Publications de Ignacekp Sossou (2)

Suite à la suspension de l'inscription en ligne en vigueur au Bénin depuis l'année dernière pour des raisons peut orthodoxe (rupture de ruban qui sert à la confection de la carte d'étudiant), la Fédération National des Etudiants du Bénin (FNEB) a lancée une motion de grève de 72 heures à compter du Mercredi 15 Juin 2011 dénommée "Campus Mort" exigeant entre autres la reprise immédiate des inscriptions. Fort déterminé à amener les autorité a satisfaire leurs revendications, les dirigeant de la FNEB déclenche se matin une grève dans l'objectif de paralysé toute activité du campus. cette mobilisation géante s'est heurté à la composition des Etudiants en licence 1 Economie de Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG). Ces derniers ont été renvoyé des salles de composition a coup de bâton et de pierre qui se lançait de toute part.
  Le rectorat fidèle a sa stratégie (Campus militarisé) de forcing fait appelle aux forces de sécurité (une centaine pour environ 20 manifestants), qui loin d'appréhendées les tristes réalités quotidienne que vivent les étudiants ne ménage aucun effort à les matés.
  Pour assurer une meilleure formation aux Etudiants du Bénin, les responsables des Etudiants de nos universités ne demandent qu'un minimum de volonté politique. Comme le dit-on "le Chemin du développement est le développement du chemin" mais les politiques Béninois sont les derniers a avoir science de ce dit-on. Tout porte a croire que l'éducation et la formation professionnelle devant tracé le chemin du développement n'est une priorité d'État et on pense abusivement que le savoir vivre impose le silence. L'occident en l'occurrence la France avec politique d'abertir pour être toujours le chef en est pour quelque chose.
Lire la suite...