si le developpement d'une nation doit reposer sur la formation de ces hommes (éducation) production agricole surtout vivrière et le developpement du système sanitaire , dans l'état actuel l'afrique est-elle a mesure de relever ce defi au regard de tout ce que nous voyons en afrique aujourd'hui comme desordre de la part des gouvernants pseudos democrates?

Vues : 523

Participer à la discussion

Réponses à cette discussion

Bonjour Abbach,

 

Bonne et vaste question. Si je m'en tiens à l'histoire mondiale en remontant très loin en arrière, je ne peux que répondre Oui car ce continent par des chemins que d'autres ont déjà traversés et franchi plus vite des obstacles que d'autres ont mis bien plus longtemps à franchir.

 

Grace

c'est réalisable.mais il faudrait que ça se fasse dans l'organisation.et surtout que les gouvernants en place aient le désir et la volonté d'aller de l'avant et de se constituer en unité économique.que ces nations africaines n'attendent pas toujours une providence extérieure.le problème je pense ,c'est que l'on entretient pas un esprit commun.chacun abonde dans un sens qui diffère de l'autre.mais c'est possible.ce sont des secteurs d'activités à cajoler.

Bonjour voisin  je peux affirmais c'est avec exatitude que le probleme de developpemnt de nos nation s est problemes d'ordre culturelle.

Au sénégal nous pouvons dire entre la rationalité et le cartésien il 'y a une grde faussé que nos intéllectuelle n'inglige et qui a son  sens.Je vais convoqué l'histoire de cheikh anta diop qui a été un scientifique hors paire de son temps a eu un probléme sur l'utilisation des connaissances acquises et le choc culturel voir le bouleversement leur application vont provoquer dans nos vies et tandis notre premier Président L SSenghor avait utilisé le cannoau de la culture pour ce faire comprendre par les population.

En substance pour le developpemnt des etats soit une réalité il faut que les africains s'affirment à travers leur culture.Car l'enjeu est de taille vue le bouleversement socio-economiqueet méme culturelle que l'ouverture peut provoquée.En effet l'afrique est  ouvert depuis la conquete des arabes,puis des espagnoles,des occidentaux via la traite négriére,puis la colonisation et enfin la mondialisation autreemnt nous avons tjr recu quelle chose des autres.Alor il faut que les aficains se retrouvent à traver leur culture.....

Les gouvernants pseudo démocrates auront du mal à relever le défi du développement de l'Afrique tant qu'ils ne se seraient assouvis de leur boulimie de l'enrichissement et du pouvoir jusqu'à chercher à assurer leur progéniture. Il faut, à notre avis, un renouvellement de la classe  politique africaine ayant une nouvelle culture politique nourrie d'un patriotisme et d'un nationalisme immaculés. Et surtout pas de dirigeants qui sont manipulés comme des pions sur un échiquier au bénéfice des intérêts étrangers, sans vouloir precher une quelconque phobie.

Le premier accent, dans ce processus de développement doit être mis sur une éducation gratuite au primaire pour plus d'accès, en vue de combattre le taux élevé d'analphabetisme dans nos villages où habitent plus de 70% des populations que celles qui sont dans  nos villes.

Le deuxième accent devait également être mis sur l'enseignement technique professionnel réformé selon les réalités du pays et au regard des standards internationaux pour ne pas se trouver en marge de ce qui se passe ailleurs. En bref, plusieurs préalables sont à  prendre en ligne de compte sur tous les plans  en vue de relever le défi de développement de notre continent sans désesperer. Majik.www.spectaclesud.blogspot.com

 

 

Salut à tous!

Le développement en Afrique est une vaste question. Je crois que j'y consacrerai bientôt un article.

Mais voici quelques points de ce que j'en pense.

Il nous faut avant tout une définition claire de ce que nous entendons par développement. A l'heure actuelle, je crois que ce mot développement joue un effet de mythe que tout le monde adopte comme absolu. Où allons-nous? Où courrons-nous?

Il faut que l'Afrique se ressaisisse, n'engage pas une course pour rattraper le niveau socio-économique des Occidentaux.

 

Je crois que le concept de développement dans le sens du progrès est la source de nombreuses facéties de programmes de l'ONU, de la Banque Mondiale, du FMI... , les uns essuyant des échecs comme les autres.

