Confrontée aux journalistes marocains pour une journée et demi de conférence commune sur le journalisme d'investigation, je retiens, de la part de ces confrères déjà chevronnés pour la plupart, des questionnements lancinants et inquiets sur les méthodologies, déontologies, bonnes pratiques et enfin sur l'encadrement juridique, fût-il celui d'un autre pays que le leur. Alors que les journalistes sont présentés comme une profession corporatiste (ce que nie tout au contraire dans un billet d'une grande intelligence @laplumedaliocha sur son blog wordpress : article tout frais La déontologie dans tous ses états), c'est le repli et l'absence de solidarité dynamique et rassurante qui prévaut au quotidien, quand ce n'est pas l'isolement éventuel, un peu désorienté, face à sa propre rédaction en chef, dont on ne sait dans quel sens elle tranchera à propos de la publication d'informations possiblement sensibles... Où est l'urgence? De quoi manque d'abord le journalisme d'enquête? Ces questions à partir desquelles j'avais préparé mes notes de conférence ont trouvé leur écho sur place à Rabat cette fin de semaine et je m'y suis adaptée au mieux, pour rassurer les collègues d'outre-Rif sur les inquiétudes quotidiennes partiellement similaires du côté des journalistes français...: incertitudes, insatisfactions, difficultés, problèmes de l'urgence qui renforce celui de la déontologie... enjeux de crédibilité et légitimité (le plus important in fine chez les participants côté marocain, preuve de leur conscience professionnelle, n'est-ce pas?) Et pour vous?

Balises : journalisme

Vues : 271

Participer à la discussion

Réponses à cette discussion

Nous manquons chez nous de professionalisme

le journaliste au Cameroun fonctionne aux rumeurs,ne verifie pas ses sources

un des proches aurait vu

 on est encore àl'âge de la préhistoire du journaliste d'investigation

et puis c'est dangereux et est ce que ca nourrit son Homme?

Ils repondent tous à l'unamité : BONNE QUESTION

comme pour dire et Alors...

credibilité et légimité sont des denrée rares

et ne l'eleve pas le debat mais c'est nos réalités

je l'ecris parce que c'est dommage

Schade....

je suis complètement d'accord avec ton commentaire

Merchhhhhhhhhhhhhi!!!!!!!! lol!

C'est gratuit !

Bonjour Karine, je déplace ce sujet dans la catégories "Médias et Nouvelle Technologies" et je le mets en avant au passage.

Merci pour ta contribution !

De plus en plus,  les  journaux  s'intéressent au journalisme d'investigation en Côte d'Ivoire. Mais dans la pratique ce n'est pas facile. Le choix des sujets  pose parfois problème. La rédaction peut pour une raison ou une autre estimée que tel sujet proposé par un journaliste n'est pas opportun. Dans un contexte où la presse écrite n'était pas bien lotie en général du point de vue des moyens, certains sujets jugés de ''non vendables'' avaient du mal à être accepter dans certaines rédactions. Dans certains cas, lorsque le sujet est maintenu,  ce sont les sources  qui font parfois défaut. Certaines sources se rebiffant souvent. De peur d'être citées dans un article qui pourrait engager leur responsabilité.   Pour ce qui est de la méthodologie et de la pratique, il est clair que les choses évoluent  en ce sens  qu'avec les formations qui se multiplient au profit des journalistes ivoiriens, la pente est remontée.

déontologie, honneteté, bonne foi, courage, endurance et surtout l'amour du métié

RSS

Podcasts

RFI sur Youtube

La vie de la communauté

Les accros de l'âme a partagé son billet sur Facebook
il y a 5 heures
Billet de Les accros de l'âme

Les accros de l'âme

Les acros de l’âme est une organisation à but non lucratif formée par des jeunes poètes de la ville de Goma, République Démocratique du Congo. Des jeunes qui veulent restaurer les valeurs du monde et en particulier de cette terre congolaise où le…Plus
il y a 5 heures
Simon DECREUZE a partagé le billet de EBONGUE DANIA sur Facebook
il y a 6 heures
Robert-Hugues a publié un statut
"Burkina : Compaoré n'est plus au palais de Kosyam...http://j.mp/1wJCEzc"
il y a 7 heures
Robert-Hugues commented on Robert-Hugues's status
"merci de savoir que le support partagé vous a plu..."
il y a 7 heures
Raphaelle Constant a aimé le blog Le jour où mon micro s'est tu de EBONGUE DANIA
il y a 7 heures
Robert-Hugues a publié un statut
"Burkina : Compaoré n'a pas vu venir le crépuscule...https://www.facebook.com/lefaso.net?fref=ts"
il y a 9 heures
Icône de profilLes accros de l'âme et Jacques Gauthier se sont joints à Atelier des médias
il y a 10 heures
Robert-Hugues a publié un statut
"Burkina : les manifestants à l'assemblée http://j.mp/1vk13Yc"
il y a 10 heures
Mella Manon a aimé le blog Le jour où mon micro s'est tu de EBONGUE DANIA
il y a 11 heures
Icône de profilRFI | Atelier des médias via Facebook
Miniature

Tentez votre chance ! Les candidatures au Prix Philippe #Chaffanjon (reportage #multimédia) sont ouvertes (jusqu'au 31 décembre) Ce prix récompense tous les ans deux #reportages de terrain: • une réalisation…

Plus
Facebookil y a 12 heures · Répondre
Billets de IBRAHIM HOUMED
il y a 13 heures
Simon DECREUZE a aimé le blog Le jour où mon micro s'est tu de EBONGUE DANIA
il y a 14 heures
Vidéo publiée par jeansanteuil

Part-Time Friends - Art Counter

Clip réalisé par Théo Gosselin et Lucas Hauchard 1er extrait de l'EP des Part-Time Friends, maintenant disponible en pré commande Télécharger "Art Counter" s...
il y a 15 heures
Claudel Victor a aimé le blog Florilège des initiatives médias innovantes de Marie-Catherine Beuth
il y a 22 heures
nelson deshommes et RANAIVOSON Andriamialy sont désormais ami(e)s
hier

Photos

Chargement en cours…
  • Ajouter des photos
  • Tout voir

Mondoblog

© 2014   Créé par Philippe Couve et Simon Decreuze. Coordonné par Ziad Maalouf.

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation