Confrontée aux journalistes marocains pour une journée et demi de conférence commune sur le journalisme d'investigation, je retiens, de la part de ces confrères déjà chevronnés pour la plupart, des questionnements lancinants et inquiets sur les méthodologies, déontologies, bonnes pratiques et enfin sur l'encadrement juridique, fût-il celui d'un autre pays que le leur. Alors que les journalistes sont présentés comme une profession corporatiste (ce que nie tout au contraire dans un billet d'une grande intelligence @laplumedaliocha sur son blog wordpress : article tout frais La déontologie dans tous ses états), c'est le repli et l'absence de solidarité dynamique et rassurante qui prévaut au quotidien, quand ce n'est pas l'isolement éventuel, un peu désorienté, face à sa propre rédaction en chef, dont on ne sait dans quel sens elle tranchera à propos de la publication d'informations possiblement sensibles... Où est l'urgence? De quoi manque d'abord le journalisme d'enquête? Ces questions à partir desquelles j'avais préparé mes notes de conférence ont trouvé leur écho sur place à Rabat cette fin de semaine et je m'y suis adaptée au mieux, pour rassurer les collègues d'outre-Rif sur les inquiétudes quotidiennes partiellement similaires du côté des journalistes français...: incertitudes, insatisfactions, difficultés, problèmes de l'urgence qui renforce celui de la déontologie... enjeux de crédibilité et légitimité (le plus important in fine chez les participants côté marocain, preuve de leur conscience professionnelle, n'est-ce pas?) Et pour vous?

Balises : journalisme

Vues : 271

Participer à la discussion

Réponses à cette discussion

Nous manquons chez nous de professionalisme

le journaliste au Cameroun fonctionne aux rumeurs,ne verifie pas ses sources

un des proches aurait vu

 on est encore àl'âge de la préhistoire du journaliste d'investigation

et puis c'est dangereux et est ce que ca nourrit son Homme?

Ils repondent tous à l'unamité : BONNE QUESTION

comme pour dire et Alors...

credibilité et légimité sont des denrée rares

et ne l'eleve pas le debat mais c'est nos réalités

je l'ecris parce que c'est dommage

Schade....

je suis complètement d'accord avec ton commentaire

Merchhhhhhhhhhhhhi!!!!!!!! lol!

C'est gratuit !

Bonjour Karine, je déplace ce sujet dans la catégories "Médias et Nouvelle Technologies" et je le mets en avant au passage.

Merci pour ta contribution !

De plus en plus,  les  journaux  s'intéressent au journalisme d'investigation en Côte d'Ivoire. Mais dans la pratique ce n'est pas facile. Le choix des sujets  pose parfois problème. La rédaction peut pour une raison ou une autre estimée que tel sujet proposé par un journaliste n'est pas opportun. Dans un contexte où la presse écrite n'était pas bien lotie en général du point de vue des moyens, certains sujets jugés de ''non vendables'' avaient du mal à être accepter dans certaines rédactions. Dans certains cas, lorsque le sujet est maintenu,  ce sont les sources  qui font parfois défaut. Certaines sources se rebiffant souvent. De peur d'être citées dans un article qui pourrait engager leur responsabilité.   Pour ce qui est de la méthodologie et de la pratique, il est clair que les choses évoluent  en ce sens  qu'avec les formations qui se multiplient au profit des journalistes ivoiriens, la pente est remontée.

déontologie, honneteté, bonne foi, courage, endurance et surtout l'amour du métié

RSS

Podcasts

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

AVLESSI Renaud Fiacre a aimé le blog Invitation à la dérive connectée #3: Cotonou Paris REPORTÉE de MENSAH Sedjro
il y a 28 minutes
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Miniature

Alors qu’ils dépendent de la publicité, les médias en ligne imaginent déjà de nouveaux outils d'analyse pour comprendre leur audience et ses habitudes de consommation.…

Plus
Facebookil y a 1 heure · Répondre
Billet de Schékinah Rodney NDALA

Lettre ouverte à l'Union-africaine

LELPourquoi l’Union-africaine ?Où veut aller l’Afrique ? Nous parlons du développement, de l émergence ici et là les rencontres se multiplient ordinaires comme extraordinaires pour quel but ? Pour poser les jalons, pour discuter des reformes, pour…Plus
il y a 2 heures
Tamba Oularé a publié un statut
"Que faites-vous ?"
il y a 18 heures
Tamba Oularé a publié un statut
"Que faites-vous ?"
il y a 18 heures
Billet de Tamba Oularé

Ebola : Le revenu des prostituées guinéennes revu à la baisse

La persistance de l’épidémie hémorragique à virus Ebola dans la capitale guinéenne continue de produire les conséquences sur les activités socioéconomiques et politiques. Parmi elles, la prostitution qui est d’ailleurs le plus vieux et dernier…Plus
il y a 18 heures
YANKE Franck Hervé a répondu à la discussion Mettre sur pied une structure pour l'émergence des jeunes artistes africains de YANKE Franck Hervé.
"Je vous remercie de l'intérêt que vous portez à ce sujet. Je prends conscience maintenat du fait que le problème ici soulevé est structurel et multidimensionnel. Déjà un moment que je l'ai…"
il y a 18 heures
Billet de AVLESSI Renaud Fiacre

LE RÊVE D’UN MONDE PLURIEL MAIS UNI.

LE RÊVE D’UN MONDE PLURIEL MAIS UNIL’histoire du monde est jalonnée de tensions, de clivages et de discriminations. La preuve la plus éloquente en est l’existence d’une longue liste de terminologies qui traduit cette différenciation : Les pays du…Plus
il y a 19 heures
Icône de profilYves Mungwahali Kaduli, BEN YAHMED ABDALLAH et Safi Watunda Mimy se sont joints à Atelier des médias
il y a 20 heures
Robert-Hugues a publié un statut
"France : Des migrants d'un autre genre http://j.mp/1yaLq8y"
il y a 21 heures
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Miniature

La carte mondiale des libertés sur Internet. http://thefreeinternetproject.org

Facebookil y a 22 heures · Répondre
Pierre Chaffanjon a aimé le blog La responsabilité de diriger des journalistes de Amaury de Rochegonde
hier
Lin Moussa DIALLO et lin dit moussa DIALLO sont désormais ami(e)s
hier
Lin Moussa DIALLO a partagé sa discussion sur Twitter
hier
Discussion publiée par Lin Moussa DIALLO

Algérie: conflit Arrabo-Mozambite.

Quel est la vraie raison de ce problème qui étouffe la paix à Ghardaia ?Plus
hier
Billet de kaptue florian

Afrique, la manne ne tombe plus du ciel"livre,recherche éditeur"

A DIEU SA MAJESTE Si un jour, il vous arrive de longer la rive gauche du fleuve NOUN, vous y trouverez à l’extrémité du continent, un baobab. Le symbole ou la marque d’une puissante chefferie ;le royaume Bamoudjo .Comment est –on arrivé à cette…Plus
hier

Photos

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Tout voir

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation