cette conférence et que  nous avons constaté la présence des certaines enfants venu au nord du Mali à cause de la guerre.

REG qui comme des grenades, des obus, des roquettes ou encore des bombes à sous-munitions  qui demeurent après la fin d'un conflit entre les bandits et notre armé. Certain des objets peuvent retrouver dans les endroits où les enfants s’amusent et le plus souvent, les populations civiles  surtout les enfants sont les principales victimes de ce type d'armes. Car un enfant n’a pas conscience aux risques des engins qui peuvent la privés de vie ou d’être un handicap jusq u’à la fin de ses jour d’après Kassim Sokona.

C’est pourquoi cette conférence dit Kassim est de vous informer les risque de ces engins de guerre utiliser ou non utiliser, il a montrée et commentée  des images  de sensibilisions aux élèves  donc nous voyons 


 Des questions et réponses sur ER REG pour clore la conférence, le président qui a rappeler aux élèves surtout ceux du nord qui ont eu la chance de participer la conférence de passer le message aux près de leurs familles, amis et même leurs professeur sur les risque des restes des engins explosives de guerre pour une meilleur vie.  Remerciant la direction  de l’école Bréhima Oulalé de Pélengana pour l’accueille  et la bonne résiste de la conférence.un enfant qui joue avec des engins explosives lorsque  il est formellement interdite de s’approché et de toucher.

Lire la suite...

L'instar de la crise que le Mali travers quel doit être le rôle des Femmes maliennes pour résoudre certains  problèmes. Madame Aminata Kola TALL présidente fondatrice  AIDE TED au  Mali et en France; une association qui intervient aux prés des enfants atteint de TED une maladie qui trouble nos enfants.Cette  brave dame de profession   Juriste et actuellement doctorante En Droit nous explique les places de la femme malienne.

- Selon vous, qu’elle doit être la contribution des femmes pour résoudre cette crise ?

 

Moi j’estime que dans une crise comme celle que vit notre pays actuellement chacun à son mot à dire. Les femmes ne doivent en aucun cas rester en retrait car depuis la nuit des temps elles ont occupé une place importante dans nos société que ça soit en tant que conseillères ou bien en apaisant les cœurs et les esprits ou encore en boostant leurs conjoints.

 

 

-Concrètement, pour l’avenir du Mali et de sa jeunesse, qu’attendez-vous de votre génération ?

 

 Avant les événements de mars 2012, on peut dire sans risque de se tromper que « tout allait pour le mieux » pour le Mali et sa jeunesse. Les jeunes maliens, je pense, sont déjà conscients du rôle qu’ils doivent jouer pour le développement du Mali. Ils étaient déjà sur la bonne voie car les garçons comme filles se bâtaient au quotidien pour leur avenir et pensent déjà à celui de leurs enfants. Je trouve que nous sommes suffisamment responsables et suis certaine que chacun fera de son mieux pour apporter sa pierre à l’édification d’un Mali fort et prospère  

 

- Envisagez-vous dans l’immédiat d’autres projets, notamment au bénéfice des femmes et des filles ?

 

Pour le moment je voudrais concentrer tous mes efforts sur ce projet qui ne sera pas facile à réaliser qui l'association AIDE TED.

Lire la suite...

Crée en Juin 2011 en France et au Mali  l'Association AIDE-TED  aux cheveux des enfants atteint de TED au Mali et en France,  la présidente Aminata  Kola TALL juriste de profession, mère de famille. Cette brave Dame lutte contre TED, elle  nous explique qu'est ce que cette maladie qui trouble nos enfants dans interview.

  APJEC: Bonjour Madame  Aminta Kola TAll la présidente !

 Aminta Kola TAll la présidente:  bonjour 

1 Qu’est-ce qui vous a motivé à initier l’Association d’Aide dans le domaine  troubles envahissants du développement chez l’enfant ?

-                   Qu’est-ce qui vous a motivé à initier l’Association d’Aide dans le domaine  troubles envahissants du développement chez l’enfant ?

 

Je suis venue en France en 2005 dans le cadre de mes études de Master 2, en laissant derrière moi toute ma famille et mon mari. En 2006 j’ai donné naissance à un petit garçon qui perdra son père (mon mari) à l’âge de 23 mois en février 2008. Après cette disparition tragique et brutale, j’ai été obligée de rentrer chez moi au Mali en quête de réconfort familial et j’y suis restée avec mon fils pendant 7 mois. A mon retour en France mon fils ne disait plus que des mots et me tirait par la main pour m’indiquer ce qu’il désire. Je me suis inquiétée et en ai parlé à trois reprises à sa pédiatre qui ne « l’était pas » selon elle-même car elle estimait que chaque enfant évolue à son rythme. Sentant qu’il y avait sûrement quelque chose d’anormal j’ai décidé d’aller directement voir un orthophoniste et j’ai bien fait car cette dernière au bout de deux séances décida de nous envoyer vers un centre spécialisé pour un bilan. Ainsi commençait pour moi un périple d’une année de rendez-vous où je voyais au moins trois fois les spécialistes par semaine. Ce premier centre nous orientât vers un second qui nous envoyât vers un troisième puis un quatrième. Compte tenu de toutes ces démarches j’ai pris conscience du fait que je serai condamnée à rester ici en France afin que mon fils soit bien suivi car les structures adaptées à son handicap n’existent pas au Mali qui n’est encore qu’à la phase de découverte des TED. Je me suis rendu compte par la même occasion qu’il y avait en Afrique, chez moi au Mali des enfants comme lui qui  étaient stigmatisés à tort comme étant des victimes de démons ou de sorciers. J’ai compris qu’en tant que femme de droit, mon devoir était désormais d’aider ces enfants et leurs parents en les informant et en sensibilisant la population entière pour un éveil de conscience par rapport au TED. C’est à partir de là que j’ai décidé de me battre pour eux et que j’ai créé l’Association AIDE-TED. 

 

Comment définissez-vous les troubles envahissants du développement chez l’enfant ?

