L’Afrique Sub-Saharienne (ASS) est la région du monde qui a été le plus souvent victime de conflits armés, alors que les Firmes Multinationales (FM) demeurent extrêmement sélectives dans leurs décisions d’implantation dans les pays en développement, en effet, leurs stratégies d’investissement se greffent généralement sur les dynamiques internes préexistantes, autrement dit, elles privilégient les pays où il existe un potentiel de croissance important dont un minimum de stabilité politique.

 

Bien qu’il existe une diversité de causes susceptibles de déclencher une guerre civile, il existe un lien fort entre la spécialisation du pays à l’exportation de produits de base et le risque de guerre civile, en effet, comme nul n’est propriétaire des ressources naturelles d’un pays, la rente issue des produits de base engendre des problèmes dans le partage de la valeur ajoutée, en outre, très aisément, les ressources naturelles peuvent être pillées, et, de ce fait, elles peuvent servir au financement des organisations rebelles.

 

Ceci dit, la spécialisation de l’ASS à l’exportation des produits de base crée un cercle vicieux, en effet, elle, c’est-à-dire, cette spécialisation, crée de l’instabilité politique en Afrique et, du fait de cette instabilité politique, les FM ne s’y installent pas, alors que l’Investissement Direct Etranger (IDE) des FM contribue fortement à l’industrialisation d’une région, en effet, du fait de l’IDE, la technologie n’est pas seulement incorporée aux systèmes de machines installés dans le pays récepteur, elle est aussi l’occasion d’un transfert de savoir-faire, d’un apprentissage, voire d’une appropriation des technologies étrangères, à preuve, lorsqu’à partir des années trente, l’Amérique Latine entreprit de développer son secteur industriel, par substitution des importations, la technologie nécessaire sera apportée par les FM sous la forme d’IDE.

Oscar KUIKEU est docteur ès sciences économiques, avec la mention Très Honorable, de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour (FRANCE).

Catégories