Sélection

Éduquer les jeunes aux médias

Suite aux attentats de janvier en France, une partie de la jeunesse, séduite par les théories du complot, a manifesté un refus de s’informer. En cause : un manque de culture des médias d’aujourd’hui, qui met brutalement au jour une réelle crise de la raison et de la science chez les jeunes. Eduquer les médias, mais comment ?
Lire la suite...

Ces jeunes médias qui repensent le monde arabe

A l’occasion du forum 4M, organisé il y a quelques semaines par CFI et la Fondation Samir Kassir à l’Institut Français de Beyrouth, l’Atelier des médias est allé à la rencontre de cinq jeunes porteurs de projets journalistiques innovants. Ils s’appellent Mashallah News, Beirut Report, Visualizing Impact, Frame et Syria Untold. Ils ont investi le web pour offrir une approche différente des problématiques sociales, politiques et culturelles du monde arabe.
Lire la suite...
Mercredi 7 janvier, des terroristes se sont attaqués au journal satirique Charlie Hebdo, qui est une représentation de la presse libre. Cette semaine, politiques et journalistes ont été amenés à s'approprier de nombreux symboles de la démocratie et de la République. Comment les réinvestir de sens ?
Lire la suite...

Depuis le mois de mars 2014, Le Point, Canal Plus et le groupe Lagardère ont lancé des projets médias visant les audiences africaines. Le Monde inaugure le 19 janvier prochain Le Monde Afrique. Euronews prépare, quant à elle, Africanews pour l’été 2015.
Comment expliquer l’intérêt de grands groupes médias français et européens pour le continent africain? Nous en parlons avec nos invités cette semaine.……

Lire la suite...

Activité

Atelier des médias via Twitter
Pourquoi pas une petite Histoire du #journalisme? Contée et racontée par @NotaBeneMovies en vidéo http://buff.ly/1Lbu9nC 
Il y a 13 minutes
saidi asenge jean-marie commented on Philippe Couve's blog post La charte de l'atelier des médias
"Je vous remercie pour cet espace que vous nous réserver. Cependant je constante que les 10 points r…"
Il y a 1 heure
Karim Ramad posted a blog post
Lancement en janvier de la construction de deux nouveaux aéroports internationaux à Djibouti.    Ce…
Il y a 6 heures
Simon DECREUZE a aimé le billet « Récupérer ses contacts depuis Gmail » de Ahssimi Housseni
Il y a 12 heures
Simon DECREUZE a aimé la discussion « Tolérance: VIVRE ENSEMBLE, S'ACCEPTER AVEC NOS DIFFERENCES » de Fidèle BWIRHONDE N.B.L.
Il y a 13 heures
Amir Hamedani posted blog posts
Il y a 14 heures
Fabio Santana et Nouari Ahlem sont désormais ami(e)s
Il y a 15 heures
Atelier des médias via Twitter
Les confessions d'une animatrice de minitel rose appelée Jean-Marc @manhack https://soundcloud.com/replyall/10-the-french-connection 
Il y a 16 heures
Plus...

Sur RFI.FR

RDC: malgré l'adoption de la loi électorale, la prudence reste de mise

Les réactions à l'adoption de la loi électorale amendée en RDC ont été nombreuses dans le monde. Les Etats-Unis, tout comme l’Union européenne ou encore la Belgique saluent cette adoption, mais en termes mesurés. Les ambassadeurs et diplomates présents à Kinshasa n’ont pas ménagé leurs efforts ces derniers jours pour permettre un retour au calme. Mais ils savent que le risque de glissement du calendrier électoral n’est toujours pas écarté.

Visite du président du Niger en Algérie: terrorisme et Libye au menu

Le président nigérien Mahamadou Issoufou est en Algérie depuis dimanche, et jusqu'à ce mardi, pour une visite d'Etat, la toute première qu'il effectue chez son voisin algérien. Au menu de ce lundi, une rencontre avec le Premier ministre puis avec le président Bouteflika pour évoquer la coopération bilatérale, le terrorisme et la question libyenne.

Les pistes de l'Union africaine pour en finir avec Boko Haram et Ebola

Lors de la cérémonie d’ouverture du conseil des ministres de l’Union africaine (UA), lundi 26 janvier, à Addis-Abeba en Ethiopie, la présidente de la Commission de l’organisation, Nkosazana Dlamini-Zuma a appelé les Etats africains à réagir collectivement contre la menace Boko Haram. Par ailleurs, c'est une mesure économique qui a été évoquée pour aider les pays touchés par Ebola.

Maroc: un Algérien suspecté d'être lié à la mort d'Hervé Gourdel arrêté

Au Maroc, un homme soupçonné d’avoir participé à l’enlèvement et au meurtre du français Hervé Gourdel a été arrêté dimanche soir dans la région d'Oujda près de la frontière algérienne. Selon Rabat, l’homme appartiendrait au groupe jihadiste des « soldats du califat » en Algérie. L'organisation, qui avait prêté allégeance à l’organisation Etat islamique avait revendiqué la décapitation du guide de montagne français.

Nigeria: la menace de Boko Haram plane toujours sur Maiduguri

Après l'attaque de Maiduguri dimanche 25 janvier par les hommes de Boko Haram, les autorités ont levé le couvre-feu et appellent ce lundi les populations à ne pas céder à la panique. L'armée dit avoir tué un grand nombre de miliciens de Boko Haram. Le correspondant du service haoussa de RFI s'est rendu à la morgue de l'hôpital de Maiduguri et dit avoir vu une centaine de corps.

Un général malien échappe à une tentative de meurtre à Bamako

Le général Mohamed Abderrahmane Ould Meydou a échappé ce lundi soir à une tentative d'assassinat à son domicile à Bamako. L'homme est membre de la communauté arabe du Mali. Officier loyaliste, il avait notamment combattu les groupes armés dans le nord du Mali début 2012.

Ebola: le Sénégal rouvre ses frontières terrestres avec la Guinée

Après cinq mois de fermeture pour cause d'Ebola, le Sénégal a rouvert lundi ses frontières terrestres avec la Guinée. Dakar avait déjà rouvert ses espaces aériens et maritimes avec son voisin. Cette décision fait suite à des rencontres entre autorités des deux pays durant lesquels des efforts importants ont été constatés.

RCA: l’ex-Seleka complique la préparation du Forum de réconciliation

En République centrafricaine (RCA), les consultations ont commencé en vue du Forum de réconciliation qui se tiendra à Bangui le mois prochain. Ces rencontres doivent réunir les émissaires venus de la capitale centrafricaine et les populations locales. Les choses se déroulent relativement comme prévu, à Bangui, mais dans les villes où l'ex-Seleka est implantée, c'est beaucoup plus compliqué.