Selon la définition scientifique Les troubles envahissants du développement (TED) sont parfois désignés sous le terme général d’autisme. Ces troubles neurologiques causent des anomalies du développement. Parce que l’autisme affecte le fonctionnement du cerveau, il crée des troubles de la communication et des difficultés d’interaction sociale. Il produit aussi des comportements, des activités et des intérêts inhabituels.

 

D’après les critères du Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (DSM-IV) de l’Association américaine de psychiatrie, il existe cinq troubles envahissants du développement.

 

Les TED forment un continuum dont la gravité des symptômes ou des déficiences varie. Les enfants et les adultes atteints ont certains traits communs en ce qui concerne la communication, les comportements et les aptitudes sociales. Leur état peut varier beaucoup par rapport aux éléments suivants :

                        -le nombre et les types particuliers de symptômes;

                        -le degré de gravité (il va de léger à grave);

                        -l’âge de l’apparition des symptômes;

                        -le niveau de fonctionnement;

                        l-es difficultés d’interaction sociale.

Quand ils parlent des TED, la plupart des gens pensent aux trois troubles les plus courants :

                        les troubles du spectre autistique aussi appelés « troubles autistiques », « autisme » et « autisme classique »;

                        le trouble envahissant du développement non spécifié aussi appelé « autisme atypique »;

                        le syndrome d’Asperger (SA).

 

Mais moi je dirais que les TED sont un ensemble de pathologies qui constituent une entrave au bon développement de l’enfant et qui ont des conséquences plus ou moins graves sur toute sa vie.

Quel est le niveau d’affection des enfants au Mali, surtout les filles ?

 

Il est très difficile de pouvoir poser un statistique concernant les TED au Mali. Ces pathologies étant méconnues et des parents et même des spécialistes de la psychiatrie tous les enfants qui ne seraient pas « normaux » dans leurs comportements sont tous conduits dans un même centre. Ils sont tous accueillis dans un même centre malgré la différence des pathologies et mélangés à d’autres enfants souffrant souvent de pathologies plus ou moins graves.

Depuis quand Aide-TED existe-t-elle et quelles sont les actions qu’elle a menées ?

 

Notre association existe depuis juin 2011, en France et au Mali. Très peu d’actions sont menées en France mais au Mali nous sommes très satisfaits de tout ce que nous avons pu accomplir en deux années d’existence à travers notre jeune association. Grâce à elle beaucoup de parents ont pu mettre des mots sur le handicap de leurs enfants.

 

Notre mission a constitué dans un premier temps à organiser des journées de sensibilisation afin que la population malienne ait le maximum d’informations sur les TED car ces pathologies ont longtemps été et continuent d’être mis sur le compte du surnaturel. Les enfants qui en souffrent sont considérés comme étant possédés par des démons ou victimes de sorcellerie.

 

Poussant plus loin nos ambitions pour les enfants malades, nous venons de créer deux centres pour les accueillir. A suivre.....

 

 

Lire la suite...

Les enfants de la rue au Mali.

Un phénomène qui  est entrain de devenir la routine chez les malienen les ignorant ces enfants sans défense dans la rue.



Si la mendicité est officiellement interdite au Mali, des études menées dans la capitale, Bamako, ont recensé plus de 6000 enfants mendiants dans les rues. 

Ordinairement, ces enfants sont exploités par des adultes, qui les obligent à aller mendier et à ramener certaines sommes, sous peine d’être punis violemment.

Plus de 90 % des enfants des rues sont des garçons d’après des statiques, qui vivent généralement en bande, dormant dans des édifices publics ou sous des ponts. Beaucoup d’entre eux sont issus de familles nombreuses, venus tenter leur chance en ville en fin de trouver des travaux, comme des ventres des jus, pour faire pousse-pousse, transporter des affaires des gens dans les marché.

Parmi ces enfants de la rue certaines sont des orphelins qui ont perdu les parents, suite à des mal entent. Moins de 10 % d’entre eux fréquentent l’école. Ils sont souvent victimes de violences et drogués.

 

Un autre phénomène qui est plus grave c'est que ces enfants n'ont pas de famille ou des familles qui ignorent leur existence. Au-delà des diverses problème ou sont confrontées des enfants en générale garçons qui sont transformés en délinquants ou ou des voleurs.

 

Même si que c'est à Bamako que qu'on rencontre beaucoup d'enfants dans les rues n'exclut pas les autres régions comme Ségou, Mopti; Sikasso, Koulikoro. Dans cette région les enfants sont utilisent comme des outils des recherches de l'argent.

En générales les enfants sont à des maîtres coranique pour apprendre le coran, pour les en servir après l'apprentissage. mais c'est le contraire, ils sortent le matin pour aller mendier dans les familles pour avoir à manger, ou avoir des sommes imposer par leurs maîtres.

Même si l’État malien et ces conventions interdissent la mendicité ainsi que l'abandon des enfants la situation reste idem.   

 

Lire la suite...
Une grande partie de la mission des forces maliennes et françaises visant à reconquérir le Nord-Mali, tombé sous le contrôle de groupes islamistes armés, a été accomplie mais le plus dur reste peut-être à faire, estime le président malien par intérim Dioncounda Traoré dans une interview.
« Je pense que si les choses continuent de la manière dont elles ont commencé, je pense que dans un mois au maximum nous arriverons à être présent partout », dit-il dans une interview accordée à RFI qui sera diffusée jeudi. « Nous irons au-delà de Kidal et nous irons chercher nos adversaires partout où ils iront. » « Une bonne partie de la mission est accomplie mais je ne sais pas si le plus dur est fait, parce qu’une chose est de reconquérir les territoires occupés et une autre chose est de réorganiser la vie et de faire en sorte que les gens qui ont vécu ensemble pendant des siècles réapprennent à vivre ensemble », souligne Dioncounda Traoré.

