Sélection

Informer sous l'état d'urgence

Depuis le 14 novembre dernier, la France vit sous le régime de l’état d’urgence. Cette mesure exceptionnelle, prévue en cas de péril imminent résultant d’atteintes graves à l’ordre public, est dérogatoire aux libertés publiques. Alors que le Parlement débat de sa prolongation et de son inscription dans la Constitution, l’Atelier des Médias s’interroge sur les conséquences de cet état d’exception sur l’information et la liberté d’expression.
Lire la suite...

Insultes, humiliations, racisme, homophobie, diffamation, appels à la haine et harcèlement en ligne… et les sites d’information fréquentés par des adultes sont autant touchés par les propos haineux que les réseaux sociaux pour ados. Des chiffres qui posent la question des efforts à réaliser pour enrayer la cyberviolence dans l'ensemble de la société. 

Deux insultes par seconde

« 24 heures de haine sur Internet », cela donne 200.456 insultes en un jour,…

Lire la suite...

Des médias destinés aux adolescents

Dans la lignée de notre série “Adosphère”, l’Atelier des médias a choisi de s’interroger sur la manière dont les médias attirent ou tentent d’attirer les adolescents. Si 90% des 15-24 ans visitent en priorité les réseaux sociaux (enquête du CSA basée sur les chiffres de Médiamétrie), qu’en est-il des autres médias ? La radio AdoFM, le magazine Phosphore ou encore la nouvelle revue Topo ont fait le pari de produire une information spécialement destinée aux adolescents. Comment font-ils pour les…
Lire la suite...

Bienvenue en « adosphère » (troisième partie)

Troisième volet de notre série “Bienvenue en adosphère”, consacrée à l’univers numérique des adolescents. Considéré comme un espace de liberté pour les 12-18 ans, Internet implique son lot d’inquiétudes et de responsabilités pour les parents et l’école. Cette semaine, l’Atelier des Médias navigue aux frontières du cyber-espace adolescent et s’interroge sur la façon dont les adultes les délimitent.
Lire la suite...

Activité

lorougnon Jean-Jacques Prévert posted a blog post
A l'issu du conseil des Ministres du Mercredi 10 Février 2016 dernier, le porte-parole du Gouvernem…
Il y a 3 heures
Charif Mohamad El katary a aimé le billet « Un conflit sanglant se prépare dans la région du Bafing » de Charif Mohamad El katary
Il y a 6 heures
jefff peterdonJEAN est désormais membre de Atelier des médias
Il y a 7 heures
Les Jours via Twitter
On dirait bien que @Lesjoursfr se lèvent : http://www.lesjours.Fr 
Il y a 7 heures
Atelier des médias via Twitter
Connexion solidaire, s'insérer dans la société grâce au numérique: L'Assemblée nationale a adopté le ... http://rfi.my/1ShM5T5  Via @RFI
Il y a 13 heures
Charif Mohamad El katary posted a blog post
De Madinan a Yarala en passant par Fahimasso tous des villages de la région du Bafing sont sont con…
Il y a 15 heures
Atelier des médias via Twitter
Mariage pour tous: l’Italie déchirée elle aussi: Partons en Italie, où les premiers amendements de la... http://rfi.my/1nYhqNq  Via @RFI
Il y a 23 heures
Atelier des Médias - RFI via Facebook

Informer sous l'état d'urgence : retour sur notre émission en…

Plus...

Sur RFI.FR

Les Etats-Unis accusent le Rwanda de vouloir déstabiliser le Burundi

Les Etats-Unis ont accusé mercredi 10 février le gouvernement du Rwanda de chercher à « déstabiliser » le Burundi voisin en recrutant des réfugiés burundais pour les enrôler dans une opposition armée contre le régime du président Nkurunziza. La semaine dernière déjà, sur RFI, Tom Perriello, l'envoyé spécial des Etats-Unis pour les Grands Lacs, avait fait état de « rapports crédibles » sur le recrutement de combattants dans les camps de réfugiés. Cette fois, c'est devant la commission des… Continuer

Plaidoiries au procès Habré: la parole est à la défense

A Dakar, la suite du procès Hissène Habré avec les plaidoiries de la défense d’Hissène Habré. L’ex-chef de l’Etat du Tchad est jugé pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité et actes de tortures. Ses avocats officiels, qui comme l’accusé, ne reconnaissent pas la Cour, ont refusé de plaider. Ce sont donc des avocats commis d’office qui défendent Hissène Habré.

Ouganda: un rebelle de la LRA, proche de Kony, capturé en Centrafrique

Un rebelle ougandais a été capturé lundi 8 février en Centrafrique. Il s’agit de Okot Odek, qui serait un proche collaborateur de Joseph Kony, le numéro un de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA). Odek a été fait prisonnier par des ex-Seleka et remis, selon l’AFP, aux militaires américains qui épaulent les forces africaines dans l’est de la République centrafricaine. Les militaires américains se refusent toutefois à tout commentaire.

Coup d’envoi des coupes interclubs 2016 en Afrique

La Ligue des champions (C1) et la Coupe de la Confédération (C2), les deux coupes d’Afrique de clubs, démarrent entre les 12 et 14 février 2015, avec les tours préliminaires aller. La plupart des meilleures équipes du continent reprendront toutefois la C1 ou la C2 dans un mois seulement, avec les 16es de finale.

Sénégal: une campagne anti-tabac vise les jeunes

Au Sénégal, la société civile veut faire respecter la loi anti-tabac votée en 2014, qui n'a jusqu'ici été suivie d'aucun décret d'application. Pour relancer le débat, l'ONG américaine, Campaign for tobacco-free kids, a financé une fausse campagne publicitaire vantant aux enfants les mérites d'un bonbon appelé « Nico-Teen », dont l'emballage ressemble à celui d'un paquet de cigarettes.

Bénin: vers un report de la présidentielle?

Au Bénin, il y a incertitude sur la tenue du premier tour de la présidentielle le 28 février prochain. La raison : les cartes d'électeurs ne sont pas toutes prêtes et la distribution a timidement commencé dans le nord du pays. Des candidats montent au créneau et demandent le report.

Mali: le calme à Kidal après l’accord CMA-Gatia

Au nord du Mali, la petite ville de Kidal, une semaine après l'entrée sans violence de plusieurs centaines de civils et d'hommes armés de groupes alliés du gouvernement malien, reste très calme. Les rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) avaient demandé leur départ de la ville jusqu'à ce que les deux parties se mettent d'accord et sur le terrain, c'est toujours le statu quo.