L'attaque des Terroristes de l'ADF-NALU contre la position des Forces Armées de la RDC est intervenue entre 8h30 et 21h45 de mardi dernier à MUKOKO, village situé à 3km d'OICHA (Chef-lieu du Territoire de BENI), dans le Groupement BAMBUBA-KISIKI, Secteur de BENI-MBAU, sur la route nationale no.04.

Selon nos informations, pendant qu'un groupe ADF lourdement armé affrontait les militaires-FARDC d'autres Jihadhistes s'infiltraient dans les habitations des civils pour leur tirer dessus ou pour les exécuter. 

Le bilan provisoire fait état de 5 morts et 4 blessés dans le rang des civils ainsi qu'une habitation incendiée. Du côté de l'armée, sous réserve du bilan officiel des FARDC, J’apprend que 2 militaires seraient tués et 1 s'en est tiré grièvement blessé. 

Les ADF seraient venus de BILIMANI pour MUKOKO en passant par MAPOBU et SESELE.
La population qui commençait à occuper ce village vient de le vider complètement, à direction d'OICHA, MAI-MOYA et ERINGETI.

Pour l'instant, les FARDC qui ont réussi à chasser l'ennemi contrôle le village dans lequel il s'observe une accalmie relative. 

Ce massacre intervient au lendemain d'une embuscade tendue par les mêmes inciviques ADF sur l'axe MBAU-KAMANGO, au PK 28 proche de MAMUNDIOMA.

Au cours de cette embuscade survenue vers 16h00 locale de lundi dernier, 3 civils ont été tués. Il s'agit de TALIA MARCELLA (38ans), mère de 4 enfants, sa sœur AWAVI et leur motard/taximan VIANEY (originaire de KIKINGI,Secteur de Rwenzori). Leur fillette de 3ans est portée disparue. Les 3 morts ont été ensevelis ce mardi dernier à MAVIVI, chef-lieu du Groupement BATANGI-MBAU.

Au même moment, j’ai   appris de l'embuscade contre les FARDC vers 15h de mardi dernier, entre JERICO et MAKEMBI. Des éléments du 3310e Régiment ont été ciblés par l'ennemi. 1 militaire serait tué et 3 disparus.  

J’estime  estime que l'heure est grave dans le Territoire de BENI.

Catégories