Sélection

Sortir de sa zone de confort pour innover

Pour bien débuter 2018, l’Atelier des médias s’intéresse à quatre projets lancés par des médias déjà établis dans le paysage français. lls ont choisi de sortir de leur zone de confort, en changeant de rythme de publication, de support ou de sujets…
Lire la suite...

Trois sites pour renforcer la transparence en Afrique

Le 8 décembre 2017 s’est tenue à Paris la remise du Prix Numérique et Transparence. Il récompense des plateformes en ligne, issues de la société civile, qui oeuvrent pour des démocraties plus ouvertes et tentent d’enrayer la corruption dans leurs…
Lire la suite...

BADJI SEYDOU a partagé sa photo sur Facebook
16 mai
BADJI SEYDOU a recommandé la photo de BADJI SEYDOU
16 mai
Simon DECREUZE a recommandé le billet « [Liberté de la presse] Ces crimes et agressions contre les journalistes restés impunis ces dix dernières années en Côte d’Ivoire #libertedelapresse »de Seriba Koné
7 mai
Ali KONTAO a recommandé le profil de Ali KONTAO
6 mai
Mamadou Oury Diallo a recommandé le billet « Apple lance une nouvelle version d’iOS 11 et prépare iOS 12 »de Jonathan Lasbordes
2 mai
BOUARE a recommandé le profil de Mélissa Barra
28 avr.
GILLET Bernard a mis à jour la photo de son profil
27 avr.
Jean D'Amérique a mis à jour la photo de son profil
21 avr.
Sea Pacome a mis à jour la photo de son profil
18 avr.
Joseph KABEYA a recommandé le billet « UN DEMANDEUR D'ASILE EN PERIL. »de Joseph KABEYA
12 avr.
DAVI Carlos Michel a partagé son profil sur Facebook
4 avr.
Plus...

Sur RFI.FR

Putsch manqué au Burkina Faso: le procès Diendéré renvoyé au 12 juin

Le procès du coup d'Etat manqué du 16 septembre 2015 au Burkina Faso a été une fois encore reporté au 12 juin prochain pour le début de l'interrogatoire des accusés. Les avocats désignés par le bâtonnier pour assister les accusés, qui ont vu leur conseil quitter le procès, ont demandé du temps pour étudier le dossier. Par ailleurs, le général Gilbert Dienderé, l'ex-chef d'état-major particulier de Blaise Compaoré et deux autres accusés ont refusé leurs nouveaux avocats.

RDC: l'OIF livre son verdict sur le fichier électoral

L'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a livré son verdict de la mission d'audit sur le fichier électoral. Un fichier « inclusif, exhaustif et actualisé, mais perfectible ». Les premières conclusions de cet audit ont été livrées ce vendredi 25 mai après-midi. Pour rappel, c'est pour améliorer la qualité de ce fichier électoral que les élections ont été reportées par deux fois. L'OIF confirme le chiffre de 16,6% des électeurs sans empreintes digitales.

Génocide au Rwanda: la justice française confirme la condamnation de Pascal Simbikangwa

C'est désormais définitif en France, le Rwandais Pascal Simbikangwa a bien été condamné à 25 ans de prison pour sa participation au génocide de 1994. La justice a rejeté son pourvoi en cassation. Le procès de cet ancien capitaine a été le tout premier du genre en France en vertu de la compétence universelle pour les crimes les plus graves liés au génocide.

Kinshasa: les autorités urbaines demandent le retrait des affiches pro-Kabila

En République démocratique du Congo, des affiches, des calicots et autres banderoles sont apparus en plusieurs endroits pour soutenir la candidature du président Joseph Kabila. Face aux réactions parfois violentes de certains habitants, l'autorité urbaine a ordonné aux bourgmestres de mettre fin à cette précampagne.

[Infographie] Ebola: Repères pour comprendre l’épidémie en RDC

Pour la neuvième fois depuis sa découverte en 1976, le virus Ebola sévit en République démocratique du Congo. Si les épisodes précédents ont majoritairement affecté des régions rurales et ont été rapidement circonscrits, l'épidémie actuelle qui s'est déclarée à Bikoro au nord-ouest du pays, près de la frontière avec le Congo-Brazzaville risque de s'étendre en zone urbaine. Le 17 mai dernier, un premier cas identifié dans la ville de Mbandaka, ville de plus d' un million d'habitants, a alarmé… Continuer

Référendum au Burundi: une coalition d’opposition conteste les résultats

Au Burundi, la coalition d'indépendants Amizero y'Abarundi menée par l'opposant Agathon Rwasa rejette les résultats du référendum de révision constitutionnelle du 17 mai dernier. Selon les résultats officiels, le « Oui » l'avait emporté à 73% pour un taux de participation dépassant les 96%. Amizero y'Abarundi dénonce un scrutin entaché de nombreuses irrégularités et a déposé ce jeudi un recours devant la Cour constitutionnelle pour faire invalider les résultats du vote. La Cour a théoriquement… Continuer