Publications de Issoufou M.MAÏGA (3)

Une société Civile instrumentalisée

La Société Civile malienne est devenue un instrument grâce à sa ruse. Mais, qui faut-il manipuler? pas les populations quand même. Au moment où tous les pays du monde luttent pour désengorger le Fleuve Niger, c'est ce moment que les autorités maliennes choisissent pour réduire le lit du fleuve, par la construction d'un monument du Cinquantenaire. Si les Maires ont fini de vendre les espaces Verts, il faut informer les populations. Maintenant comme la Société Civile malienne est très intelligente, elle ferme les jeux jusqu'à la dernière minute pour les ouvrir sous prétexte qu'elle dénonce la politique de l'Etat en ce qui concerne le monument du Cinquantenaire. Nous savons tous que cette déclaration est insensée, c'est tout juste une ruse car elle sait très bien que c'est trop tard. Si évidemment elle agit en âme et en conscience pour l'intérêt du peuple, ce n'est pas aujourd'hui où l'Etat a investi près de 70% du budget pour amenager l'espace qu'elle va sortir du silence. Je suis sûr qu'elle est sortie malgré elle même. Il est grand temps que nous trouvons une société civile forte. Je suis pour le monument mais je pense que l'endroit est mal choisi. A ce stade des travaux, je demande plutôt à l'Etat de continuer parce que ceux-ci ne représentent aucune société Civile. Si tel n'est pas le cas pouquoi attendre qu'on investisse nos ressources dans le projet pour se lever. Cela me pousse à dire que la Société Civile malienne n'est pas informée ou tout simplement se moque de sa population. Maintenant, qu'est-ce qui se cache derrière tout ça? point d'interrogation. La vérité vera le jour. Tout ce que je sais ce n'est nullement pour arrêter le projet mais pour garder leur réputation aux yeux de la Communauté Internationale et des populations. S'il s'agit du Code de la Famille, elle va monter au créneau. mais pourquoi? Regardons le pays et tout se qui se passe, l'homme qu'il faut n'est jamais à la place qu'il faut, même les postes techniques sont devenus politiques. Mais est-ce que la Société Civile s'en est une fois préoccupée. Voici quelques questions auxquelles je vous demande de me fournir des réponses:

Comment voyez-vous la réaction de la Société Civile (SC) malienne?

Quelle perception avez-vous de cette SC?

Est-ce la Société Civile des autres pays africains est comme celle du Mali?

Avec une SC de ce genre où peut-on aller?

Quel rôle la SC doit jouer dans le processus du Développement?

Lire la suite...

De l'animalité à l'animalité

IL nous a été raconté et même nous l'avons lu dans les livres que l'homme vivait à l'état primitif. Donc, ces pauvres gens qui sont nos ancêtres vivaient à l'état sauvage. ils vivaient dans des grottes et s'habillaient avec des feuilles d'arbres. Maintenant, quand je fais une étude de la société, je vois également que nous tendons encore vers cette situation. C'est pourquoi, j'ai soulevé la question dans mes écrits en donnant un titre: de l'animalité à l'animalité. je vois que dans quelques années les hommes vont encore abandonner les habits parce qu'en Afrique ça a déjà commencé. Les habits de soirée des occidendentaux sont portés en pleine journée. Ainsi, je lance les autres dans la réflèxion avec tant d'interrogations. Est-ce qu'il est évident que nous allons encore nous balancer dans la sauvagerie? Dans cette situation, quel est le rôle des médias? Parce qu'à mon entendement, cette revolution est surtout accentuée par les médias. Nos enfants regardent toutes sortes de chaines et cela influence négativement leur éducation. Dans ce cas, en Afrique, le père qui passe 8h à 9 h par jour au service a du mal à instaurer une éducation dans sa famille où les TV sont à la portée des enfants toute la journée pendant que la mère vend au marché. La nuit le père et la mère qui sont abattus après une journée harassante dorment très tôt. Les guerres incessantes sont aussi un cas avec leurs corrolaires de victmes innocentes, d'otages etc. Donc, en grossomodo, voilà comment je vois la société. Merci
Lire la suite...