Revenant sur l’absence de combats lors de la « libération » de Gao et de Tombouctou, le chef de l’Etat par intérim a estimé que cela jetait le flou sur la stratégie des islamistes, qui se sont sans doute repliés dans le massif montagneux de l’Adrar des Ifoghas, près de la frontière algérienne. « Ce n’est ni bon signe ni mauvais signe parce que nous ne savons pas exactement pourquoi il n’y a pas eu de combat, qu’est ce que l’adversaire mijote », dit-il. « Probablement ils se sont retirés des grandes villes pour ne pas se trouver coincés et ils ont dû se retirer pas très loin de ces agglomérations, alors qu’est-ce qu’ils vont faire ensuite, on ne le sait pas encore. »

« Nous irons au-delà de Kidal et nous irons chercher nos adversaires partout où ils iront. »Dioncounda Traore

Source:Bamada.net

Lire la suite...

Le ministère de la communication du Mali a commencé une serie de formation sur la gestion des informations en période de crise.
Les radios et les journaux de proximité jouent un grand rôle dans la circulation des informations entre les populations.
Le Mali qui travers une période délicate en ce moment dans son histoire , avec un pays divisé en deux , une partie occupée avec des islamistes.
Cette formation consistait former les journalistes et animateurs , pour mieux informer ses auditoires et lecteurs, des formations sur la déontologie et éthique de journalisme, ainsi des formations sur la revue de presse.
A savoir que le Mali n’a de pressions sur les médias privés, esperons qu’avec cette formation aide les hommes dans leurs travail quotidiens.
La formation qui a commencé avec les radios de Mopti, suivi par Ségou, Koulikoro, la mission de formation de ministère de la communication sera à Sikasso ainsi Kayes avec les mêmes objectifs de former les hommes des médias parlé et écrits sur la gestion des informations en période de crise.

Lire la suite...

J'aime écrire mes émissions

 Une émission sur le mariage précoce au Mali.

 

Animatrice : Mesdames et Messieurs chers fidèles lecteurs et lectrices  bonjour  bienvenue sur votre émission tribune des enfants une émission réaliser et préparer par et pour les  enfants.

Présentation Woiboncana Keita.

Le Thème d’aujourd’hui portera sur le mariage précoce   qui est considéré comme une pratique néfaste.

Animatrice : La naissance, le mariage, la mort constitue généralement les trois événements majeurs dans la vie gens. Un seul cependant le mariage relève d’un choix. Le droit d’exercer ce

choix  fut reconnu comme principe juridique dès l’époque romaine et est établir depuis  longtemps par les instruments internationaux de droit humains. Pourtant de nombreuses filles et un nombre moindre  de garçon, se marient sans nulle possibilité d’exercer leur droit de choisir.

Certains sont contraintes  au mariage extrêmement  tôt, d’autre sont simplement trop jeune pour prendre en connaissance de cause une décision  concernant leur partenaire ou les implications du mariage. On considère qu’une fois mariée fille, on est une femme même si on  n’a que 12 ans  Bien que l’age du mariage soit généralement en hausse, le mariage précoce, le mariage d’enfants ou adolescents âgés de moins de 18ans est encore largement pratiquée. 

 

Animatrice : le mariage précoce est un  thème d’actualité à Ségou, qu’est ce que le mariage précoce, notre reporteur Yacouba Sidibé a tendu son micro au Dr Donigolo  Ibrahim médecin  gynécologue  à hôpital Nianankoro Fomba de Ségou( Mali).

 

Dr Donigolo  Ibrahim : Le mariage précoce est un thème d’actualité. Nous le définissons  par une jeune  fille qui est marié avant l’âge de 18 ans. C’est ce qu’on appel mariage précoce. C’est un phénomène qui est très fréquent dans notre milieu.

 

Animatrice : Si le Dr Donigolo  Ibrahim pense que les filles doivent être mariée à l’âge de 18 ans c’est autre chose pour Mr Mahamadou Bandiougou Diawara juge des enfants de la région de Ségou.

 

Mr Mahamadou Bandiougou Diawara :Le mariage précoce d’abord c’est le mariage qui est célébré avant son âge parce que il y’a un âge pour le mariage. Dès lors qu’on célèbre un mariage avant cet âge on appel mariage précoce. Vous savez Le code de mariage et de tutelle a fixé l’âge  de la fille  à 15 ans   accompli. Il faut qu’elle est 15 ans. Dès lors qu’une fille se marie avant 15 ans on parle de mariage précoce. La définition  en terme juridique ne peut porter que sur ça. Mais il y’a d’autres. Les médecins et les sociologues définissent par rapport à la constitution physique et à la maturité de la personne. Juridiquement si une fille n’a pas 15 ans si elle est marié, ca veut dire qu’elle a subit  un mariage précoce. 

 

Animatrice : C’est tout pour notre émission d’aujourd’hui consacrer au mariage précoce, une émission présenter par Woiboncana Keita et réaliser par Yacouba Sidibé et Woiboncana Keita, sous la supervision de notre Encadreur  Mahamadou Niambélé.

Lire la suite...

C'est un pays diviser en deux une occupée par les islamistes et l'autre par le gouvernement de la transition sans oublié la présence des militaires qui ont renversées le pouvoir d'ATT .

Une transition dirigée par Pr Dioncouda TRAORE avec son  équipe  pour libérer le Nord et organiser une élection crédible et transparente .

Depuis le 23 Mars suite à un coup d’État le Mali au régime d'ATT par des militaires avec un assaut à Koulouba le palais du président et non pas un assaut contre les bandits qui tuaient leurs militaire au nord du Mali.

Suite à cet événement le Mali  a perdu une grande partie de son territoire , la région de Kidal , Tombouctou, Gao et une grande partie de Mopti.

Cet repli qui a poussé beaucoup d'habitants du nord à rejoindre le sud du pays pour avoir une sécurité.

C’était une population fâche  contre son armé apres leurs replis tactique pour laisser le Nord du Mali aux mains des bandits d'armés, qui ce déplaçaient des kilométré pour assister au défiler militaires  de armé, n'ont pas bouché, c'etait une journée morte à Ségou la quatrième région du Mali. 

