A QUI LA COUPE?

la rigueur germanique et les fines tranches argentines cocktail assez digeste de la finale de la coupe du monde brésilienne.Troisième acte pour deux géants qui s'étaient deja mesurés en 1986 et 1990. Une victoire chacune ce dimanche ce sera donc la belle. Comme on dit que le meilleur l'emporte avec une petite preference pour la National Manschaft mais enfin en football seule la verité de l'instant présent compte.

Catégories