Festival international de jazz de Port-au-Prince / Jeudi 24 janvier 2013

Un boucan de Flamenco


Spectaculaire, le flamenco ! Tout un mouvement gracieux des mains qui semblent contenir une énergie dans l'espace. Les hanches de Sabrina Romero bougent sensuellement. Ses pieds donnent l'impression que plusieurs chevaux sont entraînés dans une course folle et donnent le ton aux envolées de notes musicales qui emplissent le spectacle. Au Festival international de jazz de Port-au-Prince, à l'Institut français en Haïti, ce jeudi, le public s'enflamme aux sonorités du flamenco.

Au centre de l'attention, la danseuse improvise une danse passionnée. Les guitares, les percussions du groupe de Louis Wisnberg sont traversées par la même émotion qui métamorphose le visage de Sabrina. 

Rouge flamenco comme du piment « zwazo ». Il vous brûle, c'est la vie qui s'allume sur la scène comme à l'intérieur du spectateur ivre de cette torride danse dans la nuit de Port-au-Prince. C'est une tranche de soleil du peuple andalou que l'on savoure... Rouge flamenco comme le vin qui a du corps et du coeur, enrobe les papilles et joue dans votre palais... la saveur profonde du flamenco. 

Claude Bernard Sérant
serantclaudebernard@yahoo.fr

Catégories