Cet 22 septembre 2012 le Mali a eu 52 ans qui n'est pas 52 mois ni 52 jours, une indépendance  bâtir par feu  Modibo Keita, feu Mamadou Konaté, etc....
Même avec cette crise que le Mali traverse certains n'ont pas manquées l’occasion pour fêter l'indépendance  du Mali, La veille du 22 septembre on entendait de la musique dans certaines rue de mon quartier. ces jeunes, des enfants se regroupait pour passer un moment de joie , de guetté ensemble. 

Cet anniversaire qui est préparer par des enfants dans les villages qui passent des mois à cotiser pour la fête.

Le défilé militaire qui pimentait chaque fête d’indépendance, mais le Mali n'a pas eu l'occasion de défiler, mais des dommages ont été rendu aux militaires ainsi qu'aux bâtisseurs de l'indépendance.
 Le président qui a rendu un hommage  " toute la souffrance de nos frères et sœurs du Nord, ceux et celles restés sur place et endurant quotidiennement la loi des agresseurs, comme celles et ceux forcés à l’exil avec ses précarités et ses contraintes dramatiques.Sonraïs, Peuls, Arabes, Touareg, Dogons, Bamanans ou autres compatriotes de Gao, Kidal, Tombouctou, Douentza, nos pensées vont à vous. nous sommes sensibles et concernés par vos souffrances et votre détresse."  Le Mali qui est connu comme un pays de pardon , de respect, il a besoin de nos forces armées.

Je peux dire Bonne demi fête de indépendance à touts Maliens et une grande pensée aux habitants du nord du Mali, sous l'occupation des islamistes .

Lire la suite...

Le 22 septembre est une date importante pour le peuple malien, une date ou le Mali a eu son indépendance accordée par son colonisateur la FRANCE.

Après avoir été membre de la féderation de l'Afrique-occidentale française (A-OF) jusqu'en 1958  crée par les colonisateurs pas sulement la FRANCE comme pays de l’Europe avait crée une fédération qui regroupait ces pays coloniser,  Le pays de Modibo Keita qui fut le premier président.

le Mali, jadis connu sous le nom de soudan français, proclame son indépendance le 22 septembre 1960.

Le soudan français connaît une évolution semblable à plusieurs autres pays d'Afrique.

Il obtient une responsabilité  administrative relative en 1956 et se prononce en faveur de l'adhésion à la Communauté française en 1958.

Le soudan français actuel Mali et le Sénégal s'unissent en 1960 au sein de la Fédération du Mali avec un seul destin en commun  .

Des différends politiques entraînent le retrait rapide du Sénégal  de la Fédération du Mali, laissant seul le Mali qui proclame son indépendance le 22 septembre 1960. Modibo Keita est à la tête du nouveau pays. 

Au delà de cette date du 22 Septembre est célèbre au Mali, une journée  importante pour nous les Maliens du Sud au nord , et l'Est a Ouest . 

Après une cinquantaine d'année a feté avec armé pour montre la puissance du Mali... Dans touts des mandant des différents du Mali,

Pour cette année est un événement qui préoccupe les populations du Mali que la fête de l’indépendance, c'est l'occupation du nord, une guerre qui a commencer depuis le 17 janvier.

le 1er septembre, le Mujao a en effet pris, sans combat, la ville de Douentza (région de Mopti, centre), proche du Nord

. Cette zone des milices maliens c"étaient s'installer pour entrainer, Douentza est actuellement 170 Km de la zone de Konan ou l'armé malienne prend garde pour sécuriser la Région de Mali, une autre zone dans la région de Ségou à Diabali, donc les militaires ont ils la morale de  défiler en cette crise militaire au pays.

Le Mujao, Ansar Dine, des rebelles touareg et d’autres groupes armés, qui menaient des attaques  contre eu dans le Nord, ont profité d’un coup d’Etat le 22 mars pour accélérer leur offensive et prendre le contrôle de ces vastes zones entre fin mars et début avril.

Âpres cette offensive, est une armé de ville qu'on connait, une population même si elles ont confiants aux armé, leur rempli vers le sud choque les population...

Un pays diviser comment fêter une indépendance alors que tout pays n'est pas indépendant?

Lire la suite...

C’est lors de l’atelier de formation des responsables et journalistes points focaux de la mise en œuvre de la convention collectives de la Presse au Mali qui s’est tenu à Ségou.

D’après le facilitateur Makan Konaté le secrétaire général du comité syndical du personnel des radios privées du Mali, cet comité qui a vu le jour ne Octobre 2011. Il a pour mission la défense des intérêts matériels et moraux de ses militants et d’assurer leur formation syndicale et professionnelle.

Le comité syndical est né suite à un certain nombre de constats :
- L’insuffisance ou l’absence de salaire
- Le personnel radio dans sa grande majorité au Mali n’a pas de sécurité sociale donc non inscrit à l’institut national de prévoyance sociale
- licenciement abusif sans aucune indemnité
- précarité du matériel de travail
- mauvaise gouvernance
- manquements graves à l’éthique et à la déontologie
- favoritisme
A savoir que le Le comité syndical du personnel des radios privées du Mali est membre du syndicat national de la presse et de l’industrie du livre (SNPIL) lui-même affilié à l’Union national des travailleurs du Mali (UNTM).
Le lancement de ses activités a eu lieu en Octobre 2011 à la faveur d’une conférence de presse présidé par le secrétaire général de l’UNTM, Siaka Diakité. Lors de cette conférence le comité syndical, a présenté aux journalistes un certains nombres de priorités. Il s’agit entre autres :
- de l’application effective de la convention collective
- de la répartition de la subvention de l’Etat à la presse en nature mais pas en espèce
- la mise en place d’une centrale d’achat
- la formation continue du personnel radio (journalistes, animateurs, techniciens, régisseurs, secrétaires, …)
Pour le moment le comité syndicale ne vie qu’a Bamako rencontre certains problèmes
- La réticence de certains patrons ou promoteurs de radio
- Le mépris ou la méfiance de certains promoteurs de radio à l’endroit du syndicaliste membre de son entreprise
- Manque de moyen financier pour la bonne conduite des activités syndicales
Mais la plus grosse difficulté que nous avons connue est relative à la mise en application de la convention.
le comité syndical avait convenu d’un accord avec le bureau exécutif de l’UNTM lui permettant d’inscrire sur la liste des revendications de la centrale syndicale ces deux préoccupations à l’occasion de la fête du premier Mai, fête du travail. Mais les évènements du 22 Mars ont décidé autrement. Ce n’est que partie remise.
- Engager un plaidoyer auprès des patrons de presse afin d’aboutir à des positions consensuelles........

