Un nouveau président à la Chambre de commerce du Sud des Cayes d'Haiti

« Un nouveau conseil, une nouvelle Chambre. Ce sera notre leitmotiv pour notre mandature. En effet, nous croyons fermement que notre conseil pourra nécessairement faire les choses différemment. Ce conseil, nous le voulons participatif, démocratique, ouvert et servant non seulement ses membres mais aussi tout le département », a déclaré solennellement, le vendredi 21 décembre à l’hôtel Le Manguier, aux Cayes, le nouveau président de la Chambre de commerce et d’industrie du département du Sud, René Gattereau, qui succède à Pierre Henri d’Ennery.
René Gattereau, qui va présider à la destinée de la Chambre de commerce, d’industrie, des professions du Sud pour une période de deux ans, a promis de transformer avec la nouvelle équipe « les défis en opportunité d’avancement » pour le département du Sud. Il veut faire de cette Chambre un espace de réflexion pour dégager de nouvelles pistes de réflexion afin d’aplanir les difficultés de toutes sortes qui constituent des freins au développement pour toute une région aux grandes potentialités.

Profession de foi

Nouvelle Equipe
« Notre nouvelle Chambre devait être dotée, à l’instar des commissions pluridisciplinaires, d’une unité de gestion de projets, d’accompagnement et de suivi des projets de nos entreprises », a précisé le nouveau locataire, qui a fait profession de foi « dans un nouveau paradigme qui a vu le jour. » En effet, les bailleurs internationaux sont intéressés à financer les projets des secteurs privé et public. Aussi a-t-il demandé aux membres de ces secteurs de travailler ensemble en vue de faire fructifier leurs ressources et promouvoir la création de richesses. Gattereau a encouragé les entrepreneurs du Sud à remembrer l’Etat et à payer surtout leurs taxes, un carburant nécessaire dans la machine de l’Etat pour faire avancer le processus de décentralisation. Cet engagement, a-t-il renchéri, participe « de notre dépassement de soi, de notre amour de la patrie, de nos initiatives citoyennes et de notre esprit créateur. »

Prenant à son tour la parole, le président sortant, Pierre Henri d’Ennery, a salué son successeur qui hérite « d’une Chambre de commerce jouissant d’une bonne santé et dotée de membres qui témoignent d’une grande maturité ». Dans la même veine, il a incité la nouvelle équipe à s’engager corps et âme dans la noble mission qui lui est confiée, à savoir défendre l’intérêt du Sud, le transformer en un nouveau pôle de développement et de croissance d’Haïti.

Promouvoir l’investissement

délégué
de la ville des Cayes
Le délégué de la ville des Cayes, Serge Chéry, a saisi l’opportunité accordée pour rappeler qu’ « une Chambre de commerce a pour but non seulement de défendre les intérêts de ses membres, mais aussi de développer le commerce et l’industrie d’une région. » Par ailleurs, il a souligné que cette Chambre, également chargée de représenter les professions techniques et industrielles auprès des pouvoirs publics, a pour mission de promouvoir l’investissement, le progrès social et économique du pays.

Vu la situation précaire dans laquelle se trouve le département du Sud, Serge Chéry a prôné une réelle synergie entre les secteurs public et privé, ainsi que la mise en place d’un leadership responsable et éclairé pour un développement durable qui passe par la relance de la production nationale et la création d’emplois.

Selon le délégué, M. Gattereau, qui est aujourd’hui le porte-parole des entrepreneurs du Sud, doit se vêtir de l’étoffe « d’un rassembleur, d’un homme de tempérament pour encourager et défendre les intérêts de la communauté des affaires, un visionnaire capable de faire preuve d’imagination, de créativité, d’innovation pour une vraie relance économique de la région. »
Claude Bernard Sérant
serantclaudebernard@yahoo.fr

Vues : 127

Participer à la discussion

Réponses à cette discussion

J'espère que René Gattereauil résoudra tous les défis recensés dans le Sud. Le travail l'attend au pied du mur....

RSS

Podcasts

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

joe KA a aimé le blog « QUAND HOLLANDE SE PREND POUR CE QU’IL SE CROIT » de Mohamed Ould Chighali
il y a 2 heures
Ayivigan Ayélé Nelly M. Colombe a aimé le blog Afrique : continuez de témoigner sur les inondations ! de anne-laure
il y a 3 heures
Ayivigan Ayélé Nelly M. Colombe et afoogo bienvenu sont désormais ami(e)s
il y a 3 heures
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Facebookil y a 5 heures · Répondre
Une discussion amorcée par Maiga a été présentée en exclusivité

MALI : Pourquoi les dates de disparition des héros de la résistance et autres grands hommes ne sont -elles pas célébrées?

Pourquoi les dates de disparition des héros de la résistance et autres grands hommes qui ont marqué le rayonnement du Mali (Samory Touré, elhaj oumar Tall, Babemba Traoré, Fihouroun, Tieba, Biton Coulibaly, Askia Mohamed, Sonny Ali Ber...) ne sont…Plus
il y a 7 heures
3 vidéos de Simon DECREUZE ont été présentées en exclusivité
il y a 8 heures
Vidéos publiées par Simon DECREUZE
il y a 8 heures
Icône de profilGeorges Attino Coulibaly, GONCALVES Péroline, Henriette Nhung Pertus et 1 se sont joints à Atelier des médias
il y a 9 heures
Genicot Robert a publié un statut
"Mon dernier billet sur Mondoblog: Le festival dU Film d'Ostende, avec Brosnan, Brody et Atias http://j.mp/1Dvzl1N"
il y a 10 heures
Billet de GUILLAUME NGOY AMISI

Pénurie de ciment gris dans la ville de Kalemie

La ville de Kalemie dans le Nord Katanga connait depuis une dizaine des jours une…Plus
il y a 11 heures
Discussion publiée par Maiga

MALI : Pourquoi les dates de disparition des héros de la résistance et autres grands hommes ne sont -elles pas célébrées?

Pourquoi les dates de disparition des héros de la résistance et autres grands hommes qui ont marqué le rayonnement du Mali (Samory Touré, elhaj oumar Tall, Babemba Traoré, Fihouroun, Tieba, Biton Coulibaly, Askia Mohamed, Sonny Ali Ber...) ne sont…Plus
hier
joe KA a publié un statut
"Ebola ne vaincra pas.une maladie inventée dans les labos d ou la réaction méchante des populations envers toutes formes des modernités."
hier
joe KA a commenté l'article A propos de la récente rencontre entre les présidents Denis Sassou Nguesso et Joseph Kabila de Gaspard-Hubert Lonsi Koko.
"deux peuples condamnes a vivre éternellement ensemble et deux frères maçons qui ne sont pas un bon exemple pour la confrérie."
hier
Mohamed Ould Chighali a partagé son billet sur Facebook
hier
Discussion publiée par BADOUM OUMANDE Henri

Education

Pensez vous que l'Afrique peut promouvoir l'excellence dans des circonstance où les dirigeants orientent très les dépenses dans le domaine éducative.Ils construisent des écoles et des universités sans prévoir par exemple des bibliothèque, des…Plus
hier
BADOUM OUMANDE Henri a partagé le billet de Marie-Catherine Beuth sur Facebook
hier

Photos

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Tout voir

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation