Avec l'avènement des nouvelles technologies de l'information et de communication notamment l'internet ou les réseaux sociaux, la santé des jeunes et ado est menacé aujourd'hui. Ils se livrent à regarder des images souvent truqués et mis en ligne.

Que faut-il faire pour limiter les impacts négatifs des N TIC sur l'éducation sexuelle des jeunes. 

Vous devez être membre de Atelier des médias pour ajouter des commentaires !

Join Atelier des médias

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes répondent –

Réponses

  • pour limiter cela on doit interdir la publication des images et videos dangereuses sur les NTIC puisqu on ne peut pas refuser les enfants d utiliser les NTIC.Aussi les parents doivent surveiller leur enfants dans l utilisation de leur appareils.On peut porter aussi ces images et videos à étude dans une base des données NTiC.c est à dire avant la publication,on doit étudier la chose publié.
  • pour limiter cela on doit interdir la publication des images et videos dangereuses sur les NTIC puisqu on ne peut pas refuser les enfants d utiliser les NTIC.Aussi les parents doivent surveiller leur enfants dans l utilisation de leur appareils.On peut porter aussi ces images et videos à étude dans une base des données NTiC.c est à dire avant la publication,on doit étudier la chose publié.
  • pour limiter cela on doit interdir la publication des images et videos dangereuses sur les NTIC puisqu on ne peut pas refuser les enfants d utiliser les NTIC.Aussi les parents doivent surveiller leur enfants dans l utilisation de leur appareils.On peut porter aussi ces images et videos à étude dans une base des données NTiC.c est à dire avant la publication,on doit étudier la chose publié.
  • pour limiter cela on doit interdir la publication des images et videos dangereuses sur les NTIC puisqu on ne peut pas refuser les enfants d utiliser les NTIC.Aussi les parents doivent surveiller leur enfants dans l utilisation de leur appareils.On peut porter aussi ces images et videos à étude dans une base des données NTiC.c est à dire avant la publication,on doit étudier la chose publié.
  • pour limiter cela on doit interdir la publication des images et videos dangereuses sur les NTIC puisqu on ne peut pas refuser les enfants d utiliser les NTIC.Aussi les parents doivent surveiller leur enfants dans l utilisation de leur appareils.On peut porter aussi ces images et videos à étude dans une base des données NTiC.c est à dire avant la publication,on doit étudier la chose publié.
    • Merci d'avoir répondu à cette discussion, Mais vue cette évolution grandissante, est-ce peut-on contrôler ces image ou du moins l'internet?

      • Bien sure dans une base de données, elles peuvent être contrôlées pour réduire le risque de l'extravagance cybernétique.  Tous les responsables et administrateurs des liens qui diffusent de telles images doivent être saisi pour les amener à limiter la tranche d'âge qui s'aventure sur leurs différents liens.

        • Donc dans ces conditions il faudrait créer des textes de lois?

        • Naturellement M. Camara et les textes de lois doivent être créés à cet effet pour que les garanties soient là

  • Sommet US- AFRIQUE: Pourquoi le président guinéen n'a pas renoncé à cette invitation comme ses homologues du Liberia et de la Sierra Léone à un moment où ces  pays frontaliers croisent le fer avec l'hémorragie à virus EBOLA. Pire, son propre pays vient récemment de connaitre un drame qui ôta une trentaine de vies et plusieurs blessés?

This reply was deleted.

Catégories