Publications de ASAH (4)

et 23ème anniversaire de la convention internationale des droits de l’enfant. 

Adoptée par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 20 novembre 1989, la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) est le traité international le plus ratifié au monde. A l’exception notable des Etats-Unis et de la Somalie, tous les pays ont reconnu alors l’impératif d’apporter des soins et une attention particulière aux enfants en raison de leur vulnérabilité considérant que «l’humanité se doit de donner à l’enfant le meilleur d’elle-même ».

 

 

23 ans après quelle est la situation ?

 
Lire la suite...

et 23ème anniversaire de la convention internationale des droits de l’enfant. 

Adoptée par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 20 novembre 1989, la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) est le traité international le plus ratifié au monde. A l’exception notable des Etats-Unis et de la Somalie, tous les pays ont reconnu alors l’impératif d’apporter des soins et une attention particulière aux enfants en raison de leur vulnérabilité considérant que «l’humanité se doit de donner à l’enfant le meilleur d’elle-même ».

 

 

23 ans après quelle est la situation ?

 
Lire la suite...

Que penser d'un gouvernement qui a franchi la ligne rouge de tirer sur son propre peuple et qui franchi un nouveau cap en tirant sur les secouristes ?

 

La communauté syrienne appelle à l'aide en envoyant aux médias et associations humanitaires françaises des vidéos terribles révélant l'extrême violence des affrontements en Syrie.

 

Attention, la vidéo ci-dessous contient des images fortes :


Plus d'infos sur www.portail-humanitaire.org/news/actu/2011-06-01-Syrie

Lire la suite...


Le 12 janvier 2010, un terrible séisme frappait Haïti occasionnant 300.000 morts et des millions de sans-abris à Port-au-Prince la capitale, mais aussi dans plusieurs villes de province. Jacmel, ville au sud de Port-au-Prince réputée pour sa vie culturelle et son carnaval, a subi des dégats considérables. Des artistes de Jacmel travaillaient dans la galerie associative Fosaj. Son directeur artistique, Flo McGarrell, un artiste américain, est décédé. La moitié des artistes haïtiens de Jacmel ont vu leur maison détruite. La galerie, abritée dans un édifice classé du 18ème siècle, est partiellement effondrée.
Dix mois après le séisme, une partie de Jacmel est toujours sous terre. Les artistes vivent encore sous des tentes, ont été recueillis chez des proches ou bien ont préféré demeurer dans leur maison fissurée. Catastrophique, la situation des sinistrés est rendue plus précaire encore avec les saisons des pluies et des cyclones. La destruction des hôtels et la paupérisation de franges importantes de la population ont privé les artistes de Jacmel de revenus et de lieux de promotion.

En relation avec la diaspora haïtienne de Paris et des partenaires sur place, Arsaid, une association de soutien aux artistes sinistrés de Jacmel se mobilise.

COUP DE PROJECTEUR sur deux rendez vous :

*Au Bal Créole, le 12 décembre 2010,
pour exposer et proposer à la vente des oeuvres d'art des artistes de Jacmel ainsi que l'achat de kit peinture qui seront acheminés en Haïti. Plus d'info sur cette soirée haute en couleurhttp://www.portail-humanitaire.org/go/http://www.reseau-culture-haiti.org/Le-Reseau-Culture-Haiti-est-partenaire-du-Bal-Creole_a102.html
Lieux :
La Bellevilloise - 19 rue Boyer - 75020 PARIS www.labellevilloise.com

* Dès le 14 décembre et jusqu'au 18,
l'exposition se téléportera vers la galerie G, 23 rue des Lilas, 75020 PARIS
Les bénéfices de la vente des oeuvres seront entièrement reversés aux artistes.
Lire la suite...