 

Tant que l’Afrique ne poseras pas la problématique du développement en termes de BONHEUR et non de "CAPITALISATION" au profit des multi-nationaux, jamais nous ne pourrons arriver à quelque chose qui soit profitable tant sur les plans social, économique, politique et culturel.

 

Comment  l Afrique peut elle se développer s il y a des présidents préfets ?  Comment l Afrique peut elle se développer quand tout lui est dicté? Comment l Afrique peut elle se développer quand elle a sur son sol une horde d armées étrangères ?  Mais comment l Afrique peut elle se développer si certains africains ne voient même pas la nécessité d être indépendant ?  On ne peut pas parler de développement sans indépendance. La vrai question , c est quand est ce que l Afrique sera libre. L Afrique doit passer par là obligatoirement. Mais pour çà , il faut qu on se rende compte qu on est pas libre .  La dernière déclaration de Jean Ping en dit long sur le sujet. Les européens nous marchent dessus à longueur de journée et on ne peut rien dire. Ils viennent piller nos ressources et arrivent à se faire passer pour sauveteurs par la magie de leurs médias. Quand allons nous comprendre que les informations sont toujours orientées ? La ^plus part du temps, nos présidents n ont rien fait mais ce sont eux qui sont jugés. Je vous donne l exemple des musulmans la presse occidentale a tellement sali la religion que certains se disent musulmans modérés. Reconnaissant implicitement que l islam est une mauvaise religion. Mais quand on veut prendre du recul, est ce qu un homme comme ben Laden est fou ? je ne pense pas . Il est juste plein haine . Mais alors pourquoi? Vous comprendrez un jour quand une de ces grandes puissances viendra tuer vos parents pour faire juste plus de bénéfices . Merci
Nous, Africains, nous devons nous rendre à l'évidence que le problème de l'Afrique ce n'est pas les Européens. Notre problème, c'est nous! C'est tout à fait normal que les Occidentaux tire le drap de leurs côtés. A nous de savoir aussi comment le tirer de notre côté aussi.
tirer le drap de notre coté? comment on peut tirer le drap avec des gens qui n hésitent pas un seul instant à nous casser la gueule?
gbagbo atiré . Tu as vu ce qui  lui est arrivé ? Kadafi tire tu vois pas ce qu on lui fait ? Peut etre que tu veux qu on tire le drap à la wade ou à la compaoré ?
Mais quoi de plus normal, que lorsque tu es un mendiant, voyageant toujours avec de gros ventres, tendre les mains, tu sois surpris que les autres ne viennent faire le ménage chez toi, pour protéger leurs investissements!!!

@ives léon, vous vous demandez: "comment on peut tirer le drap avec des gens qui n hésitent pas un seul instant à nous casser la gueule?". Mais la réponse est tout à fait logique: soit ils sont plus fort que vous. Et dans ce cas, comme Hobbes l'a dit, dans l'état de nature, les faibles peuvent s'unir et venir à bout des plus forts.

Tirer les draps de notre côtés, c'est aussi être responsable, voir ce qui ne va pas chez nous avant d'indexer les autres. Et de grâce, ne demandez pas à l'Europe de ne pas cherchez ses intérêts. C'est normal et c'est ce que nous devons apprendre chez eux: cherchez nos intérêts.

Charles, Gbagbo n est pas mendiant. Encore moins Kadafi. Ce sont des chefs d Etats dignes qui disent tout deux être pour des accords commerciaux win-win. Mais justement, c est ce concept qui dérange l occident. Alors on peut se mettre à rêver et dire que nous sommes à la base de notre malheur. C est vrai qu on a des responsabilités. Mais c est l occident qui planifie tout. L occident sait très bien qu il n est rien sans le précieux apport africain. C est pourquoi il prend soin de casser toute essor sur le continent. Ceux qui résistent sont appelés dictateurs. comment veux tu développer quand on traite ton armée de parasites , quand on bafouille  tes droits les plus élémentaires ? Quand on juge les institutions de ton pays. Charles , on livre une guerre qui ne dit pas son nom à l Afrique. Ces gens là pille nos ressources pour nous vendre notre propre argent . Et on veut nous faire croire que si on avance pas , c est de notre faute. Dis moi Charles , tu connais un seul pays au monde qui a pu se développer avec une aide extérieure ( hors mis les pays bénéficiaires du plan Marshall ) ? Le développement commence par une identité. Ne rêvons pas c est aide n est pas pour nous sortir de la pauvreté . Bien au contraire. Sans doute , l Afrique doit s unir . Mais elle doit le faire par ses propres moyens. Et non au sein d une organisation qui dépend fortement de l occident. Ce qu il faut faire en ce moment, c est dire non à l occident . refuser de payer les dettes et refuser une quelconque aide.Eviter de servir de base arrière pour attaquer des pays africains . Eviter de produire à l attention du marché occidentale dans nos  plantations. il nous faut nous retirer de cette mondialisation afin de mieux peser ses tenants et ses aboutissants. Il nous faut nous arrêter pour bien réfléchir au lieu d agir à l emporte pièces.

