Sélection


« 
En France, depuis 2011, une personne s’immole par le feu tous les quinze jours sur la place publique. » C’est sur cette information déconcertante que s’ouvre « Le Grand Incendie », le webdocumentaire signé…

Lire la suite...

Bonjour Matthieu, Bonjour Tristesse

Rencontre feutrée avec Matthieu Longatte, alias Bonjour Tristesse. Sur sa chaîne Youtube, il propose depuis un an une revue de presse hebdomadaire pleine de rage. Son podcast vidéo a déjà attiré des centaines de milliers de curieux et une grande sympathie à l'égard de ce personnage, observateur sans concession de l'actualité. Dans le studio de RFI nous avons rencontré un jeune homme posé et un analyste minutieux des médias et de la vie politique.
Lire la suite...
Fin janvier, l'application de messagerie éphémère Snapchat a lancé "Discover". Une fonction qui permet d'accéder à une sorte de mini-kiosque à journaux au sein de l'application (pour y accéder : balayer l'écran 2 fois vers la gauche). Depuis, Snapchat fait le buzz dans les milieux médias.
Lire la suite...

Regards Citoyens: un oeil sur la démocratie

Depuis 5 ans, l’association Regards Citoyens tente de mettre la France à l’heure de l’Open Data. Ce collectif de cyber-militants exploite les possibilités du numérique pour donner aux citoyens un droit de regard sur la vie politique. Leur méthode : extraire des milliers de données brutes de sites et publications institutionnels pour les transformer en outils visuels simples. Leur but : rendre accessibles et intelligibles les travaux des élus et promouvoir la transparence de la vie publique.
Lire la suite...

Activité

Raphaelle Constant’s blog post was featured
« En France, depuis 2011, une personne s’immole par le feu tous les quinze jours sur la place publi…
Il y a 7 heures
Lancement de la plateforme SIMAgri pour les agriculteurs burkinabes (IICD et Afrique Verte): https:…
Fotso Fonkam a partagé son billet sur Facebook
Il y a 8 heures
Fotso Fonkam a aimé le billet « Cameroun - Bloguer pour la bonne gouvernance » de Fotso Fonkam
Il y a 8 heures
Fotso Fonkam posted a blog post
Entre le vendredi 27 et samedi 28 février derniers, l’hôtel Top Star de Bamenda a accueilli un rass…
Il y a 8 heures
Atelier des médias via Twitter
Eric Rouleau, les pétales et la goutte de parfum http://rfi.my/1CH2GYM  Via @RFI
Il y a 8 heures
Un dessinateur peintre web designer
David Dachris Hangi, aujourd'hui il est CaméraMan et Musicien.…
Atelier des médias via Twitter
Aujourd'hui un nouveau-né médiatique sort dans les kiosques ! @SocietyOfficiel, le premier "quinzomadaire" de société http://buff.ly/1M9N3KZ 
Il y a 15 heures
Plus...

Sur RFI.FR

Soudan du Sud: Riek Machar et Salva Kiir se séparent sans accord

Après quinze mois de guerre civile, le Soudan du Sud n’a toujours pas réussi à trouver une sortie de crise. Les discussions vendredi à Addis Abeba entre les chefs des deux parties opposées, le président Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar, n’ont pas abouti. C'est le huitième round de négociation qui échoue ainsi. Le médiateur éthiopien, le Premier ministre Hailemariam Desalegn, n'a pas caché un certain dépit.

Au Maroc, l'ONU poursuit ses efforts de médiation pour la Libye

Même s'il n'est pas encore à l'ordre du jour, l'objectif est de parvenir à former un gouvernement d'Union nationale en Libye. Après avoir réuni des représentants des deux parlements ennemis à Ghadamès en Libye, de nouvelles réunions ont repris au Maroc autour du représentant spécial onusien Bernardino Leon.

Réforme de la Constitution au Congo: pouvoir et opposition argumentent

Le débat sur la mise en place d'une nouvelle Constitution au Congo-Brazzaville a été lancé le 31 décembre dernier par le parti au pouvoir, le Parti congolais du travail (PCT). Dans une interview diffusée ce mercredi 4 mars sur RFI, le président Denis Sassou-Nguesso a indiqué que si les acteurs politiques ne parvenaient pas à se mettre d'accord sur le sujet, il pourrait avoir recours au référendum.

Procès des pro-Gbagbo: la dernière audience suspendue jusqu'à lundi

En Côte d’Ivoire, le procès de Simone Gbagbo et de ses co-accusés pour atteinte à la sûreté de l’Etat touche à sa fin. Ce vendredi, les avocats de la défense ont terminé leurs plaidoiries et avancé leurs derniers arguments pour contrer l’accusation. Le parquet général et la partie civile ont répliqué à la défense cet après-midi. Cette audience qui était supposée être la dernière a été suspendue ce soir et renvoyée à lundi.

Afrique du Sud: Julius Malema accusé d’être un espion américain

En Afrique du Sud, Julius Malema est accusé d’être un agent de la CIA, l’agence de renseignement américaine. Jeudi, le ministre de la Sécurité intérieure a admis qu’une enquête avait été ouverte sur plusieurs personnalités soupçonnées d’espionnage. L’opposition dénonce une manipulation politique des services de renseignement.

Rwanda: inquiétude après la disparition du frère d’un ex-proche du pouvoir

La famille de Joël Mutabazi est inquiète après la disparition de son jeune frère, Jackson Kalemera. Joël Mutabazi est un ex-membre de la garde présidentielle qui avait été enlevé en Ouganda et condamné au Rwanda à la prison à vie pour terrorisme et complot contre le président Kagame. Jackson Kalemera avait lui aussi été enlevé et condamné à quatre mois de prison, mais depuis sa sortie en novembre dernier, alors qu'il avait manifesté son intention de retourner en Ouganda, il est porté disparu.

Présidentielle au Sénégal: le PDS ouvre ses candidatures pour 2017

Le nom du candidat du PDS, le parti d’Abdoulaye Wade, pour la présidentielle de 2017 au Sénégal pourrait être annoncé dès le 20 mars prochain. C'est-à-dire trois jours avant le jugement dans l'affaire Karim Wade puisque la Cour de répression de l'enrichissement illicite a mis l'affaire en délibéré au 23 mars. Les candidats à la candidature ont donc huit jours pour se déclarer.

Mali: nouveau coup de filet dans le milieu de la cybercriminalité

Trois nouvelles interpellations ont eu lieu, ce jeudi, au Mali dans une affaire de lutte contre la cybercriminalité. Une bande dirigée depuis les Etats-Unis trafique les lignes de téléphonie mobile, et empoche une partie importante des sommes qui reviennent normalement aux opérateurs. Rien que pour le Mali, selon la section cybercriminalité de la police nationale, le manque à gagner serait évalué à plusieurs centaines de millions de francs CFA.