En 1912, alors que Dale Carnegie enseigne à new-york, à la YMCA de la 125ème rue, comment s'exprimer en public, il s'aperçoit que ses auditeurs sont surtout intéressés par apprendre, d'une part, comment faire pour bien s'entendre avec son entourage, d'autre part, comment faire pour avoir des relations humaines de qualité, comme ces besoins sont également exprimés par l'entreprise, apprendre à assouvir ces besoins, c'est apprendre comment gérer une entreprise.

 

En tout cas, la lecture de Dale Carnegie "comment trouver le leader en vous" est un plaidoyer en faveur du côté "humain", par opposition, au côté "technique" du management ou à la direction par "empowerment" des salariés ou motivation des autres, en effet, on y apprend que, au cours des années 1960 et 1970, lorsque les grandes compagnies américaines, avec leur structure compliquée, leur pyramide de niveau hiérarchique, cessaient de prospérer, ce sont les compagnies japonaises avec leur accent mis sur le côté "humain", par opposition au côté "technique", du management, à la direction par "empowerment" des salariés ou motivation des autres, qui se sont mises à prospérer.

 

Motiver, c'est persuader, c'est donner envie, une manière de motiver, c'est d'impliquer vos collaborateurs ou travailler en équipe au contraire de la hiérarchie, cela implique de gérer les hommes avec humanité, une manière de motiver, c'est saluer un travail bien fait, ceci puisque chacun aime avoir une bonne image de soi, cela implique que les récompenses doivent surtout être non pécuniaires, cela implique qu'il faut savoir traiter les erreurs, les réclamations, les critiques, ceci puisque nous commettons tous des erreurs mais nous pouvons avoir des difficultés pour accepter ou admettre nos critiques, aussi, puisque, ceux qui sont sévèrement critiqués prendront moins de risques et d'initiatives à l'avenir et seront moins créatifs de telle sorte que l'organisation pour laquelle ils travaillent se prive immédiatement d'une large part de leur potentiel, une manière de motiver, c'est savoir voir les choses du point de vue de l'autre, c'est-à-dire, penser aux intérêts des autres, et ce principe s'applique à tous les interlocuteurs de l'entreprise, notamment, lorsque l'autre c'est le client, voir les choses du point de vue de l'autre implique qu'il faut garder une longueur d'avance sur les clients, en s'autres termes, cela voudrait dire, qu'il ne suffit pas d'attendre que soit remplie la boîte à suggestions ou qu'arrivent au courrier des réclamations, en effet, ceux qui voient les choses du point de vue de l'autre sont ceux qui pensent aux intérêts des autres avant les leurs et par conséquent sont capables d'avoir une longueur d'avance sur les clients, c'est-à-dire, de penser à ce que le client voudra dans les jours à venir, les semaines à venir, les mois à venir, une manière de motiver c'est aussi savoir écouter, ceci, puisque, l'écoute est indispensable lorsqu'il est question de communiquer, puisque l'écoute est le meilleur moyen pour manifester notre respect des autres, puisque l'écoute est le meilleur moyen pour persuader les autres (pour gagner l'autre à notre point de vue, pour amener l'autre à voir le monde comme nous le voyons), une manière de motiver, c'est aussi respecter la dignité des autres, c'est-à-dire, se préoccuper des autres et comprendre leurs besoins, ceci, puisque les personnes qui pensent que leur entreprise se préoccupe d'eux et comprend leur besoin, travaillent mieux pour que soient atteints les objectifs de l'entreprise, aussi, puisque, nos collaborateurs sont des êtres humains comme nous qui vivent et respirent, qui ont leur contrainte, leur vie familiale, ..., aussi, puisque, nos collaborateurs ne sont pas nos copains et méritent donc d'être traités avec respect.

Catégories