RSS

Podcasts

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

Sinatou Saka a aimé le blog Quel avenir pour les médias de langue française ? de Raphaelle Constant
il y a 28 secondes
joe KA a commenté l'article Quel avenir pour les médias de langue française ? de Raphaelle Constant.
"L'AVENIR DES MÉDIAS D'EXPRESSION FRANÇAISES EXISTERA SI -EN AMONT,LES GOUVERNEMENTS PRENNENT LA PEINE DE DONNER UNE BONNE ÉDUCATION STRUCTURE ET ADAPTER AUX TEMPS ET RÉALITÉS ENVIRONNANTES -LORSQUE LA…"
il y a 13 minutes
Raphaelle Constant a aimé le blog Quel avenir pour les médias de langue française ? de Raphaelle Constant
il y a 27 minutes
Un billet de Raphaelle Constant a été présenté en exclusivité
il y a 31 minutes
Billet de Raphaelle Constant
il y a 47 minutes
Billet de Abel MBULA

Formation des jeunes entrepreneurs à Kisangani

Le gouvernement congolais à travers le ministère en charge de la Jeunesse à organiser du 7 au 11 octobre dernier a organisé à Kisangani un séminaire-atelier sur la création d’une micro-entreprise. Après avoir formé les jeunes à Kinshasa, le…Plus
il y a 49 minutes
Alfred Bukuhi a aimé le blog L'économie du partage sera t-elle celle de l'échange ? de Clara-Doïna Schmelck
il y a 51 minutes
Billet de Tounkara Ousmane

L'armée guinéenne :Poubelle des echecs sociaux

L’armée guinéenne est devenue une sorte de poubelles où échouent les échecs sociaux. Je n’aurais jamais aimé écrire une telle phrase mais face au constat alarmant on ne peut que se remettre à la cruauté de l’évidence. La famille est la cellule de…Plus
il y a 1 heure
Icône de profilazid himit, Yves Mungwahali Kaduli et BEN YAHMED ABDALLAH se sont joints à Atelier des médias
il y a 1 heure
AVLESSI Renaud Fiacre a aimé le blog Invitation à la dérive connectée #3: Cotonou Paris REPORTÉE de MENSAH Sedjro
il y a 1 heure
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Miniature

Alors qu’ils dépendent de la publicité, les médias en ligne imaginent déjà de nouveaux outils d'analyse pour comprendre leur audience et ses habitudes de consommation.…

Plus
Facebookil y a 3 heures · Répondre
Billet de Schékinah Rodney NDALA

Lettre ouverte à l'Union-africaine

LELPourquoi l’Union-africaine ?Où veut aller l’Afrique ? Nous parlons du développement, de l émergence ici et là les rencontres se multiplient ordinaires comme extraordinaires pour quel but ? Pour poser les jalons, pour discuter des reformes, pour…Plus
il y a 4 heures
Tamba Oularé a publié un statut
"Que faites-vous ?"
il y a 19 heures
Tamba Oularé a publié un statut
"Que faites-vous ?"
il y a 19 heures
Billet de Tamba Oularé

Ebola : Le revenu des prostituées guinéennes revu à la baisse

La persistance de l’épidémie hémorragique à virus Ebola dans la capitale guinéenne continue de produire les conséquences sur les activités socioéconomiques et politiques. Parmi elles, la prostitution qui est d’ailleurs le plus vieux et dernier…Plus
il y a 19 heures
YANKE Franck Hervé a répondu à la discussion Mettre sur pied une structure pour l'émergence des jeunes artistes africains de YANKE Franck Hervé.
"Je vous remercie de l'intérêt que vous portez à ce sujet. Je prends conscience maintenat du fait que le problème ici soulevé est structurel et multidimensionnel. Déjà un moment que je l'ai…"
il y a 20 heures

Photos

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Tout voir

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation