Sélection

Informer sous l'état d'urgence

Depuis le 14 novembre dernier, la France vit sous le régime de l’état d’urgence. Cette mesure exceptionnelle, prévue en cas de péril imminent résultant d’atteintes graves à l’ordre public, est dérogatoire aux libertés publiques. Alors que le Parlement débat de sa prolongation et de son inscription dans la Constitution, l’Atelier des Médias s’interroge sur les conséquences de cet état d’exception sur l’information et la liberté d’expression.
Lire la suite...

Insultes, humiliations, racisme, homophobie, diffamation, appels à la haine et harcèlement en ligne… et les sites d’information fréquentés par des adultes sont autant touchés par les propos haineux que les réseaux sociaux pour ados. Des chiffres qui posent la question des efforts à réaliser pour enrayer la cyberviolence dans l'ensemble de la société. 

Deux insultes par seconde

« 24 heures de haine sur Internet », cela donne 200.456 insultes en un jour,…

Lire la suite...

Des médias destinés aux adolescents

Dans la lignée de notre série “Adosphère”, l’Atelier des médias a choisi de s’interroger sur la manière dont les médias attirent ou tentent d’attirer les adolescents. Si 90% des 15-24 ans visitent en priorité les réseaux sociaux (enquête du CSA basée sur les chiffres de Médiamétrie), qu’en est-il des autres médias ? La radio AdoFM, le magazine Phosphore ou encore la nouvelle revue Topo ont fait le pari de produire une information spécialement destinée aux adolescents. Comment font-ils pour les…
Lire la suite...

Bienvenue en « adosphère » (troisième partie)

Troisième volet de notre série “Bienvenue en adosphère”, consacrée à l’univers numérique des adolescents. Considéré comme un espace de liberté pour les 12-18 ans, Internet implique son lot d’inquiétudes et de responsabilités pour les parents et l’école. Cette semaine, l’Atelier des Médias navigue aux frontières du cyber-espace adolescent et s’interroge sur la façon dont les adultes les délimitent.
Lire la suite...

Activité

ceracuse kika posted a blog post
le groupe de danse JAZZ MUSIC est  un groupe musical  oeuvrant dans la ville de Goma, constitué des…
Il y a 4 heures
pabloemma posted a discussion
La nouvelle est tombée alors qu’Edilivre venait à peine de rendre publique la liste des lauréats du…
Il y a 5 heures
Marius Trésor posted a blog post
Abaji est un musicien prolixe qui aime les aventures et les voyages, et en revient chargé de musiqu…
Il y a 7 heures
Atelier des médias via Twitter
En Suède, les ONG ont plus de mal à aider les réfugiés http://rfi.my/1SjzmyZ  Via @RFI
Il y a 8 heures
Atelier des médias via Twitter
"Les 11-18 ans et les réseaux sociaux", une étude qui plonge dans l'#adosphère https://twitter.com/RSLNmag/status/697697342804271104 
Il y a 10 heures
lorougnon Jean-Jacques Prévert posted a blog post
A l'issu du conseil des Ministres du Mercredi 10 Février 2016 dernier, le porte-parole du Gouvernem…
Il y a 14 heures
Charif Mohamad El katary a aimé le billet « Un conflit sanglant se prépare dans la région du Bafing » de Charif Mohamad El katary
Il y a 16 heures
jefff peterdonJEAN est désormais membre de Atelier des médias
Il y a 17 heures
Plus...

Sur RFI.FR

Des milliers d'enfants soldats toujours impliqués dans les guerres

Pendant que nombre d'enfants sur la planète sont sur les bancs de l'école, d'autres se battent sur un champ de bataille. Leur nombre ne faiblit pas - certaines ONG évoquant le chiffre de 250 000 - malgré les efforts de la communauté internationale et de nombreuses associations. La Journée mondiale des enfants soldats, ce vendredi 12 février, est là pour le rappeler.

Nigeria: 191 membres d'un groupe chiite devant la justice

Dans le nord du Nigeria, environ 200 membres d'un groupe chiite ont été inculpés mercredi de possession illégale d'armes à feu. Leur mise en accusation fait suite à des affrontements avec l'armée qui ont fait des centaines de victimes en décembre. Tous ont plaidé non coupables.

Madagascar: 690 millions de dollars alloués par la Banque mondiale

Cette semaine, la Guinée-Conakry et Madagascar ont été les deux premiers pays à bénéficier d’un nouveau prêt développé par la Banque Mondiale. « L’IDA Turnaround Facility » est une enveloppe de financement destinée aux pays les plus pauvres du monde, pour réaliser des projets d’investissements. Montant alloué pour Madagascar : 690 millions de dollars, sur trois ans.

Afrique du Sud: Jacob Zuma pris à parti au Parlement

Le président sud-africain Jacob Zuma a été de nouveau malmené jeudi soir lors de son discours à la nation, alors qu'il est empêtré dans une série de scandales. Une intervention annuelle devant le Parlement pour présenter sa politique pour l’année à venir. Et sans surprise, à peine a-t-il pris la parole qu’il a été interrompu par les députés du parti radical de Julius Malema. Le leader des Combattants pour la liberté économique (EFF) avait prévenu qu’il interpellerait le chef de l’Etat sur sa… Continuer

Procès Habré: ses avocats plaident l'acquittement, verdict le 30 mai

Au tribunal de Dakar, les plaidoiries du procès d'Hissène Habré se sont terminées ce jeudi. Le verdict sera rendu le 30 mai prochain. L'ex-président du Tchad est jugé pour crimes contre l'humanité, crimes de guerre et actes de tortures. Ses avocats commis d’office ont donc cherché à prouver qu'Hissène Habré n'avait aucune responsabilité dans les crimes qui lui sont reprochés et ont demandé l’acquittement pour la défense. Le parquet avait requis la perpétuité.

Ouganda: capturé, Odek l’ex-lieutenant de Kony, devrait être amnistié

Le mystère plane sur George Okot Odek, le combattant de l’Armée de résistance du seigneur capturé lundi en Centrafrique. Ce rebelle de la LRA est actuellement aux mains des troupes ougandaises basées à Obo, dans l'est de la Centrafrique, selon le colonel Paddy Ankunda, porte-parole de l’armée ougandaise.  

Nucléaire: Areva aurait menti à l’Etat sur la valeur d’UraMin

Selon le quotidien Libération, Areva aurait trompé l'Etat lors de l'acquisition en 2007 d'UraMin, une société d'exploitation minière canadienne. Le groupe nucléaire avait à l'époque déboursé 1,8 milliards d'euros pour racheter la société propriétaire de 3 gisements en Afrique. Une opération en or qui s'est révélée être un fiasco et, au dire du journal Libération, un scandale d'Etat.