Lire la suite...

Mali:La guerre au nord , le sport au Sud

Oui le sport nous permet d'oublier certains problème dans la vie et le sport peut joue un rôle pour amener  lap paix est ce le cas du Mali. 

Championnat national Top12 de Basketball : Démarrera le samedi 1er septembre 2012. Ce top 12 qui est organisé chaque année par la fédération malienne de basketball à Bamako.
Les programmes de la phase Top12 du championnat national de basketball ont été dévoilés par la Fédération Malienne de Basketball (FMB). A l’issue de sa réunion hebdomadaire du mercredi 29 Août 2012, elle a procédé au tirage au
sort de la constitution des différentes poules de la compétition. Ils débutent le samedi 1er Septembre 2012 à Bamako.
Cette année la compétition regroupe 11 équipes au lieu de 12 à cause de la non participation des ligues régionales de Mopti, Tombouctou et de Kidal.
Il s’agit de cinq (5) de l’inter-ligue à Kayes et six (6) de la phase de Bamako.
En Dames, la poule A composé du Djoliba AC, du Stade Malien, de l’AS Biton, de l’AFPSS, de l’AS Réal, et de l’AS Commune III, jouera au Pavillon des sports du Stade Modibo Kéita. La poule B constituée de Mamahira AC, d’USM, de l’USFAS, de l’AS Police, du Centre Abdoulaye Sissoko Kayes, évoluera dans
la salle du stade du 26 Mars.
Chez les hommes, en poule A, on retrouve l’AS Réal, le CBD, l’AS Police, le Stade Malien, le CAT, et l’AS Commune1.
Tout comme la poule A des dames, elle se jouera au Pavillon des sports.
La poule B composée du Sigui, du Djoliba AC, d’Espoir de Sikasso, de l’AS Biton, de l’AFPSS de Gao, jouera au Stade du 26 Mars. A souligner que toutes les équipes seront logées au Lycée Technique de Bamako. Donc qui sera le champion cette année avoir que les equipes de Bamako sont classées favoris vus leurs condition d’entrainement…

Lire la suite...

Nous entendons tous ce moment pour voir un gouvernement d’union nationale après une longue entente de la population ainsi tout le monde .Nous constatons que 13 rentrants, sortant.

Listes des membres du Gouvernement d’Union Nationale 31 membres , 13 rentrants, 18 restants.
1- Ministre de l’économie des finances et du budget : Tiéna Coulibaly
2- Ministre de la défense et des anciens combattants : colonel Major Yamoussa Camara
3- Ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale : Tiéman Coulibaly
4- Ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation : Colonel Moussa Sinko Coulibaly
5- Ministre de la fonction publique et de la réforme administrative chargé des relations avec les institutions : Mamadou Namory Traoré
6- Ministre des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine : Traoré Rokia Djiguiné
7- Ministre de la sécurité intérieure et de la protection civile : Général Tiefing Konaté
8- Ministre de l’agriculture : Docteur Yaranga Coulibaly
9- Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique : professeur Harouna Kanté
10- Ministre de l’éducation, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationale et de l’instruction civique : Adama Wane
11- Ministre de la santé : Soumana Makalou
12- Ministre du logement, de l’urbanisme et des affaires foncières : Diallo Fadima Touré
13- Ministre de l’équipement et de l’aménagement du territoire : Mamadou Coulibaly
14- Ministre des transports et des infrastructures routières : Lieutenant Colonel Abdoulaye Koumaré
15- Ministre des mines : Docteur Amadou Baba Sy
16- Ministre de la justice garde des sceaux : Malick Coulibaly
17- Ministre du travail de l’emploi et de la formation professionnelle : Docteur Diallo Dedian Mahamane Katra
18- Ministre du commerce et de l’industrie : Abdel Karim Konaté
19- Ministre de l’élevage et de la pêche : Makan Tounkara
20- Ministre de l’action humanitaire, de la solidarité et des personnes âgées : Mamadou Sidibé
21- Ministre de la communication : Bruno Maïga
22- Ministre de la poste et des nouvelles technologies : Bréhima Tolo
23- Ministre de l’énergie et de l’eau : Alfa Bocar Nafo
24- Ministre de la culture : Boubacar Hamadoun Kebé
25- Ministre de l’environnement et de l’assainissement : David Sangara
26- Ministre de la jeunesse et des sports : Hameye Founé Malhamadane
27- Ministre de la famille et de la promotion de la femme : Alwata Ichata Sahi
28- Ministre de l’artisanat et du tourisme :Ousmane Ag Rhissa
29- Ministre des affaires religieuses et du culte : Docteur Yacouba Traoré
30- Ministre délégué auprès du ministre des finances et du budget , chargé du budget : Marimpa Samboura
31- Ministre auprès du ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation , chargé de la décentralisation : Demba Traoré………
Quelque changement c’est normal en fin de mettre fin a une guerre politique au Mali à savoir que la tête est toujours tenue par Cheick Modibo Diarra comme premier ministre...

MN

Lire la suite...

