Publications de ABOUBAKAR SOUNA Djibril (6)

ma fluctuation

Mon reflex c’est la patience, ma réponse c’est l’espoir, mes neurones représentent ma richesse et mon cœur remplie de courage.Le risque est ma montre mes échecs et mes réussites sont mes aiguilles ; leur tailles dépendent de mes réflexions et quand l’heure sonne j’ai ma solution.
Lire la suite...

POUR NOUS

Chaque jour nous voulons gagner de l’argent ; avoir une réputation et se faire une place au soleil sur les plages du bonheur.On se demande quel boulot toucher pour gagner gros ?Quels concours faut-il passer ?Quel sera notre avenir ?Quels traitements réservons-nous à nos parents quand on aura l’argent ?Quelle sera notre place dans la famille quand nous n’aurons pas de l’argent ?Serions-nous les répondeurs oui oui pour toutes les décisions dans la famille ?Non les amis la seule solution de ne pas être esclave de l’argent c’est de faire de l’argent votre esclave que vous contrôlerez avec rigueur.Le premier secret c’est de voir ce que nous pouvons apporter de nouveau : un service etcJe ne parle que de moi, je ne parle que de ceux qui me comprenne, je ne parle que de ceux qui nous accompagnent ; je parle de nous les jeunes.Merci pour votre compréhension.
Lire la suite...

Même peine, même rêve

Même peine, même rêve, même besoins, originaire  d’un pays sortie des entrailles d’un continent lointain ; embarquer dans des aventures comme tintin on lutte tous pour demain.

Des dénominations, ils nous les donnent ; ils nous fractionnent et nous donnent le même dénominateur commun.

Seul le courage nous guide ; l’espoir nous livre les itinéraires à suivre et notre AFRIQUE nous accompagne.

Mon origine ton origine notre origine ne nous laissera pas car son image nous accompagne.

Accompagnateurs des autres dans nos villes pour leur montrer nos manières de  vivre nous ne sommes plus là quand ils interprètent notre vie.

Détenteurs de l’image, ils façonnent nos images mais nous profitons tous de cela.

La lutte continue pour les engagés.

Amicalement   

Lire la suite...

QUAND LES RONGEURS VEULENT PROFITER DE  L’ENGAGEMENT DES JEUNES AGRICULTEURS DE MON  PAYS

Actuellement tout le monde passe à la télé pour parler de l’agriculture dans notre pays. C’est vrai il faut produire mais ce n’est pas seulement la parole ; il faut passer aux actes car on sait comment ça commence et comment ça fini.

Produire sans avoir les voies d’accès aux domaines de production et sans les moyens de stockage ni de conservation fiables ; tout sort et de la terre et tout repart en terre sous l’effet de  l’action de la nature et des bio agresseurs.

Vous passez actuellement à la télé pour vilipender l’agriculture car vous parlez de quelques choses que vous ne connaissez pas et vous n’êtes pas dans vos rôles.je n’attaque personne seulement je profite de l’occasion pour vous rappeler que la jeunesse actuelle n’a plus besoin des rongeurs de l’agriculture comme vous pour savoir que l’agriculture est actuellement la fondation pour notre économie taisez-vous donc et laissez la jeunesse diriger ces options.

Les belles paroles mais quand les partenaires financent c’est fini les rongeurs entrent dans leur trous et la jeunesse commencent la chasse aux financements sans trouver de solution et des milliers de projets se trouvent butés à ces problèmes donc rongeurs des partenaires fermez vos comptes et laissez la jeunesse prendre ses initiatives.       

Lire la suite...

“Trade, not Aid”

Trade, not Aid

Je me demande si les producteurs africains intervenants dans le commerce équitable comprennent ce que signifie « traide, not aid ». (tna) signifie qu’il faut  travailler et non  attendre les aides ; vendre ce que je produis  à un partenaire tout en respectant les  bases du commerce équitable.

Tant de projets des équites qui ont tentés de se lancer dans le CE en Afrique ont pour la plus parts échoués par le fait que les bases du fonctionnement de départ ne sont pas comprises par les différents constituants de la chaine de production.

Plusieurs points expliquent ces échecs :

-l’équite veut amener les démunis selon lui (car celui qui se contente de sodabi de chaque matin sous l’appâtâmes  et que tu veux l’amener à consommer du champagne chaque soir après le  travail  te traitera de différent et te fuira mais quand tu lui demande de travailler pour que tu lui paye son argent il fera tout pour  t’escroquer car selon lui tu as beaucoup d’argent et il faut qu’il tire sa part. : l’équite le trouve démuni mais il le trouve bête).

-l’équite veut aider la communauté à la base mais les  locaux ne l’aident pas dans sa mission : par exemple les papiers administratifs : l’équite est bousculé pour le dépôt de pierre sur son dossier mais à la hausse car les pierres tout le monde en  dépose. Les équites sont aussi  victimes de conflits domaniaux et de problème foncier ; surtout ceux qui se lancent dans l’agriculture.

Ma mission est de passer les informations pour que les démunis aient plus de compréhension sur le commerce équitable  seul moyen pour un  développement  équitable d’une part et Les directive pour vos projets d’installation ou de mener les activités dans le CE.

Cet article est dédié à Paul K. Président de MLB (LE BOURSICAUD) pour son courage et son endurance pour un monde équitable. À tous ceux qui œuvrent  pour un retour à la normale de ce mouvement notamment Ibrahim A. et sa femme.Car si aujourd’hui je suis militant du commerce équitable pour un monde équitable c’est à cause de Paul.K. et de MLB.

LE BOURSICAUD : boursicaudbenin@gmail.com

Lire la suite...