Toute l’attention des populations de Gao est tournée vers Ansongo et on se demande si les islamistes ne vont pas commettre leur forfait dans cette localité car il était prévu aussi de couper des mains ou des pieds des gens.
En ce qui concerne Gao, certains jeunes ont pris d’assaut depuis 5 heures du matin la place de l’indépendance pour contrer les islamistes à appliquer la charia. Après, ils se sont rendus à la police islamique (l’ancien commissariat dénommé ainsi) pour voir si les prisonniers sont sur place ou bien qu’ils ont été transférés ailleurs, heureusement, il semblerait que ces derniers étaient sur place et que le commissaire, un enfant de Gao, natif de surcroit avait fui. sans qu’on ne sache sa cachette
La commission qui avait autorisé ces sentences s’est réunie semble t-il hier après midi dans la maison de Ali Badi, composée de certains marabouts locaux.
Des marabouts ont été cités à flageller des prisonniers alors qu’ils sont même pas à Gao, cas du marabout Oumar de la mosquée du Koweït qui se trouve actuellement à Bamako avec les gens du haut conseil islamique pour réfléchir sur une prochaine mission de négociation.

DS

Lire la suite...

Ce matin vers 5h du matin , Ils étaient des milliers à venir  assisté a la scène qui était prépare par les islamiste à Gao dans la place de indépendance , une des région occuper par les islamiste,
                                                                                                           Une seule personne verra sa main coupée demain à la place de l’indépendance de Gao et c’est un combattant du MUJAO qui est accusé de vol d’armes et des munitions.Il etait prévu que  la mains sera coupée comme indique le Charia.Ce application de charia ne devrait surprend personne car tout récemment un couple a été tuer par lapidation Agueloch au nord du Mali.

Le message est clair, l’application de la charia commence dans le milieu islamiste pour faire comprendre aux populations qu’il y a pas d’exception. Il a été aussi demandé aux populations qui viendront assister de ne pas prendre des images sinon, leurs appareils seront retirés.

A Ansongo, on vient d’apprendre que 04 peuls arrêtés pour vol verront aussi leurs mains coupées demain. Mais suite aux colères des jeunes de Gao qui chantait l’hymne nationale du Mali les islamistes ont reporté encore de couper la main d’un voleur ,sous la pression de la jeunesse et les jeunes se sont diriger vers vers le commissariat islamique . Les islamistes ont reporté encore de couper la main d’un voleur,sous la pression de la jeunesse qui chantait l’hymne nationale du mali.

 A savoir que le nord du Mali est toujours par les islamiste depuis de Mars suite à un coup d’État qui renverser le président Amadou Toumani Touré et Gouvernement…….

DS

Lire la suite...

Elles sont entre 10 ans et 19 ans  chez  les filles  qui viennent à Bamako la capitale du Mali qui est considéré comme un eldorado chez certaine villageoise surtout les filles particuliers .

Après la  récolte elles viennent dans les grandes villes  pour chercher du travail, mais pas importe quel travail  certaines travaillent comme des vendeuse de jus et d’autres et certaines comme des ménagère donc une  appellation est trouvé chez les citadin on les appel des « bonnes , ou des aides ménagère  ou des cinquante deux 52  » se sont des humains comme nous tous. Nous sommes tous  considère comme des travailleurs, c’est quelqu’un qui nous paye vers la fin du mois , mais nous sommes pas appeler des bonnes ou des aides menaceras.

Le Mali est un pays dont la majorité des populations vivent grâce à l’agriculture, cette agriculture  qui est peu pratiquer en ville surtout a Bamako donc une manque d’espace aux agriculteurs.

Après six mois de cultures nos sœurs du village viennent  dans les grandes pour chercher leurs matériel de mariage  appeler en Bambara « kognon mina »pour  ce qu’ont atteint l’âge de se  marier, pour aussi pour venir aux besoins de leurs familles si n’ont pas moyens de suffisant. Le mariage qui est considéré comme un grand événement au Mali.

Ces filles sont capables de supporter tout pour venir au bout de leur rêve qui est de gagner quelles  choses pour leur retour dans les villages d’où elle vient.

Le respect de code de travail pour prendre ces filles ou mêmes ces enfants aux travail  ça n’existe pas,  le preuve c’est que souvent elles sont renvoie de leur travail ni droit , ou même récompense, juste pour une non satisfaction de leurs patron, je connais beaucoup et je suis témoin de nombreuses cas.

Elles sont recrutées aux travail  par un procès verbal entre leurs employeurs et leurs logeuse car ces filles  qui quittent leurs villages  pour venir  dans les  grandes villes, certaines se logent chez des connaissances ou même  chez des liens parentés ou bien des personnes de bonnes volontés qui les abritent en fin de trouver du travail.

Mais en ce mois de l’hivernage presque la majorité des filles sont retournées aux villages pour aider leurs famille pour la récolte de cette année, mais généralement  il y a des filles qui retournent pendant l’hivernage sont sorti par la grande porte c'est-à-dire avant qu’elles ne viennent en ville  elles se sont  entretenir avec leurs parents pour leur aventures en quand ou l’hivernage commence elles retournent aux villages pour aider la famille.

Mais les filles qui sont sorties par la petit porte  ont du mal à retourner au  village pendant l’hivernage parce que elles sont venir sans l’accord des parents donc impossible de retourner au village avec les poches vides donc elles sont obligées de chercher quelque choses avant leur retour.

Mais ce qui me choque beaucoup est que les filles ces filles, elles ne sont pas souvent comme des humains dans la société. Mais sont eux qui nous préparent à manger si nos mamans sont travail, ou bien nos mamans ne veulent pas cuisiner pour nous. Je tire un coup de chapeau à ces filles qui remplacent les braves qui n’ont pas honte de dire qui cherchent les bénédictions de leurs maris dans le mariage.

«  un vieux me raconte un jour mon fils le monde a changé en notre temps jamais une autre personne ne lavait les habits de mari d’une femme, c’est elle-même qui lavait les habilles de son mari , elle préparait le repas  pour son mari, elle se met en genoux pour donné de l’eau son mari quand il venait du travail, en fin d’avoir des bénédiction pour elle et pour ses enfants, mais voyons le monde actuel c’est une autre personne qui fait tout ça la place de vos mamans hoummmm » .

Oui ces aides ménagère ce sont eux qui font  touts dans nos familles, oui je dis le vieux a raison, elles s’occupent des enfants quand la patronne est au travail, elle cuisine, elle donne de l’eau au mari de la femme disons de la patronne. En discutant avec une fille venir du village pour travailler dans la ville enfin d’avoir quelques choses avant son retour, je l’ai demandé ma sœur combien on te paye par mois avec une douce elle m’a répondue  je suis payée à 6000 FCFA par  mois ce qui fait 10,66 euro donc je suis obligée de travailler très longtemps en ville pour gagner plus et avoir beaucoup d’argent en fin d’acheter des habille pour mon papa et ma maman ainsi que mes frères et mes sœurs qui sont villages fin de la citation. En ce  mois de ramadan  au Mali les aides ménagère qui étaient mis en hors service sont vites recrutées pour travailler avant que les filles qui n’ont pas d’enfants viennent récupérer leurs places, les aides ménagère hors service sont des filles qui ont des enfants donc elles ont du mal à trouver du travail en présence des filles qui n’ont pas d’enfants ou qui ont laisser leur enfants dans les villages.

Mais il est temps que l’état occuper un peu de ces filles qui viennent travailler en ville pour chercher car beaucoup d’entre n’ont pas atteint l’age de travailler qui est au de la 18 ans donc  nous sommes habiliter à travailler pour gagner. Ou même pour quoi pas de créer un centre hébergement à ces filles en fin de les recensé en cas des problèmes avec leur patrons, qui pourra être dû à un non payement de salaire car beaucoup d’entre  ces filles sont victimes de ce genre de l’arnaque des patrons après de mois de travail.

Niambélé Mahamadou...

 

Lire la suite...

Depuis le coup d’État du mois mars à Bamako la capitale du Mali..

Qui est de siège du gouvernement malien n'a toujours pas retrouve se calme ce qui nous montre l'actualité du jour en jour par des événement qui n'assurent personne d'aller....

Après  le coup d’État  place à l'information pour informer les maliens avec des informations provenant chez les journalistes et d'autre personnes qui soient vrais ou faux cas même information est donnée.

Au fil de donner des informations qui a  peut donner satisfaction chez certains personnes contrairement aux autres.

Nous sommes tous conscientes que sont militaires qui ont renversées le pourvoir démocratique qui était apprécié par le tout  monde et mêmes les occidentaux avec un chef nommé Amadou Toumani Touré dit ATT ou numéro N1 chez certains  et ami des enfants, et même le Mali qui était exemple de la démocratie partout.

 Notre rôle dans la société c'est d'informée la société ce qui passe en temps réel sans mentir ni déforme.

Depuis le coup d’état au Mali un coup d’état saboté par certain, un coup d’état qui a oubli son sens, on voit que les journalistes en bref les hommes de médias sont victimes par la raison du plus qui est toujours la meilleure pour frapper ou même tuer.

Quatre journalistes maliens sont frappés sauvagement par des hommes jusqu'aux dents avec des armes qui peuvent faire disparait  n’importe quel  ennemis mais sont les journalistes qui en subissent  les conséquences par leur travail qui est d"informer la population sur l'actualité du Mali c'est pour ce la que les journalistes  ont décide  de faire ce jour 17 juillet 2012 sans presse à Bamako aucun journaliste n'a pris le stylo pour écrire un article......La situation dépasse nos limités le peuple a besoin d'information, ou bien une question que le tout le monde se pose au Mali aujourd'hui est ce que les militaires ont peurs des journalistes pour  ne pas dévoiler leurs secrets mais quel secret je ne sais pas.....

Je sais cas même qu’après leurs remplis tactiques face aux rebelles du Nord les journalistes n'ont cessés  d"éveillé la  conscience  des maliens sur certaines réalité de notre pays......

Cas même c'est le pouvoir aux armes à Bamako.........Et si toi tu es journaliste fais attention si un induvidu vient te chercher chez toi ou dans ton travail  

Lire la suite...

Islamisation du Mali avec Ançar dine et ses complices qui aimeraient restaurés le charia au Mali

Tout est commencé avec la chute du guide spirituel Libyen Mouhamard Kadafhi.

Le Mali est un pays calme avec son diatigiya" bonne accueille"  un pays qui ne chasse personne de son territoire donc les habitats du Mali on considère  tout comme son frère ou sa sœur donc donne ses confiances à n'importe qui.

Avec un président gentil et démocratique qui donnait une bonne  image du Mali partout. un 12 janvier l’armée maliennes  sont confronté à des attaques par des bandits dont le gouvernement informer peu ses population comme indique les institutions du pays.

Une manque de communication entre le gouvernement sont son peuple, la chute du guide dont son pays la Libye est un eldorado pour certains pays de l'Afrique dont le Mali comptai parmi ces pays. Après que les combats suivent son cours les étrangers qui travaillent  chez le guide on rejoint leur  pays d'origine.

Un convois des Maliennes du sud vient au premier tour dont le gouvernement malienne n'a montré aucun signe qui siccité un peu de marche dans la capitale malienne Bamako.

Mais notre  grande surprise  un autre convois arrive à Kidal le gouvernement malienne  c'est dépêche à la seconde pour les accueilles avec des dons, de l'argent pour montre a bonne foie....

Des jours passent une délégation du nord du Mali est accueille à Koulouba pour des échanges  dont une partie de ces échanges sont montrés aux maliennes dans le journal.

Un mouvement de ces hommes venus de la Libye veulent récupérer  leurs pays une partie du Mali, Niger et d’Algérie nommé Azawad une vaste désert riche en pétrole d'autre ........ des combats commencèrent entre armé maliennes et ce mouvement MNLA qui se définisse comme mouvement national pour la libération d"Azawad.

Au de la des combats ce mouvement   arrive a chassé l'armé malienne..c'est dans la prise de la région de Tombouctou qu'un autre mouvement   naisse Ançar dine  qui commençait à gouverner Tombouctou la ville sainte du Mali, une ville qui était classé dans le patrimoine culturel de l'UNESCO  le MNLA qui se dit laïc a eu du mal à gouvernement  avec les islamistes........on y assiste des combats entre eux, des morts, et même la  disparation  de MNLA dans tout le territoire conque par eux,

Les islamiste dirigé par un ancien rebelle du Mali Iyad veulent restauré le Charia au Mali, et qui est soutenu par des certains personnes qui de dissent musulmans.Moi je suis musulman mais je ne croise pas ma main pour prière en regardant le monde actuel nous remarquons plusieurs type de islam dans le monde.

Mais je remarque Iyad  le chef d'ançar dine croise a main pour prier dont beaucoup de gens ignore nous avons dans l'islam il y a un groupe qui croise leurs mains pour prier et ce même groupe n'ont pas la même idéologie que les autres pratiquant de l'islam, ils n'aiment pas pratiquer les choses culture comme vont les autres musulman, comme de conserver des choses culturel comme ceux de la culture de Tombouctou.

Leurs portes sont toujours fermé, leurs femmes portent des  habille noire pour les masqués contre les regards les autres hommes. Donc nous sommes tous musulmans nous connaissons islam comme indique le coran.....

Donc Iyad  veulent renseigne islam au maliens le Mali qui a connu des grands  hommes de la religion  musulmane bien avant que IYA  n"arrive au Mali.

Mahamadou Niambélé

 

Lire la suite...
La vérité est dure à avaler mais nous sommes la dissolution des béret rouges parce que ils sont tiré sur les béret verts et les hommes d'ançardine avec leurs tribans blancs et noires qui ont tirés sur les bérts verts, les bérets marrons les gardes et bérets bleus les gendarmes les civiles nous devons dissoudre qui?........cette crise qui frappe le Mali j'ai peur pour moi pays........
Lire la suite...

Comme le monde évolue de jour en jour avec l'avancé des technologies.

Quand j’étais petit je voyais des journaliste en brève les hommes des médias et même les écrivains avec des stylo  pour écrire  des articles de journaux, ou faire leurs de journalisme avec des feuilles. Donc ils étaient obliger de barrer et ou de réécrire une partir non correcte qui demandait surement beaucoup de travail, courage et l'amour du métier.

il était pas question de perdre une feuille des articles ou blocs notes, qui les permettaient de garder leurs articles.

Pas question de sortir sous la pluie ou ils risquaient de reprendre tout en zéro

Clavier avec ses 160 touches alphabet  numérique et ses feuilles qui permettent à toute monde décrire quelque chose.

Il n'est plus question de barrer avec des gommes  ou de prendre une autre feuille encore pour les nouveaux articles.

Pour moi je trouve clavier intéressant ce que il y a des claviers en arabes donc tu es arabe tu peux ecris tes article facilement c'est pareil pour les l'anglais ou même sans parler des autre langues.

Aujourd'hui les principaux ont leurs claviers spéciales qui leurs permettent de travailler dans le confort.

Le clavier qui est complice avec le word  pour nous permettre d’écrire correctement.

Avec les touches comme Delete ou supprimer = Gomme

Même les boutiquiers demandent aux messieurs pourquoi on ne vous voit plus acheter des stylos ou des rayons ou des cahier et des bloc notes encore la réponse est simple j'ai un ordinateur qui me  permet de faire mon travail facilement donc pas besoin d'acheter de cahier ou des blocs note..

Le claviers qui est devenir notre stylo.

Mais le clavier peut se bloguer sauvant donc  nous serons obliger d'acheter un autre

Niambélé Mahamadou

Lire la suite...

Un village historique qui symbolise la commune de Pelengana on peut dire la 2eme commune du cercle de Ségou après la commune rurale de Sébougou et la commune rurbaine de Ségou c’est Pelengana qui montre son visage dominant.

           

Péléngana est une commune rurale qui fait partie du cercle de Ségou la région du Mali.

Cette commune qui abrite plus de 56259 habitants.

Quand la saison de la  pluie commence à tomber  2/3  de la population ne peuvent  plus  faire leurs courses à la normalité,  comme il le désire,

 Dû aux déches  qui  trouvent sur les routes pendant la  saison des pluies  qui rendent ces routes  impraticable   comme nous montre cette image, cette image ressemble à un dépôt d’ordure  mais bien au contraire  c e que vous pensiez c’est le milieu d’une  route qui travers la commune Péléngana dont beaucoup de gens passent quotidiennement  pour se rendre en ville.

La ville, cette ville dont la majeur partie y travail de 8h à 16 de lundi au vendredi.

Est-ce qu’avec ces images pouvons-nous dire que les autorités de la commune s’intéressent aux bienfaits de la commune  et ses habitants ?

Les habitants de la commune sont obligés de travers ces eaux sales  pour faire leurs devoirs quotidiens, pendant hivernage.

La question qui se pose touts les  jours est ce que ces  ordures, ces eaux qui durent 3 mois peuvent pas provoquent des maladies ? Et un endroit les moustiques peuvent séjourné  pendant la saison de pluie.

Oui c’est vraie certaines associations se sont associées pour  réparer leur route mais la ou n’il y a d’association ils sont abandonnées à se débrouiller seul.

Est ce que la mairie devrait pas  les encourages pour y créée une association qui aidera dans son travail d’assainissement.

Avec ces dirigeants qui traversent  ces eaux et qui l’observent chaque jour de leur passage.

D’après certaines personnes de la commune « les autorités ne s’acquête pas de leurs santé et la santé de leurs enfants ils se promènent autour des ordures »

Depuis quelque année ces eaux vient s’abrité  autour de gens en même moment.

Ce que nous pouvions dire aux habitants de la commune de Péléngana on dit aide toi le ciel aidera, la mairie ne peut faire que son mieux. 

Il faut que  les habitants de la commune acquise de leur qui est de payer les impôts et les taxes. Donc eux aussi  peuvent réclamer  leurs  droits qui est la bienêtre de la commune de Pelengana..

Mahamadou Niambélé

Lire la suite...